Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés  >  Toute l'info

Actualités : Sociétés
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

Emploi: le nombre de frontaliers baisse pour le 2e trimestre de suite

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
21/02/2019 | 10:36

Berne (awp/ats) - La baisse du nombre de frontaliers, sauf en provenance de la France, se confirme pour le 2e trimestre consécutif. Mais la réalité est différente selon les régions: leur effectif continue de grimper dans la Région lémanique et l'Espace Mittelland.

Les frontaliers, à l'exception des Français, sont moins nombreux à venir en Suisse avec une baisse de 2000 personnes (-0,6%) entre le 4e trimestre 2017 et 2018, a indiqué l'Office fédéral de la statistique (OFS) jeudi. On compte moins de frontaliers en provenance d'Italie (-4,1%) et d'Allemagne (-2,4%), mais davantage qui viennent de France (+1,3%).

Ce résultat confirme le léger recul déjà observé entre le 3e trimestre 2018 et le trimestre correspondant de 2017. Il s'agissait là de la première baisse annuelle depuis 20 ans.

Frontaliers nombreux au Tessin

Un peu plus de la moitié des frontaliers arrivent la France (55%), environ un quart de l'Italie (22,4%) et un cinquième d'Allemagne (19,2%). La part des frontaliers dans l'ensemble des actifs occupés était la plus élevée au Tessin (27,3%).

Le nombre de frontaliers n'a pas évolué de la même manière dans toutes les grandes régions. S'il a diminué au Tessin (-5,3%) et dans la Suisse du Nord-Ouest (-2,9%) entre le 4e trimestre 2017 et le 4e trimestre 2018, il a parallèlement progressé dans la Région lémanique (+1,3%) et dans l'Espace Mittelland (+6,4%).

A fin 2018, 314'000 frontaliers de nationalité étrangère travaillaient en Suisse, dont 64,1% d'hommes et 35,9% de femmes. Entre fin 2017 et fin 2018, la baisse est visible dans tous les groupes d'âges sauf dans celui des 55 à 64 ans (+3,1%). Le recul est marqué chez les 15 à 24 ans (-4,0%) et les plus de 64 ans (-23,5%).

Hausse ces cinq dernières années

Malgré la diminution observée entre 2017 et 2018, le nombre de frontaliers a globalement augmenté ces cinq dernières années, passant de 282'000 au 4e trimestre 2013 à 314'000 au 4e trimestre 2018. Cela correspond à une croissance de 11,3%, soit la plus faible observée jusqu'ici pour une période de cinq ans.

Durant la même période, le nombre total d'actifs occupés (selon la statistique de la population active occupée) est passé de 4,792 millions à 5,086 millions, soit une progression de 6,1%.

Quatre frontaliers sur cinq travaillaient à fin 2018 dans les trois grands centres: plus d'un tiers dans la Région lémanique (37,3%), un petit quart dans la Suisse du Nord-Ouest (22,1%) et un cinquième au Tessin (19,8%). Le nombre absolu de frontaliers est le plus élevé dans la Région lémanique (117'000).

Mais la situation diffère lorsque l'on considère leur part dans la population active occupée par région. Alors que la Région lémanique (12,1%) et la Suisse du Nord-Ouest (10,3%) présentaient des parts assez semblables, la proportion de frontaliers au Tessin représentait plus d'un quart des actifs occupés (27,3%).

Actifs dans le secondaire

La part des frontaliers dans l'ensemble des actifs occupés en Suisse atteignait 6,2%. Dans le secteur secondaire, un actif occupé sur dix était un frontalier (9,7%); les parts correspondantes se situaient à respectivement 5,4% dans le secteur tertiaire et à 1,3% dans le secteur primaire.

En dehors de la France, de l'Italie et de l'Allemagne, une faible proportion de frontaliers vit en Autriche (2,6%) ou au Liechtenstein (0,2%). Ceux issus de pays non limitrophes est également modeste (0,6%), la plupart venant de Pologne (384), de Hongrie (338), de Slovaquie (298), du Royaume-Uni (157) et de Belgique (144).

ats/buc

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
EURO / SWISS FRANC (EUR/CHF) -0.24%1.11769 Cours en différé.-0.38%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
12:49L'OREAL : Jean-Paul Agon numéro 1 du Top des PDG 2019 de Glassdoor en France
PU
12:48SAFRAN : CDB Aviation commande des moteurs LEAP-1A
CF
12:42ROBERTET : First Eagle IM a réduit la ligne
CF
12:42THALES : signe un contrat avec la DGSA
CF
12:38Swissport va collaborer avec le spécialiste informatique Sita
AW
12:31CARLOS GHOSN : Les opérations de l'alliance Renault-Nissan affectées par le départ de Ghosn
DJ
12:30La Banque cantonale de Fribourg blanchie par le TPF
AW
12:29Airbus annonce une commande de 20 A320 neo de la part d'Accipiter Holdings
DJ
12:28ORYZON GENOMICS : ne profite pas de l'avis d'un analyste
CF
12:28AIRBUS : Accipiter Holdings commande 20 A320neo
CF
Dernières actualités "Sociétés"