Copenhague (awp/afp) - Le Danemark lance un appel d'offres pour l'installation de parcs éoliens en mer dans le but de produire six gigawatts en 2030, une initiative décrite comme la plus "grande de l'histoire" du pays, a annoncé lundi l'agence danoise de l'énergie.

L'offre concerne six sites répartis sur quatre zones dans les eaux danoises: Mer du Nord I, Kattegat, Kriegers Flak II et Hesselø.

"Nous sommes ravis de pouvoir proposer la plus grande offre éolienne offshore chez nous à ce jour. Il s'agit d'un investissement massif dans la transition verte", s'est félicité Kristoffer Böttzauw, directeur de l'Agence danoise de l'énergie, cité dans un communiqué.

Le Danemark compte à ce stade 2,7 GW de parcs offshore installés, auxquels s'ajoutera 1 GW supplémentaire en 2027.

L'éolien en mer est en difficulté en dépit des ambitions des Européens pour verdir leurs sources d'énergie.

L'année 2022 avait vu les investissements chuter fortement en Europe, à 400 millions d'euros, face aux incertitudes juridiques et de marché, dans un contexte de forts taux d'intérêt et de renchérissement des matériaux.

L'association professionnelle du secteur WindEurope s'est cependant dite optimiste début janvier sur les perspectives de l'éolien en mer en Europe.

Elle s'attend à la construction d'environ 5 GW supplémentaires par an ces trois prochaines années, cependant pas suffisants pour atteindre les objectifs climatiques et énergétiques européens.

afp/al