Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés  >  Toute l'info

Actualités : Sociétés
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

Eskom: nouveau PDG pour le géant de l'électricité sud-africain

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
18/11/2019 | 18:00

Johannesburg (awp/afp) - Le gouvernement sud-africain a annoncé lundi la nomination d'un spécialiste du secteur pétrochimique pour diriger et tenter de redresser le géant public de l'électricité Eskom, au bord du gouffre pour cause de mauvaise gestion et de dette abyssale.

Cadre supérieur du groupe pétrolier et chimique Sasol pendant 20 ans, Andre de Ruyter était le PDG de la plus grande entreprise africaine d'emballage, Nampak, depuis 2014.

"De Ruyter est un PDG expérimenté doté d'une large expérience en matière de création et de gestion d'entreprises à hautes performances", s'est réjoui le ministère sud-africain des Entreprises publiques dans un communiqué.

Eskom, qui fournit 95% de l'électricité produite dans le pays, croule sous une dette de 26 milliards d'euros, malgré plusieurs plans de sauvetage de l'Etat qui a injecté en trois ans 128 milliards de rands (7,8 milliards d'euros).

En juillet, l'entreprise avait annoncé une perte nette record de 20,7 milliards de rands (1,27 milliard d'euros) pour l'exercice annuel clos en mars.

Les agences de notation ont prévenu que la dette d'Eskom pourrait entraîner une dégradation de la note financière de l'Afrique du Sud et compliquer la tâche du président, Cyril Ramaphosa, qui s'est engagé à relancer l'économie.

Le gouvernement a annoncé un plan de restructuration d'Eskom, symbole de la mauvaise gestion et de la corruption sous le règne de l'ex-président Jacob Zuma (2009-2018).

Depuis le début de l'année, l'entreprise a été contrainte de procéder à de nombreuses coupures de courant.

afp/rp

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
DOW JONES AFRICA TITANS 50 INDEX -0.94%477.36 Cours en différé.-10.30%
DOW JONES SOUTH AFRICA(ZAR) 0.00%1692.89 Cours en différé.-4.35%
NAMPAK LIMITED 0.88%1.14 Cours en clôture.-83.31%
S&P AFRICA 40 INDEX -1.64%159.27 Cours en différé.-7.88%
SASOL LIMITED 0.64%151.64 Cours en clôture.-50.03%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
09/08ING GROEP N.V. : Jefferies persiste à l'achat
ZD
09/08Le président du CS veut stimuler l'économie via le capital privé
AW
09/08IGEA Pharma veut fusionner avec le britannique Blue Sky Natural Resources
AW
09/08BRENNTAG : Jefferies est neutre
ZD
09/08PÉTROLE : les bénéfices du géant saoudien Aramco plongent avec la chute de la
AW
Dernières actualités "Sociétés"