Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Actualités
Toute l'actualitéSociétésIndicesDevises / ForexMatières PremièresCryptomonnaiesETFTauxÉconomieThématiquesSecteurs 

Espagne: net ralentissement de l'inflation, à 9% en septembre

29/09/2022 | 09:46

Madrid (awp/afp) - L'inflation a ralenti pour le deuxième mois consécutif en septembre en Espagne pour atteindre 9% sur un an, un niveau qui reste toutefois toujours extrêmement élevé, selon une première estimation publiée jeudi par l'institut des statistiques (INE).

Ce chiffre est inférieur de 1,5 point à celui du mois d'août (10,5%) et de 1,8 point par rapport à juillet (10,8%) qui constituait un record de près de 38 ans, selon l'organisme public espagnol.

Le ralentissement de septembre "est dû principalement à la baisse des prix de l'électricité", qui avaient fortement "augmenté en septembre 2021", souligne l'INE dans un communiqué.

Il s'explique également, dans une moindre mesure, par la baisse des prix des carburants, dans le sillage des cours mondiaux, ajoute l'institut statistique.

L'inflation sous-jacente, qui ne tient pas compte de certains prix comme ceux de l'énergie et qui est corrigée des variations saisonnières, a reculé de son côté de 0,2 point, pour atteindre 6,2%, selon l'INE.

L'indice des prix à la consommation harmonisé (IPCA), qui permet les comparaisons avec les autres pays de la zone euro, s'est établi pour sa part à 9,3%, soit 1,2 point de moins que le niveau du mois d'août (10,5%).

Le gouvernement du socialiste Pedro Sanchez a multiplié ces derniers mois les plans d'aides pour tenter de contenir l'inflation, qui s'est envolée dans toute l'Europe en raison notamment de la guerre en Ukraine, et limiter ses effets sur le budget des ménages et sur les entreprises.

Parallèlement à ces mesures, l'Espagne et le Portugal ont obtenu, après de longues discussions, l'aval de l'Union européenne pour décrocher du système tarifaire énergétique européen et plafonner les prix de l'électricité, en les découplant de ceux du gaz.

Ce régime dérogatoire dit d'"exception ibérique" a été validé en raison du manque d'interconnexions électriques entre la péninsule et le reste de l'Union européenne, qui empêche la concurrence de jouer à plein et pénalise les consommateurs portugais et espagnols.

Plusieurs pays européens comme la France réclament désormais sa généralisation à l'ensemble de l'Europe.

Selon le gouvernement espagnol, l'inflation devrait refluer d'ici la fin de l'année mais rester élevée, avec un niveau moyen de 7,8% prévu en 2022.

afp/jh


© AWP 2022
Dernières actualités "Économie"
13:19Iran-La nièce du Guide suprême exhorte le monde à rompre les liens avec Téhéran
RE
12:47Chine: Manifestations à Shanghaï et Pékin contre les mesures anti-COVID
RE
12:35Zone euro: Les hausses de taux pourraient ralentir en 2023, estime Makhlouf
RE
12:09Zone euro-Les hausses de taux pourraient ralentir en 2023, estime Makhlouf
RE
11:37Ukraine: La neige attendue à Kyiv, l'approvisionnement en électricité toujours perturbé
RE
11:31Le président Obiang réélu à la tête de la Guinée équatoriale
RE
11:27La Corée du Nord veut devenir la force nucléaire la plus puissante du monde
RE
11:22L'Ukraine accuse la Russie d'agir comme lors de la famine de 1932
RE
11:20Les bombardements russes ont fait 32 morts dans la région de Kherson depuis la libération, selon la police
RE
11:13Venezuela: Des fonds gelés progressivement débloqués pour l'aide humanitaire
RE
Dernières actualités "Économie"