Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

Etats-Unis : que retenir de la réunion de la Fed de cette semaine ?

19/06/2014 | 12:30
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

(Easybourse.com) Les membres comité de pilotage de la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (le FOMC) se sont réunis ce mardi et mercredi.

Comme attendu, le FOMC a décidé de réduire le programme d’achat d’actifs sur les marchés de 10 milliards de dollars supplémentaires.

Les achats de titres de dette du Trésor américains s’élèveront à 20 milliards de dollars par mois à partir de juillet (contre 25 milliards en juin) et les achats de titres de dette adossés à des crédits hypothécaires seront d’un montant de 15 milliards de dollars (contre 20 milliards auparavant).
Le total des actifs acquis passera alors de 40 milliards de dollars à 35 milliards de dollars.
Cette diminution ne constitue aucunement une surprise pour les investisseurs qui s’attendent à ce que la Fed maintienne une diminution de son programme de 10 milliards de dollars additionnels à l’issue de chacune des réunions du FOMC, depuis la fin de l’année dernière.

Ce programme pourrait alors prendre fin entre octobre et décembre.

S’agissant du relèvement du taux directeur de refinancement

Le timing demeure difficile à deviner pour la première hausse du taux directeur de refinancement par la Fed. Plusieurs considérations sont retenues par la Banque centrale américaine pour juger du moment opportun : l’évolution du marché du travail, les pressions inflationnistes, les anticipations d’inflation, les développements financiers.

Pour l’heure, la présidente de la Fed, Janet Yellen estime que même si le taux de chômage a atteint en mai son point bas depuis plus de six ans à 6,3%, d’importantes fragilités persistent sur le marché du travail. En tenant compte des travailleurs découragés et des temps partiels involontaires, le taux de participation ne devrait pas augmenter à un niveau confortable pour procéder au premier relèvement des taux avant 12 mois. Ce taux de participation est descendu à 62,8% en mai, un plus bas niveau depuis 1978.
La Fed pourrait être contrainte à réagir plus promptement dans le cas où l’inflation monte à un niveau bien au dessus des attentes.

12 membres du FOMC sur 16 tablent sur un premier mouvement en 2015. L’un d’entre eux demande à ce que ce taux directeur soit accru à la fin de cette année et les deux autres en 2016.
L’objectif affiché pour la majeure partie des membres du comité un taux directeur de 1,13% fin 2015 et 2,5% en 2016.

Une confiance grandissante concernant le raffermissement de la reprise

Selon les membres du FOMC, une réaccélération de la croissance américaine se précise pour les prochains mois, après l’atonie relevée en ce début d’année en raison de conditions climatiques défavorables.
Cependant, la perspective de hausse du PIB pour cette année a été révisée à la baisse. La fourchette est établie entre 2,1% et 2,3% contre 2,8% et 3% en mars.
La principale explication réside dans les très néfastes répercussions de l’hiver sur la progression du PIB au premier trimestre. Une contraction de 1% a été actée d’un trimestre à l’autre sur une base annualisée.
La plupart des participants du FOMC escomptent un taux de chômage entre 6% et 6,1% au quatrième trimestre 2014, entre 5,4% et 5,7% fin 2015 et entre 5,1% et 5,5% fin 2016. L’ensemble de ces estimations ont été revues à la baisse.

© Easybourse 2014
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
01:1101.12.2021 Matériaux et procédés Industrial Engineer 4 CDI Cypress, États-Unis
PU
00:45Salesforce nomme Bret Taylor co-PDG, les prévisions de revenus sont décevantes.
ZR
30/11MARCHÉS : Omicron inquiète, la fermeté de Powell surprend
AW
30/11Wall Street chute, ébranlée par Omicron et des propos de la Fed
AW
30/11JACK DORSEY : Jack Dorsey poursuit son rêve de crypto et fintech sur Twitter
ZR
30/11La vente de la raffinerie Shell de Deer Park, au Texas, est reportée en attendant l'approbation de l'organisme de réglementation
ZR
30/11BOURSE DE WALL STREET : Wall Street dans le rouge avec les inquiétudes sur le 'tapering', Omicron
RE
30/11Coronavirus-Des cas du variant Omicron au Brésil, une première en Amérique latine
RE
30/11Marché Goodfood Corp. annonce le renouvellement des régimes d'aliénation des titres automatique par le chef de la direction et président du conseil d'administration et le président et chef des opérations
GL
30/11Marché Goodfood Corp. annonce le renouvellement des régimes d'aliénation des titres automatique par le chef de la direction et président du conseil d'administration et le président et chef des opérations
GL
Dernières actualités "Sociétés"