Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

European Commission : Remarques du Commissaire Moscovici sur l'approfondissement de l'Union économique et monétaire européenne

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
12/06/2019 | 13:32

Bonjour à toutes et à tous.

Valdis vous a présenté notre communication en détails, je voudrais pour ma part insister sur les trois messages qui me semblent importants, dans la perspective de la discussion de l'Eurogroupe de demain et des Leaders de la semaine prochaine.

Le premier message est un message de confiance : la zone euro reste certes incomplète, mais elle est bien plus solide et bien mieux équipée pour faire face aux chocs aujourd'hui qu'elle ne l'était il y a dix ans, à la veille de la crise des dettes souveraines. C'est un fait, qu'il faut inlassablement répéter, pour faire pièce aux arguments de ceux qui prophétisent, souhaitent, voire travaillent à son délitement. La zone euro est solide et nous l'avons confortée.

Si nous pouvons aujourd'hui porter ce message de confiance, c'est bien sûr grâce aux mesures d'urgence qui ont été prises pendant la crise, mais c'est aussi grâce au travail de cette Commission - aux nouveaux outils que nous avons proposés, et à la réflexion que nous avons initiée sur l'approfondissement de notre Union monétaire.

Bref, même s'il reste du chemin à parcourir, ce serait une erreur de sous-estimer le chemin parcouru depuis le début de ce mandat : le travail réalisé doit être rappelé, urbi et orbi, pas seulement dans l'espace confiné que nous appelons la bulle bruxelloise.

Ce travail doit être rappelé mais il doit aussi, et surtout, être poursuivi - c'est le deuxième message important de cette communication.

Pour cela, nous avons voulu fixer un cap clair, qui identifie les points sur lesquels des avancées sont à portée de main, pour peu que la volonté politique soit là et que les Etats membres voient l'intérêt de la zone euro - pas seulement leurs intérêts nationaux :

Premier point : l'instrument budgétaire pour la compétitivité et la convergence -je préfèrerais qu'on parle d'un budget de la zone euro, ce serait un peu plus facile à comprendre. Il faut le finaliser, dans le cadre des discussions en cours sur le prochain budget pluriannuel ;

Deuxième point : la réforme du Mécanisme Européen de Stabilité (MES) et la mise en œuvre du backstop, dont on sait qu'il est la clef de voûte de l'Union bancaire ;

Troisième point : il est souhaitable de mettre en place une feuille de route pour avancer sans tarder sur le mécanisme européen d'assurance des dépôts. L'Union bancaire a été conçue avec trois piliers, pas deux. Les blocages sur ce sujet sont plus que regrettables;

Enfin, nous souhaitons une stratégie pour renforcer le rôle international de l'euro. Nous ne pouvons pas dans un monde où il n'y a qu'un pôle monétaire qui peut imposer sa loi.

Au-delà de ces discussions de court terme, cette Communication fixe un cappour poursuivre l'approfondissement de l'Union économique et monétaire à l'avenir, car l'avenir ne s'arrête pas au terme du mandat de cette Commission :

Cette communication rappelle le cadre intellectuel ambitieux que nous avons fixé ces 5 dernières années et qui me semble tout à fait nécessaire dans les années à venir : réflexion sur les règles budgétaires et nous ferons notre part, réflexion sur la gouvernance de la zone euro et nous ne pouvons pas en rester là, réflexion sur la solidarité et la stabilisation et nous aurons besoin absolument de créer un un budget qui soit favorable à la convergence si nous voulons que la zone euro dispose d'un instrument politique et économique utile pour faire face à la montée des nationalistes et des populistes

Enfin, cette communication pose les jalons nécessaires de ces réflexions, en reprenant les idées qui nous semblent les plus fructueuses : je pense en particulier au Trésor et l'actif sans risque européens.

Le troisième et dernier message de cette communication est un message d'exigence - je dirais même d'amicale impatience : nous appelons les ministres des Finances et les Leaders à être à la hauteur de leurs responsabilités et à respecter les objectifs qu'ils se sont fixés en décembre dernier.

De toute évidence, la finalisation de l'UEM ne s'achèvera pas avec cette Commission et accompagnera le mandat de la prochaine Commission, quel que soit le résultat du Sommet. Mais ne remettons pas à la prochaine mandature ce qui doit être fait le 21 juin. Soyons dès demain très efficaces et dès demain très ambitieux

Espérons que nous serons entendus ! Je serai avec Valdis et Günther Oettinger demain à l'Eurogroupe qui constituera un premier test important, en vue du sommet de la zone euro

Je vous donne rendez-vous pour la conférence de presse jeudi tard dans la nuit, ou vendredi matin, à Luxembourg.

La Sté European Commission a publié ce contenu, le 12 juin 2019, et est seule responsable des informations qui y sont renfermées.
Les contenus ont été diffusés par Public non remaniés et non révisés, le12 juin 2019 11:31:06 UTC.

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
02:26Séisme de magnitude 7,4 au large de la Nouvelle-Zélande
RE
02:19Double attaque des Chabaab en Somalie et au Kenya, 16 morts
RE
01:49Privé d'avantages douaniers par les USA, l'Inde répond avec des taxes
RE
01:29Deux aéroports saoudiens visés par des drones houthis
RE
00:55PÉTROLIERS : Ryad accuse l'Iran, dit vouloir éviter un conflit
RE
00:24Le prince héritier d'arabie saoudite, mohammed ben salman, accuse l'iran d'avoir mené l'attaque contre les deux pétroliers dans le golfe d'oman jeudi - presse
RE
00:24PÉTROLIERS : Mohammed ben Salman accuse l'Iran d'être responsable
RE
00:06GB/SUCCESSION DE MAY : Esther McVey apporte son soutien à Boris Johnson
RE
15/06Le maire de Londres Sadiq Khan est un "désastre", dit Trump
RE
15/06Deux aéroports saoudiens visés par des drones houthis
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"