Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Actualités
Toute l'actualitéSociétésIndicesDevises / ForexMatières PremièresCryptomonnaiesETFTauxÉconomieThématiquesSecteurs 

Explicatif - Comment la grève des camionneurs en Corée du Sud pourrait paralyser les chaînes d'approvisionnement critiques

24/11/2022 | 09:26
Unionized truckers shout slogans during their rally as they kick off their strike in front of transport hub in Uiwang

La deuxième grève massive des camionneurs syndiqués en Corée du Sud en moins de six mois, jeudi, risque de paralyser les chaînes d'approvisionnement dans une économie axée sur l'exportation qui est la 10e plus grande du monde.

Après une grève de huit jours en juin qui a coûté plus de 1,2 milliard de dollars en production perdue et en livraisons non effectuées, voici comment le dernier conflit pourrait affecter les différents volets de l'économie - et les désaccords qui doivent être résolus.

QUELS SONT LES POINTS DE FRICTION ?

Dans un contexte de flambée des prix du carburant, les camionneurs - dont beaucoup sont des travailleurs indépendants - demandent au gouvernement de rendre permanent un système de rémunération minimale connu sous le nom de "taux de fret sûr" qui doit expirer à la fin de l'année, et d'étendre les avantages pour les camionneurs d'autres industries, notamment les pétroliers.

Les camionneurs cherchent également à être représentés dans les consultations visant à déterminer le taux de fret.

Cependant, une proposition d'amendement du parti au pouvoir allège les sanctions pour les entreprises si elles ne se conforment pas au système de compensation du taux de fret sécurisé.

Le gouvernement a également déclaré qu'il n'est pas justifié d'élargir la couverture du Safe Freight Rate, affirmant que les camionneurs sont déjà assez bien payés.

COMBIEN DE CAMIONNEURS SONT EN GRÈVE ?

Le ministère des transports a déclaré qu'environ 9 600 personnes ont participé aux rassemblements de jeudi, tandis que le syndicat de solidarité des camionneurs (CTSU) estime le nombre de membres à 22 000. En revanche, on estime à quelque 420 000 le nombre de camionneurs en Corée du Sud, selon les responsables syndicaux.

SECTEUR AUTO

Hyundai Motor a déclaré dans un communiqué que la logistique et la production de véhicules dans sa principale usine d'Ulsan ne sont "pas affectées à ce stade". Mais en juin, la production à Ulsan est tombée à moins de 60 % de la production normale en raison des pénuries de composants causées par la grève, selon le syndicat de Hyundai Motor à Ulsan.

La grève de juin a coûté aux constructeurs automobiles du pays plus de 5 400 véhicules en production totale, selon l'Association coréenne des constructeurs automobiles. Le ministère du commerce a estimé que la grève de juin a coûté aux constructeurs automobiles plus de 250 milliards de wons (188 millions de dollars).

ACIER

Un porte-parole de Hyundai Steel a déclaré jeudi que son chargement quotidien d'environ 8 000 tonnes de produits sidérurgiques dans son usine de Pohang n'a pas pu être déplacé en raison de la grève. POSCO a averti qu'une nouvelle action pourrait ralentir les travaux de réparation d'une importante usine touchée par des inondations cet été.

Pendant la grève de juin, cinq sidérurgistes coréens, dont POSCO et Hyundai Steel, n'ont pas pu expédier 721 000 tonnes de produits, selon la Korea Iron & Steel Association. La perte de production qui en a résulté a atteint 1,15 trillion de wons, selon les estimations du gouvernement.

CIMENT

L'industrie du ciment devrait être l'une des premières touchées par la grève des camionneurs, les clients des cimenteries ne disposant pas d'espace de stockage pour plus de deux ou trois jours de stocks. Un responsable du groupe de pression Korea Cement Association a déclaré à Reuters que les sites de construction pourraient manquer de matériaux de construction dès la semaine prochaine.

Pendant la grève de huit jours du mois de juin, l'industrie du ciment a enregistré un manque à gagner de 106 milliards de wons, selon l'association.

PÉTROCHIMIE

Les responsables de trois entreprises pétrochimiques ont déclaré à Reuters qu'ils n'avaient pas encore constaté d'impact sur les opérations alors que la grève vient de commencer, et qu'ils avaient informé leurs clients de l'imminence de la grève et expédié des produits à l'avance.

Pendant la grève de juin, les expéditions quotidiennes de produits dans les principales sociétés pétrochimiques ont chuté à environ 10% des niveaux habituels, selon l'Association coréenne de l'industrie pétrochimique.

Le ministère de l'industrie a estimé que la grève avait coûté au secteur pétrochimique environ 500 milliards de wons à l'époque.

QUEL ÉTAIT L'ACCORD QUI A MIS FIN À LA GRÈVE DE JUIN ?

Au cours de la grève de juin, le ministère des transports et le syndicat des camionneurs ont convenu d'"étendre" le taux de fret minimum et de continuer à discuter de l'élargissement de la garantie de rémunération minimum pour le transport de marchandises afin de couvrir des produits supplémentaires. Le ministère des transports a déclaré qu'il examinerait également l'extension des subventions aux carburants.

Malgré la fin de la grève, des désaccords persistants ont subsisté quant à savoir si le gouvernement et le parti au pouvoir avaient convenu de faire du taux de fret minimum un élément permanent, ou simplement de prolonger une mesure temporaire pour une autre période déterminée. Cette discorde a fini par déclencher la grève actuelle.

(1 $ = 1 327,8300 wons)


© Zonebourse avec Reuters 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BRENT OIL 0.58%87.95 Cours en différé.0.27%
HYUNDAI CORPORATION 2.66%16600 Cours en clôture.2.47%
HYUNDAI MOTOR COMPANY 5.55%174900 Cours en clôture.15.83%
HYUNDAI STEEL COMPANY 3.20%35450 Cours en clôture.15.85%
KOREA CEMENT CO., LTD 1.78%2570 Cours en clôture.7.98%
WTI 0.80%81.645 Cours en différé.0.09%
Dernières actualités "Économie"
15:53Le rand sud-africain s'affaiblit après une hausse de taux plus faible
ZR
15:50Wall Street ouvre en baisse avec Intel
RE
15:48Etats-Unis: Baisse des dépenses de consommation, ralentissement de l'inflation
RE
15:45Nicaragua: Deux Françaises condamnées à huit ans de prison, selon une ONG
RE
15:43Les flux de fonds vers les actions sont les plus élevés en six semaines - BofA
ZR
15:33Les principales banques indiennes affirment que l'exposition d'Adani se situe dans les limites de la RBI, mais restent vigilantes.
ZR
15:31Nicaragua-Deux Françaises condamnées à huit ans de prison-ONG
RE
15:28USA-Baisse des dépenses de consommation, ralentissement de l'inflation
RE
15:25Wall Street s'apprête à ouvrir en demi-teinte alors que l'avertissement d'Intel affecte les valeurs des puces.
ZR
15:20La Fed voit la fin des hausses de taux d'ici mars en raison du ralentissement de l'inflation
ZR
Dernières actualités "Économie"