Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Fébrile, Wall Street termine dans le rouge

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
14/03/2018 | 21:41

New York (awp/afp) - La Bourse de New York a terminé dans le rouge mercredi, le marché se laissant gagner par la nervosité face aux craintes de batailles commerciales entre les Etats-Unis et ses partenaires et à l'agitation permanente à la Maison Blanche.

Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a reculé de 1,00% à 24.758,12 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a perdu 0,19% à 7.496,81 points.

L'indice élargi S&P 500 a cédé 0,57% à 2.749,48 points.

Comme la veille, les indices ont débuté la séance en hausse avant de perdre peu à peu du terrain.

"Cette instabilité reflète la nervosité du marché", a commenté Kate Warne d'Edward Jones.

"Il y a encore quelques mois, les investisseurs réagissaient peu aux indicateurs et aux informations émergeant durant la séance car ils étaient convaincus que les taux d'intérêt resteraient suffisamment bas et la croissance suffisamment solide pour alimenter la progression des actions", a-t-elle souligné. "En ce moment, ils s'interrogent vraiment sur la direction que va prendre le marché."

Mercredi les récentes décisions de la Maison Blanche sur ses échanges avec les autres pays étaient de nouveau sur le devant de la scène.

Wall Street "ne s'attendait pas à un tel protectionnisme et redoute des mesures de rétorsion", a remarqué Mme Warne en évoquant les taxes à l'importation d'acier et d'aluminium ou le veto de Donald Trump au rachat du groupe américain Qualcomm (+0,70%) par Broadcom (-0,24%).

Selon plusieurs médias américains, l'administration envisage aussi d'imposer des droits de douane sur les importations chinoises équivalant à 60 milliards de dollars.

En cas de représailles de Pékin, l'avionneur Boeing pourrait être l'une des principales cibles et son titre était mercredi la lanterne rouge du Dow Jones (-2,48%).

Les nombreux changements effectués récemment au sein de l'administration américaine, dont les départs du conseiller économique en chef Gary Cohn la semaine dernière et du patron de la diplomatie américaine Rex Tillerson mardi, alimentent aussi la fébrilité du marché.

L'annonce du remplacement de M. Cohn par Larry Kudlow, un économiste conservateur et personnalité télévisuelle, n'a pas provoqué de réaction spécifique sur le marché.

- Inflation sous contrôle -

Les indices avaient profité en début de séance d'indicateurs en demi-teinte sur l'économie américaine: les ventes au détail sont d'une part restées dans le rouge en février pour le troisième mois consécutif, tandis que les prix à la production ont, sur la même période, augmenté de 0,2%.

"L'inflation n'est clairement pas une inquiétude actuellement", a remarqué Ken Berman de Gorilla Trades. La banque centrale américaine "ne devrait pas accélérer les hausses de taux en 2018, ce qui devrait faire plaisir aux investisseurs", a-t-il ajouté.

Le marché obligataire se détendait nettement, le taux de la dette à 10 ans des Etats-Unis reculant vers 20H40 GMT à 2,821% contre 2,843% la veille, et celui à 30 ans à 3,058% contre 3,098% mardi soir.

Sur le front des valeurs, l'enseigne Walmart, qui a annoncé l'extension à une centaine de villes américaines de son service de livraison gratuit à domicile de denrées alimentaires, a cédé 0,71%. Cette initiative vise à contrer Amazon (+0,18%) qui lui prend des parts de marché.

La société d'investissement Blackstone a reculé de 0,82% après la vente par le fonds souverain chinois China Investment Corp (CIC) de la participation qu'il détenait depuis dix ans.

Le constructeur automobile Ford (+2,23%) a pour sa part profité du relèvement de la recommandation des analystes de Morgan Stanley. Le groupe a par ailleurs annoncé le rappel de 1,4 million de véhicules pour un défaut au niveau du volant.

L'agence de crédit Equifax a perdu 0,44% alors qu'un de ses dirigeants a été inculpé mercredi pour délit d'initié pour avoir vendu ses actions avant que la société n'officialise la cyber-attaque massive dont elle a été victime en 2017.

afp/rp

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
DJ INDUSTRIAL 0.77%25877.33 Cours en différé.10.93%
NASDAQ 100 1.01%7451.019613 Cours en différé.16.54%
NASDAQ COMP. 1.08%7785.724167 Cours en différé.17.80%
S&P 500 0.85%2864.36 Cours en différé.13.30%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Indices / Marchés"
08:34Principales informations avant-Bourse
AW
08:09Tokyo prudente face aux tensions commerciales (Nikkei +0,05%)
AW
07:45Point marchés-Les Bourses européennes sont attendues dans le calme malgré les doutes
RE
07:38EN DIRECT DES MARCHES : Renault, Casino, Société Générale, Neoen, Coheris, JP Morgan, Generali...
07:03BOURSE DE PARIS : Deux pas en arrière, un pas en avant !
06:21Prévisions du jour mercredi 22 mai
AW
06:21Événements importants des semaines 21 et 22 du 22.05.2019 au 01.06.2019
AW
06:00BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe (actualisé)
RE
04:05BOURSE DE HONG KONG : Hong Kong ouvre en hausse, Shanghai à l'équilibre
AW
02:15Tokyo rebondit à l'ouverture
AW
Dernières actualités "Indices / Marchés"
Publicité