Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Finlande : un marché à découvrir

07/08/2012 | 15:39
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

En mai dernier, l’OCDE annonçait une reprise attendue de l’économie finlandaise pour fin 2012. Actuellement, le NASDAQ OMX Helsinki semble anticiper cette relance puisque les indicateurs Surperformance mettent en avant les qualités des actions finlandaises dans une optique de trading.


Une économie solide

En Europe, au même titre que ses compères scandinaves, la Finlande fait figure d’exemple avec une dette de 49% du PIB, une croissance de 2.9% et un chômage de 7.8% en 2011 (source : CIA). De surcroit, la solide situation budgétaire du pays lui permet de profiter de stabilisateurs automatiques qui, en cas de croissance inférieure aux attentes, limiteraient les impacts négatifs (source : OCDE).

L’économie finlandaise est fortement industrialisée pour un pays développé, avec 29.2% du PIB provenant de ce secteur secondaire en 2011. Pour point de comparaison, ce chiffre s'élève à 18.8% en France, 28.6% en Allemagne et 46.8% en Chine.
Le pays excelle dans le secteur manufacturier. Il peut s’appuyer sur les industries du bois, des métaux et de l’ingénierie. Le climat étant rude, la population rurale agricole trouve une source de revenu complémentaire dans la sylviculture. De plus, la Finlande est un des principaux producteurs européens de nickel, d'or, de cuivre et de zinc. Enfin, avec 1642 doctorats en 2009 (source : Ministère de l'Education), trois fois plus que dans les années 1990, le pays nordique a une population active hautement qualifiée.

Le pays nordique prône le libre-échange et a un commerce très actif. Les exportations ont connu une diminution mais devrait se reprendre avec la reprise économique d’ici la fin de l’année. En 2011, la Finlande a exporté pour 85.4 milliards de dollars et importé pour 80.8 milliards de dollars. Les principaux partenaires sont la Russie (13.6% des flux commerciaux en 2011), la Suède (13.1%) et l’Allemagne (12%).
 

Bonnes notations Surperformance

Les notations Surperformance donnent des signaux concernant le pays. Il semble offrir actuellement une opportunité de trading puisqu’il jouit de la meilleure note en Europe et au monde (cette note permet de classer dans une logique d'investissement à court-terme). Celle-ci s’explique notamment par une valorisation très attractive. En effet, le NASDAQ OMX Helsinki (en blanc sur le graphique ci-dessous) a un ratio « valeur d’entreprise/chiffre d’affaires » inférieur à l’Euro Stoxx 50 (en marron) et au MSCI World Index (en vert).
 

A cela s’ajoute un rendement exceptionnel qui confère une dimension défensive intéressante à cet investissement. Au 4 mai dernier, d’après les estimations de Bloomberg, celui-ci s’élevait à 5.27%, ce qui en fait un des plus élevés en Europe.

Enfin, les analystes sondés par Thomson Reuters sont plutôt optimistes quant aux objectifs de cours moyens sur les actions finlandaises et parviennent à un consensus largement acheteur. Le pays dispose d’une bonne note Potentiel et surtout d’une réelle Visibilité. Ainsi, il semble qu’il possède des belles perspectives de hausse avec une activité fortement prédictible.
 

Le top 10 du NASDAQ OMX Helsinki

Grâce au Market Screener Surperformance, nous avons pu établir une liste d’investissements potentiels en fonction de nos critères particuliers. Ici, nous nous appuyons avant tout sur la note trading, la valorisation, le rendement et la visibilité en éliminant les petites capitalisations.
 
Compagnie Secteur Capitalisation Performance YTD
YIT Construction lourde 1 880M 20,3%
Konecranes Engins de construction 1 242M 49,0%
Huhtamaki Emballage 1 245M 32,9%
Outotec Métaux non ferreux 1 766M 5,8%
Raisio Produits alimentaires 407M 5,4%
Metso Outillage industriel 4 638M 7,4%
Ramirent Outillage industriel 674M 15,5%
Fiskars Produits ménagers durables 1 298M 14,0%
Kone Equipement électriques lourds 13 037M 27,6%
Orion Pharmaceutique 2 310M 8,2%
 
Retrouvez l’intégralité du classement ici.



Lexique des notations utilisées :

Note Valorisation
La notation « Valorisation » repose sur le rapport entre la valeur de l’entreprise et son chiffre d’affaires, le tout pour l’exercice en cours et l’exercice suivant. Plus ce rapport est faible, meilleure est la note. L’objectif est notamment de classer les sociétés selon le ratio estimé de leur valeur d’entreprise et de repérer les entreprises faiblement valorisées.

Note Rendement
La notation « Rendement » repose sur le dividende par action rapporté au cours. Plus l’entreprise affiche un rendement important, meilleure est la note. L’objectif est notamment de repérer les sociétés qui distribuent une part importante de leurs bénéfices sous forme de dividendes.

Note Potentiel
La notation « Potentiel » repose sur l’objectif de cours moyen du consensus d’analystes Reuters. Plus cet objectif est supérieur au cours, meilleure est la note. Le but est ainsi de repérer les sociétés qui présentent, selon les analystes, le plus fort potentiel de hausse.

Note Visibilité
La notation « Visibilité » repose sur la dispersion des estimations des analystes quant à l’évolution de l’activité de l’entreprise pour les prochains exercices (écart des estimations). Plus les estimations sont concentrées, meilleure est la note. L’objectif est notamment de classer les sociétés selon la visibilité de leur activité et de repérer les entreprises dont l’activité est fortement prédictible.

Note Trading
La notation « Trading » repose sur une moyenne pondérée des critères suivants : Valorisation, Révision BNA court-terme et Visibilité. Les sociétés faiblement valorisées, dont les perspectives ont été revues à la hausse ces dernières semaines et qui ont une bonne visibilité auront les meilleures notes. L’objectif est de classer les sociétés selon une multitude de critères dans une logique d’investissement à court terme.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les notations, voici une aide pour vous guider.

© Zonebourse.com 2012
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
FISKARS OYJ ABP 0.00%17.16 Cours en différé.14.55%
HUHTAMÄKI OYJ -0.27%40.25 Cours en différé.-4.76%
KONE OYJ 1.03%68.8 Cours en différé.3.52%
KONECRANES PLC 0.22%35.67 Cours en différé.23.94%
METSO OUTOTEC OYJ -2.47%9.3 Cours en différé.13.76%
MSCI WORLD -1.41%2954.187 Cours en temps réel.11.84%
NELES OYJ 3.61%12.065 Cours en différé.11.15%
OMX NORDIC 40 -1.19%2221.280844 Cours en différé.14.73%
ORION OYJ -1.38%37.24 Cours en différé.-0.77%
RAISIO PLC 0.51%3.935 Cours en différé.23.35%
RAMIRENT OYJ 0.00%8.77 Cours en clôture.0.00%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
11:28France-Une "rave party" sauvage dégénère en Bretagne, plusieurs blessés
RE
09:46CASERNE DES VERNETS : la justice rejette les recours
AW
08:55L'utraconservateur Ebrahim Raïssi remporte la présidentielle-TV
RE
08:37Victoire en Iran du camp ultraconservateur à la présidentielle-Médias
RE
08:37L'ultraconservateur ebrahim raïssi remporte l'élection présidentielle iranienne-tv publique
RE
18/06Birmanie-L'Onu appelle à l'arrêt des livraisons d'armes
RE
18/06La défense européenne compatible avec l'Otan, souligne Macron
RE
18/06L'euro au plus bas en trois mois et demi face à un dollar en pleine forme
AW
18/06Coronavirus-la Maison blanche prédit un "été de joie et de liberté"
RE
18/06Les Pays-Bas vont à leur tour lever l'obligation du port du masque en extérieur
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"