Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

FireEye réduit ses effectifs et ses prévisions, le titre chute

04/08/2016 | 23:53
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

4 août (Reuters) - Le spécialiste américain de la cybersécurité FireEye chute dans les échanges d'après-Bourse à Wall Street jeudi après avoir annoncé une réduction de 10% de ses effectifs et revu à la baisse ses objectifs de résultats pour l'ensemble de l'année.

Le titre perd 14% à 14,41 dollars, dans des volumes inhabituellement élevés, alors qu'il avait rebondi de 35% depuis la mi-mai sur des rumeurs insistantes d'une vente de la société.

FireEye a annoncé son intention de supprimer 300 à 400 emplois, sur un total de 3.400, afin de réduire ses coûts d'environ 80 millions de dollars (72 millions d'euros) par an.

Le groupe californien a réduit sa prévision de chiffre d'affaires annuel à 716-728 millions de dollars, au lieu d'un objectif précédent de 780-810 millions. L'estimation moyenne des analystes était de 793,7 millions.

Au deuxième trimestre, le chiffre d'affaires n'a augmenté que de 2% après une croissance de 40% en janvier-mars.

FireEye a imputé ses difficultés à sa branche de services, où figure notamment la filiale Mandiant qui aide les organisations et entreprises victimes de piratages informatiques.

A sa clôture de jeudi à 16,75 dollars, l'action FireEye affiche une baisse de 19% depuis le début de l'année, à comparer à un repli de seulement 0,8% pour le fonds indiciel PureFunds ISE CyberSecurity.

La baisse du titre en après-Bourse entraîne d'autres valeurs de sécurité informatique comme Palo Alto Networks, Cyberark Software ou Fortinet, tous trois en repli de 1 à 2%. (Lance Tupper et Alan John Koshy à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)


© Reuters 2016
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CYBERARK SOFTWARE LTD. -11.39%151.6 Cours en différé.3.99%
FORTINET, INC. -3.29%302.82 Cours en différé.110.81%
MANDIANT, INC. -1.41%16.09 Cours en différé.-27.58%
PALO ALTO NETWORKS, INC. -2.70%520.86 Cours en différé.48.61%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
14:06ConocoPhillips prévoit des dépenses d'investissement de 7,2 milliards de dollars pour 2022.
ZR
14:01Coronavirus-L'Italie durcit les mesures de restrictions pour les non-vaccinés
RE
13:59BITCOIN : faut-il s’inquiéter ?
13:44Le bitcoin sous les 50 000 $, aux niveaux de début octobre, après le choc du week-end
ZR
13:42Autriche-Prise de fonctions du troisième chancelier en deux mois
RE
13:26Face à la crise Evergrande, Pékin baisse les taux et soutient l'immobilier
AW
13:13La finance décentralisée pour les crypto-actifs repose sur une illusion, selon la BRI.
ZR
13:08SALAIRE MINIMUM : feu vert des 27 à un cadre européen
AW
12:59Birmanie-L'UE dénonce la "condamnation politique" d'Aung San Suu Kyi
RE
12:50RUSSIE : les ventes de voitures s'enfoncent dans le rouge en novembre
AW
Dernières actualités "Economie & Forex"