Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

Emilie Servoz

Rédactrice
Suivre

Focus : Les mesures réglementaires de soutien au secteur immobilier chinois

29/11/2022 | 09:17

Les actions et les obligations des promoteurs immobiliers chinois ont flambé mardi après la levée par le régulateur national de l'interdiction de refinancement par augmentation de capital des sociétés cotées en bourse. Il s'agit de la dernière mesure en date pour soutenir un secteur à court de liquidités qui a été un pilier du développement de la seconde économie mondiale.

La Chine a progressivement renforcé son soutien au secteur immobilier, lequel représente un quart de la deuxième plus grande économie du monde. De nombreux promoteurs ont manqué à leurs obligations en matière de dette et ont été contraints d'arrêter leurs chantiers ces dernières années, mis sous pression par les décisions du parti communiste chinois qui souhaitait mettre fin à une spéculation effrénée. Les mesures de relance annoncées en faveur de ce secteur hautement stratégique ont largement contrebalancé en bourse, mardi, les craintes liées aux manifestations contre la politique zéro-covid.

L'Agence Reuters a listé les mesures annoncées ces derniers mois, qui montrent que Pékin a cessé sa croisade punitive contre les promoteurs.

Les mesures les plus récentes

  • 28 novembre : L'organisme chinois de réglementation des valeurs mobilières a levé l'interdiction de refinancer les actions des sociétés cotées en bourse, permettant ainsi aux promoteurs immobiliers éligibles d'émettre des actions pour acheter des actifs liés à l'immobilier, reconstituer le fonds de roulement ou rembourser les dettes. Le régulateur va également promouvoir le financement des promoteurs par la cotation de projets qualifiés via des sociétés d'investissement immobilier (REIT), et encourager la création de fonds de capital-investissement axés sur l'immobilier.
  • 25 novembre : La banque centrale chinoise a déclaré qu'elle réduirait le montant des liquidités que les banques doivent détenir comme réserves pour la deuxième fois cette année, libérant environ 500 milliards de yuans (69,5 milliards de dollars) de liquidités à long terme pour soutenir une économie chancelante.
  • 25 novembre : Reuters a rapporté que la banque centrale proposera des prêts bon marché aux sociétés financières pour l'achat d'obligations émises par des promoteurs immobiliers. Elle prépare également une "liste blanche" de promoteurs de bonne qualité et d'importance systémique qui recevraient un soutien plus large de Pékin pour améliorer leurs bilans.
  • 24 novembre : Les plus grandes banques d'Etat chinoises se sont engagées à injecter au moins 162 milliards de dollars de nouveaux crédits afin d'atténuer la pénurie de liquidités dans le secteur immobilier. Country Garden et Longfor Group sont parmi les promoteurs immobiliers choisis par les banques comme bénéficiaires.
  • 23 novembre : La banque centrale chinoise a officiellement publié un avis décrivant 16 mesures pour soutenir le secteur immobilier.
  • 21 novembre : La banque centrale fournira 200 milliards de yuans (27,92 milliards de dollars) de prêts à six banques commerciales pour l'achèvement de logements.
  • 14 novembre : Le régulateur bancaire a publié lundi un avis permettant aux banques commerciales d'émettre des lettres de garantie aux sociétés immobilières pour le séquestre des fonds de prévente de logements.
ETF Immobilier Chinois vs MSCI China
ETF Immobilier Chinois vs MSCI China

Les autres mesures adoptées

Depuis le début de la crise de la dette dans le secteur au milieu de l'année dernière, les décideurs politiques ont déployé des politiques pour tenter de stabiliser le marché immobilier.

  • En janvier, la Chine a élaboré des règles à l'échelle nationale pour faciliter l'accès des promoteurs immobiliers aux fonds des ventes détenus sur des comptes séquestres, selon Reuters.
  • En mars, les banques ont fourni un soutien financier de plus de 100 milliards de yuans pour les fusions et acquisitions de promoteurs immobiliers privés considérés comme étant de meilleure qualité, selon UBS.
  • En juillet, Reuters a rapporté que la Chine lancerait un fonds immobilier pour lever jusqu'à 300 milliards de yuans afin d'aider les promoteurs à résoudre une crise de la dette paralysante.
  • En août, la Chine a garanti de nouvelles émissions d'obligations onshore par quelques promoteurs privés sélectionnés. Le programme a depuis été étendu à d'autres entreprises, dont certaines n'ont pas payé leurs créanciers et leurs fournisseurs.
  • Début novembre, l'Association nationale des investisseurs institutionnels du marché financier a déclaré qu'elle élargirait un programme visant à soutenir des ventes de dettes d'une valeur d'environ 250 milliards de yuans par des entreprises privées, y compris des promoteurs immobiliers.

Le bout du tunnel ?

Les analystes et les gérant estiment que le dernier paquet de financement souligne la détermination des décideurs politiques à sauver le secteur immobilier. Ils s'attendent à d'autres mesures pour soutenir la liquidité. Dans un rapport du 25 novembre, Goldman Sachs expliquait que l'augmentation des prêts aux grands promoteurs privés contribuerait à restaurer la confiance dans le secteur de l'immobilier, mais le test sera de savoir si les transactions immobilières se stabilisent et même rebondissent à l'échelle nationale après l'assouplissement de la politique.

ANZ pense de son côté que les 16 mesures communiquées la semaine dernière pourraient constituer des préparatifs pour la Conférence centrale annuelle sur le travail économique (CEWC) qui se tiendra en décembre. Les cibles de croissance et les objectifs politiques sont discutés lors de la CEWC mais ne sont généralement pas annoncés avant le Congrès national du peuple en mars. "Les décideurs chinois ont tourné leur attention vers le sauvetage de l'économie intérieure après le remaniement politique, alors que les perspectives d'exportation s'assombrissent", a déclaré la banque dans une note de recherche lundi.


© Zonebourse.com 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
LONGFOR GROUP HOLDINGS LIMITED -2.74%24.85 Cours en différé.5.14%
MSCI CHINA (STRD) -1.65%71.264 Cours en temps réel.14.02%
MSCI CHINA A (STRD) -1.67%2045.69 Cours en temps réel.10.73%
UNITED STATES DOLLAR (B) / CHINESE YUAN IN HONG KONG (USD/CNH) 1.08%6.8055 Cours en différé.-2.71%