Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Mathieu
Burbau

Analyste Devises

35
Publicité
Du même auteur
Plus d'articles

Forex : Tour d'horizon - semaine du 21 au 25 Janvier

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
22/01/2019 | 08:53

Malgré le Brexit, le shutdown américain et la macroéconomie chinoise, la volatilité diminue et les valeurs refuges se replient sur les marchés alors que l’appétit du risque réapparait à la faveur d’une pause dans les tensions commerciales.


Sur le front de la guerre sino-américaine, des informations de presse évoquent en effet une potentielle baisse voire suppression des tarifs douaniers imposés à Pékin ainsi qu’un engagement du géant asiatique à réduire progressivement son important excédent commercial vis-à-vis de l’Oncle Sam.

En Europe, le Brexit domine toujours l’actualité après le rejet de l’accord par le Parlement à une large majorité. Theresa May a toutefois survécu à une motion de censure présentée par l’opposition travailliste, réduisant la probabilité de nouvelles élections mais aussi d’un report du Brexit ou de l’organisation d’un second référendum. Tandis que le temps presse à moins de deux mois et demi du 29 Mars, la Première ministre va désormais retourner à Bruxelles pour tenter de trouver un nouveau compromis entre les responsables européens et les députés britanniques, alors que ces derniers débattront de son « Plan B » le 29 Janvier prochain.

De l’autre côté de l’Atlantique, après un mois de shutdown, lequel pourrait commencer à peser sur l’économie de la première puissance mondiale, le FMI maintient sa prévision de croissance pour les Etats-Unis à +2.5% en 2019.

Enfin de son côté, la Chine enregistre en 2018 sa plus faible progression du PIB en près de 30 ans (+6.6%) et le FMI a de nouveau révisé en baisse son estimation de croissance mondiale en 2019, à +3.5% contre +3.7% auparavant.

Cette semaine, les cambistes surveilleront essentiellement la réunion de la Banque du Japon mercredi et celle de la BCE jeudi.

Graphiquement, l’Euro invalide sa sortie par le haut en regagnant le cœur de son range entre 1.1476 et 1.1312 USD. Les indicateurs techniques ne montrent aucune direction claire à moyen terme mais ¾ des traders particuliers investis sur la paire sont désormais acheteurs.

Outre-Manche, le Pound continue de résister aux incertitudes qui entourent la situation du Royaume-Uni, repassant même brièvement au-delà de 1.30 USD avant de se replier au contact de 1.2876 USD, ancienne résistance devenue support. Les échanges sont équilibrés sur le marché retail et nous restons à l’écart de la devise.

Le Franc profite de l’appétit du risque pour se relâcher davantage et la paire EUR/CHF s’installe au-delà de 1.13. Si la tendance reste orientée à la baisse sous 1.1474, une grande majorité d’investisseurs particuliers est positionnée à la vente, signe que cette résistance de moyen terme pourrait être testée prochainement.



De la même façon, le Yen cède du terrain à mesure que les indices boursiers se reprennent mais la paire USD/JPY se rapproche désormais de 110.30, un seuil-clé. Celui-ci pourrait contribuer à contenir les prix à court-terme, sans quoi une accélération vers 111.20 JPY menacerait la devise japonaise.

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BRITISH POUND / US DOLLAR (GBP/USD) -0.56%1.26371 Cours en différé.-0.18%
EURO / SWISS FRANC (EUR/CHF) -0.28%1.12574 Cours en différé.0.11%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) -0.03%1.11658 Cours en différé.-2.61%
US DOLLAR / JAPANESE YEN (USD/JPY) -0.18%110.377 Cours en différé.0.41%

Mathieu Burbau
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader