Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

France: Bercy pose ses conditions au versement de dividendes

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
27/03/2020 | 20:17
FRANCE: BERCY POSE SES CONDITIONS AU VERSEMENT DE DIVIDENDES

Les entreprises bénéficiaires des aides publiques mises en place pour tenter de limiter l'impact économique de l'épidémie de coronavirus ne devront pas verser de dividendes sous peine de devoir rembourser les aides et de payer des pénalités, a déclaré vendredi le ministre de l'Economie et des Finances français, Bruno Le Maire.

Le gouvernement durcit ainsi le ton sur l'opportunité pour les entreprises de distribuer une partie de leurs liquidités à leurs actionnaires alors que la France se dirige vers une récession cette année.

"Les entreprises qui ont besoin de trésorerie aujourd'hui, en particulier les grandes entreprises, si elles ont besoin de trésorerie et qu'elles demandent l'aide de l'Etat, elles ne peuvent pas, elles ne doivent pas verser de dividendes. Et nous veillerons à ce que ce soit respecté", a dit Bruno Le Maire sur BFMTV.

"Toutes les entreprises qui auraient bénéficié de reports de charges sociales ou fiscales et qui auraient versé des dividendes se verront obligées de rembourser cette avance de trésorerie sur les charges sociales et fiscales avec une pénalité d'intérêt", a-t-il ajouté.

Bercy refusera par ailleurs aux entreprises qui auront versé des dividendes de bénéficier de la garantie de l'Etat pour de nouveaux emprunts bancaires, a poursuivi le ministre.

L'ÉTAT ACTIONNAIRE POURRAIT VOTER CONTRE LES DIVIDENDES

"Et croyez moi, ces grandes entreprises qui demanderaient un emprunt bancaire sans la garantie de l'Etat auront du mal à trouver ce prêt bancaire", a-t-il souligné.

Les employeurs qui bénéficieront du dispositif de chômage partiel financé par l'Etat sont quant à elles appelés à "la plus grande modération" en matière de dividendes.

Enfin, Bruno Le Maire a annoncé que les représentants de l'Etat voteraient, lors des assemblées générales d'entreprises dont il est actionnaire, contre le paiement de dividendes si elles ont bénéficié d'un dispositif d'aide publique.

L'opportunité de la distribution de dividendes avait été évoquée en début de journée lors de la réunion des partenaires sociaux organisée par le gouvernement pour faire le point sur l'épidémie de coronavirus et ses conséquences économiques et sociales.

Bruno Le Maire avait appelé dès la semaine dernière les grandes entreprises à faire preuve de modération en la matière et mardi, le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, lui avait emboîté le pas en exhortant les grands groupes à ne pas en verser cette année compte tenu de la crise économique provoquée par l'épidémie de coronavirus, qui a mis la France à l'arrêt.

Le syndicat s'est félicité vendredi des annonces de Bruno Le Maire, saluant dans un communiqué "un signal fort appelant les entreprises à la cohérence".

Ce débat dépasse largement les frontières françaises: plusieurs entreprises européennes ont déjà renoncé à verser des dividendes et vendredi, la Banque centrale européenne (BCE) a demandé aux banques placées sous sa supervision de suspendre leurs dividendes et leurs rachats d'actions, jusqu'au 1er octobre prochain au moins.

(Marine Pennetier, édité par Marc Angrand)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
VONMISES - Il y a 2 mois arrow option
Depuis quand l'Etat décide à la place des actionnaires de ce qui leur appartient ? Que l'Etat s'occupe de fournir des masques, du gel, des machines de réanimation, du respect du confinement.
4
  
Voir la réponse précédente
dp5e5afef3a3541 - Il y a 2 mois arrow option
Si l'Etat ne délivre que les masques etc..., il ne décide pas à la place des actionnaires. S'il fournit de la trésorerie, des avances, des garanties de prêt, il demande un dividende 0. L'actionnaire choisit ... On n'en fait pas toute une histoire quand un banquier demande des engagements en face d'une ligne de crédit !
  
  
MYCKEL - Il y a 2 mois arrow option
Stéréotype de s hommes politiques qui se mêlent maintenant de la propriété privé...les entreprises appartiennent à leurs actionnaires pas à l'état...dans un monde non communiste.
  
  
iggy - Il y a 2 mois arrow option
je suis ok avec vous les gars mais si l état amene du fric pour que derriere les entreprises le refilent en dividendes c est tout aussi limite comme comportement
  
  
razorfish - Il y a 2 mois arrow option
@MYCKEL

« Stéréotype de s hommes politiques qui se mêlent maintenant de la propriété privé...les entreprises appartiennent à leurs actionnaires pas à l'état...dans un monde non communiste.« 

Si je comprends bien vos propos vous rejetez l’idée de toute intervention étatique dans le fonctionnement d’une entreprise privée, donc vous refuseriez également toute aide de l’Etat... dans un monde non communiste...
1
  
rinos - Il y a 2 mois arrow option
Pour rappel aux petits capitalistes en herbe, l état va garantir le financement de ces entreprises pour amortir la crise donc maintenir nos petites actions. On privatise les gains et on mutualise les pertes.
  
  
  • Publier
    loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
01:30M6 - jp morgan relève sa recommandation à "surperformance" contre "neutre", objectif de cours à 12,90 euros contre 11,70 euros
RE
01:27Tf1 - jp morgan relève sa recommandation à "surperformance" contre "neutre", objectif de cours à 7 euros contre 6,10 euros
RE
01:20L'Onu prévient de possibles crimes de guerre dans le nord-est de la RDC
RE
00:45Le coronavirus a causé plus de 25.000 décès au Brésil
RE
00:15France-Feu vert du Parlement à l'application StopCovid
RE
00:08Coronavirus-Le bilan aux USA dépasse les 100.000 morts-décompte Reuters
RE
00:01La France, championne d'Europe menacée de l'attractivité-étude
RE
27/05Boeing relance la production du 737MAX
RE
27/05Washington supprime des dérogations à ses sanctions contre l'Iran
RE
27/05L'Estonie désapprouve le plan de relance de la Commission
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"