Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

France-Macron appelle à renforcer l'Europe de la défense

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
14/07/2019 | 13:21

* 4.299 militaires, 196 véhicules, 237 chevaux ont défilé

* Neufs chefs d'Etats européens ou leur représentant présents

* Des tensions en après-midi sur les Champs-Elysées (Actualisé avec tensions sur les Champs-Elysées §15 et §16)

PARIS, 14 juillet (Reuters) - Emmanuel Macron a appelé dimanche à renforcer la coopération européenne pour construire une Europe de la défense, à l'occasion des célébrations du 14-Juillet, auxquelles étaient invités neuf dirigeants européens.

Près de 4.300 militaires, 196 véhicules et 237 chevaux ont défilé pendant deux heures sur l'avenue des Champs-Elysées, survolée par soixante-sept avions, dont huit européens, et 40 hélicoptères, dont neuf européens.

Dans la tribune officielle, se tenaient aux côtés d'Emmanuel Macron et de son épouse Brigitte la chancelière allemande Angela Merkel, le Premier ministre des Pays-Bas, Mark Rutte, ou encore le président portugais Marcelo Rebelo de Sousa.

"J'ai tenu à mettre en avant notre irrévocable engagement européen en vue de consolider la sécurité de notre Nation et des peuples de notre continent", a écrit Emmanuel Macron dans un message destiné aux Français, publié en matinée sur le site de l'Elysée.

"Jamais, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'Europe n'a été aussi nécessaire. La construction d'une Europe de la défense, en lien avec l'Alliance atlantique dont nous fêtons les 70 ans, est pour la France une priorité. Elle constitue le fil rouge de ce défilé", a-t-il ajouté.

Les dix pays membres de l'Initiative européenne d'intervention (France, Allemagne, Belgique, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, Pays-Bas, Portugal et Royaume-Uni) ont ouvert la marche sous le mot d'ordre "Agir ensemble".

L'IEI, lancée en juin 2018 sous l'impulsion d'Emmanuel Macron, a pour ambition de favoriser une "culture stratégique commune" en Europe en vue d'engagements conjoints pour divers scénarios d'intervention - opération militaire ou catastrophe naturelle par exemple.

"Agir ensemble et renforcer notre capacité à agir collectivement : tel est notamment le défi que l'Initiative européenne d'intervention, avec d'autres projets européens essentiels, veut relever", a ajouté le Président de la République, qui a reçu à déjeuner à l'Elysée les représentants des neuf autres membres de l'IEI.

INNOVATIONS MISES EN AVANT

Le Corps de réaction rapide européen, la brigade franco-allemande ou la Mission de formation de l'Union européenne (EUTM), active notamment au Mali, étaient également représentés.

Les armées, qui bénéficient d'un budget en hausse pour l'innovation dans la loi de programmation militaire 2019-2025 avec un milliard d'euros par an à partir de 2022, ont dévoilé en amont du défilé, via des vidéos ou des présentations d'engins, des innovations comme le robot Stamina, capable de suivre un itinéraire sans GPS, le véhicule blindé multi-rôles Griffon ou le pick-up Scorpio lanceur de drone.

L'homme volant Franky Zapata a fait une apparition au-dessus de la place de la Concorde sur son "Flyboard Air", une planche munie de turboréacteurs qui lui permet de se déplacer dans les airs.

"L'armée se transforme, elle se modernise pour nos soldats, pour notre souveraineté, notre indépendance, notre industrie aussi parce que tout ça est fait en France", a déclaré Emmanuel Macron au micro de France 2 à l'issue du défilé.

Le tableau final, avec 250 participants, rythmé par les chants de plusieurs choeurs militaires, était dédié aux blessés, à leur reconstruction, illustrée par la présence de sportifs de haut niveau.

Des heurts ont éclaté dans l'après-midi sur l'avenue des Champs-Elysées, une fois le défilé terminé. Près de 200 casseurs ont bloqué la voie avec des barrières, incendiant des poubelles et des toilettes de chantier.

Les policiers les ont dispersés en fin de journée mais craignent un regain de violence en soirée, en marge du feu d'artifice et de la demi-finale de la Coupe d'Afrique des nations de football. (Caroline Pailliez, avec Emmanuel Jarry, édité par Tangi Salaün)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
06:31SEB-VENTES DE 3 337 M€ : + 10,3 %, + 8,4 % en organique
RE
06:20Mercredi 24 juillet 2019 - Service Basic d'AWP
AW
06:00Agenda de l'actualité internationale politique et générale
RE
06:00Agenda economique monde jusqu'au 31 août
RE
06:00Agenda economique du mercredi 24 juillet
RE
05:20Moscou attribue l'incident aérien à un dysfonctionnement, dit Séoul
RE
04:00L'essentiel de l'actualite a 02h00 gmt (24/07)
RE
03:56Japon-Contraction de l'activité manufacturière pour un troisième mois de rang
RE
01:54Frappes israéliennes dans le sud de la Syrie - télévision publique
RE
00:43Attaque d'insurgés dans l'est de la RD Congo, 12 morts
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité