Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésForexCryptomonnaiesMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCybersécuritéCommuniqués

France et Australie réaffirment leur attachement au contrat de sous-marins

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
14/02/2020 | 21:30
FRANCE ET AUSTRALIE RÉAFFIRMENT LEUR ATTACHEMENT AU CONTRAT DE SOUS-MARINS

La France et l'Australie ont réaffirmé vendredi leur "plein engagement" envers le programme de construction de sous-marins de nouvelle génération pour la marine australienne, après un début de polémique provoqué par des propos du représentant du groupe français Naval Group en Australie.

Le gouvernement australien et Naval Group ont signé il y a un an "contrat du siècle" de 50 milliards de dollars australiens (environ 31 milliards d'euros) pour la livraison de douze sous-marins d'attaque de classe Barracuda.

Cet accord de partenariat stratégique prévoit que les deux pays se partagent à 50-50 les retombées industrielles de la construction des sous-marins.

Or, le président de la filiale australienne de Naval Group, John Davis, a laissé entendre dans une récente interview que la part de l'Australie pourrait être inférieure à 50%, en mettant en cause les capacités industrielles du pays.

Ces propos avaient été vivement critiqués par la ministre australienne de la Défense, Linda Reynolds, qui avait prévenu dans un communiqué qu'elle contraindrait le groupe français à "respecter ses engagements".

A l'issue d'un entretien entre Linda Reynolds et Florence Parly en marge de la Conférence sur la sécurité vendredi à Munich, les deux pays se sont employés à enterrer la hache de guerre.

"Nous avons toutes les deux réaffirmé notre plein engagement envers le programme, son calendrier et la montée en charge des capacités industrielles australiennes", ont déclaré les deux ministres dans un communiqué conjoint.

"Nous savons que le Future Submarine Program est essentiel pour nos deux pays et pour notre partenariat stratégique. Nous sommes déterminées à travailler ensemble pour en faire un succès", ont-elles ajouté, promettant un suivi trimestriel de l'avancement du projet. 

(John Irish et Tangi Salaün)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Forex"
11:26La Wells Fargo paiera $3 mds pour régler l'affaire des comptes fictifs
RE
11:18Une liste affiliée aux gardiens de la Révolution en tête des législatives à Téhéran
RE
11:05Deuxième décès lié au coronavirus en Italie
RE
10:28La Suisse va connaître son hiver le plus doux
AW
09:54Macron au chevet d'un monde agricole dans le doute
RE
09:32Une liste affiliée aux gardiens de la Révolution en tête des législatives à Téhéran
RE
09:26Macron au chevet d'un monde agricole dans le doute
RE
08:25USA 2020-Sanders enjoint à la Russie de rester à l'écart de la présidentielle
RE
07:48La période d'incubation du coronavirus pourrait atteindre les 27 jours
RE
07:00L'essentiel de l'actualite a 06h00 gmt (22/02)
RE
Dernières actualités "Forex"