Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

France: l'activité du secteur privé se redresse en février

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
21/02/2020 | 10:25

Paris (awp/afp) - La croissance de l'activité du secteur privé en France s'est redressée en février, soutenue par les services qui ont compensé la contraction du secteur manufacturier pénalisé notamment par l'épidémie de coronavirus, selon l'indicateur publié vendredi par le cabinet IHS Markit.

L'indice Flash Composite s'est élevé à 51,9 points, contre 51,1 en janvier, selon Markit. Un indice supérieur à 50 signale une expansion, un indice inférieur à cette limite indique une contraction de l'activité.

Cette progression "s'est appuyée sur une forte expansion du secteur des services, la plus importante depuis octobre 2019", atteignant 52,6 points contre 51 en janvier, a précisé le cabinet.

Elle a ainsi "permis de compenser un retour à la baisse de la production manufacturière après quatre mois consécutifs d'expansion", l'indice se contractant en février à 49 points contre 51,6 en janvier.

"L'accélération de la croissance du secteur privé français a reposé sur le dynamisme du secteur des services en février (...), alors que la production du secteur manufacturier est repartie à la baisse", a analysé Eliot Kerr, économiste à IHS Markit, cité dans le communiqué.

L'activité des fabricants s'est repliée pour la première fois depuis cinq mois, "tirée à la baisse par un environnement défavorable à la demande et par une réduction du volume des nouvelles commandes".

"Cette dégradation de la conjoncture industrielle s'explique notamment par la faiblesse persistante du secteur automobile, par l'arrêt de la production du Boeing 737 Max ainsi que par les perturbations sur les chaînes d'approvisionnement résultant de l'épidémie de coronavirus", a-t-il souligné.

afp/al

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BOEING COMPANY (THE) 1.01%124.52 Cours en différé.-62.16%
IHS MARKIT LTD. 1.57%61.58 Cours en différé.-18.27%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
04/04Coronavirus-Journée sombre à New York, l'épidémie s'étend aux Etats-Unis
RE
04/04Coronavirus-Journée sombre à New York, l'épidémie s'étend aux Etats-Unis
RE
04/04Coronavirus-Le nombre de décès diminue en France, les cas graves ralentissent
RE
04/04Coronavirus-Le nombre de décès diminue en France, les cas graves ralentissent
RE
04/04Coronavirus - le nombre total de cas confirmés par test pcr s'élève à 68.605 en france (64.338 vendredi) - dgs
RE
04/04Coronavirus-7.560 décès au total depuis le 1er mars - dgs
RE
04/04Coronavirus-2.028 décès en ehpad depuis le début de l'épidémie (données partielles)- dgs
RE
04/04Coronavirus-les hôpitaux français ont recensé 441 nouveaux décès au cours des 24 dernières heures, soit 5.532 au total depuis le 1er mars - dgs
RE
04/04Coronavirus-502 personnes supplémentaires admises en réanimation au cours des 24 dernières heures - dgs
RE
04/04Coronavirus - le nombre de cas graves en réanimation en france s'élève à 6.838 (6.662 vendredi) - dgs
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"