Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Actualités
Toute l'actualitéSociétésIndicesDevises / ForexMatières PremièresCryptomonnaiesETFTauxÉconomieThématiquesSecteurs 

France: l'inflation, confirmée à 5,8% en juin

13/07/2022 | 13:38

Paris (awp/afp) - L'inflation a encore accéléré à 5,8% sur un an en juin, a indiqué mercredi l'Insee, confirmant sa première estimation publiée fin juin, ce qui entraînera une nouvelle revalorisation automatique du Smic de 2,01% au 1er août, à 1329,06 euros mensuels net.

La hausse des prix (hors tabac) entre mars et juin pour les 20% de ménages aux revenus les plus faibles atteint en effet 2,01%, cet indicateur servant de base au déclenchement des revalorisations automatiques du Smic, a précisé l'Institut national de la statistique à l'AFP.

Il s'agit de la quatrième augmentation du Smic en moins d'un an, la dernière ayant eu lieu le 1er mai, avec une hausse de 2,65%.

Pour un temps plein, le Smic mensuel passe ainsi "de 1.302,64 euros à 1.329,06 euros" net, a précisé à l'AFP le ministère du Travail. Le Smic horaire évolue, lui, "de 8,58 euros à 8,76 euros", a indiqué la même source.juste

En sus de la revalorisation annuelle du 1er janvier, le Smic est en effet augmenté mécaniquement en cours d'année du montant de l'inflation pour les 20% des ménages ayant les revenus les plus faibles, si celui-ci dépasse 2% par rapport à la dernière hausse.

En juin, la hausse des prix a été tirée par la nouvelle accélération des prix de l'énergie (+33,1% sur un an après +27,8% en mai), de l'alimentation (+5,8% après +4,3%) et dans une moindre mesure des prix des services (+3,3% après +3,2%), détaille l'Insee.

A l'inverse, les prix des produits manufacturés ont ralenti (+2,5% après +3%).

Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a appelé mercredi matin sur Franceinfo à "combattre" et "réduire l'inflation" qui est, selon lui, "beaucoup trop élevée".

Interrogé sur d'éventuelles mesures supplémentaires du gouvernement pour lutter face à la hausse des prix, il a rejeté toute "solution budgétaire" du style "quoi qu'il en coûte" car "nous en n'avons pas les moyens et ce n'est pas du tout efficace", a-t-il jugé.

L'inflation sous-jacente (hors énergie et alimentation) est, elle, restée stable sur un an à +3,7%, tandis que l'indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH), qui sert de base de comparaison au niveau européen, s'affiche en hausse de 6,5% sur un an, après +5,8% en mai.

afp/jh


© AWP 2022
Dernières actualités "Économie"
16:18Irak-Explosion d'une voiture piégée à Erbil, un mort, quatre blessés
RE
16:16USA : +1,3% de stocks des grossistes en août
CF
16:16Marchés: les actions reculent, le dollar et les taux montent après l'emploi US
AW
16:14Les dirigeants européens divisés sur la réponse à la crise énergétique
RE
16:05Biden signe un décret visant à mettre en œuvre le cadre UE-États-Unis sur la protection des données personnelles
ZR
15:49Wall Street dans le rouge après les chiffres de l'emploi
RE
15:42Pays-Bas: Arrestation d'un homme soupçonné d'avoir vendu des puces informatiques à la Russie
RE
15:40Cryptomonnaies: 100 millions de dollars volés sur Binance après un piratage
AW
15:29Le dollar grimpe après l'emploi américain
AW
15:22Iran: Les autorités avancent l'hypothèse d'un "suicide" après la mort d'une manifestante de 16 ans
RE
Dernières actualités "Économie"