Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

France : nouveau financement « Juncker » en région Nouvelle Aquitaine pour soutenir la rénovation énergétique de l'habitat privé

06/11/2017 | 11:47
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Avec ce nouveau financement dans le cadre du « Plan Juncker », la Banque européenne d'investissement (BEI) accélère son action en faveur de la rénovation énergétique des bâtiments en proposant aux particuliers un financement innovant et attractif fondé sur le tiers-financement via l'Agence régionale pour les Travaux d'Economie d'Energie (ARTÉÉ).

Ce lundi 6 novembre 2017, Ambroise Fayolle, vice-Président de la Banque européenne d'investissement (BEI), Alain Rousset, Président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, Françoise Coutant, vice-Présidente du Conseil régional et Présidente de l'Agence régionale pour les Travaux d'Economie d'Energie (ARTÉÉ) et David Dieumegard, Directeur général d'ARTÉÉ signent un accord de financement d'un montant de 43 millions d'euros dédié au financement de la rénovation énergétique de l'habitat privé sur l'ensemble du territoire régional. Il s'agit d'un accord ambitieux mené au titre d'une politique volontariste en matière de transition énergétique. Il repose sur l'expertise et l'offre attractive de la BEI grâce à sa notation financière AAA alliée à la garantie européenne dans le cadre du Plan d'investissement pour l'Europe, appelé plus communément « plan Juncker ».

Ce financement européen permettra très concrètement d'accompagner ARTÉÉ dans ses différentes missions ayant trait à la rénovation énergétique durant les cinq prochaines années, complétant ainsi par une offre innovante de financement ses activités d'accompagnement technique auprès des particuliers désireux de réaliser des travaux d'économies d'énergie. ARTÉÉ sera ainsi en mesure d'accorder des prêts aux propriétaires d'habitations à rénover dans des conditions financières avantageuses en termes notamment de taux et de maturité (supérieure à 15 ans), lesquelles leur permettront de réaliser des travaux plus ambitieux que ceux initialement prévus avec un impact plus fort sur leur facture énergétique.

En tout ce sont ainsi plus de 2000 habitations qui vont être rénovées d'ici à 2021 grâce à ce financement innovant.

« En soutenant ARTÉÉ et la Région Nouvelle-Aquitaine, la BEI souhaite contribuer à financer les besoins massifs d'investissement dans ce secteur et ainsi accélérer la rénovation thermique des logements privés a souligné le Vice-Président Ambroise Fayolle durant la cérémonie de signature. C'est un nouveau financement « Juncker » particulièrement innovant pour le développement des logements écologiques et économiques. Il s'inscrit dans notre action prioritaire en faveur de la transition énergétique qui est également l'une des grandes priorités du Grand Plan d'Investissement du Gouvernement français. »

Miguel Arias Cañete, commissaire européen chargé de l'action pour le climat et de l'énergie a déclaré: « L'amélioration de l'efficacité énergétique est l'une des mesures les plus efficaces économiquement pour assurer la transition vers une économie sobre en carbone, en plus d'être un point clef de l'Accord de Paris. La consommation énergétique des bâtiments représente 40% de la consommation totale d'énergie en Europe et 36% des émissions de CO2. J'ai le plaisir d'annoncer que le Plan Juncker contribue au projet de rénovation de 2000 bâtiments en Nouvelle-Aquitaine dans le but de réduire la consommation énergétique tout créant de nouveaux emplois. »

Le bâtiment est en effet le premier secteur consommateur d'énergie représentant 40% des consommations finales de la région Nouvelle-Aquitaine, dont 28% pour le seul résidentiel. Face à cet enjeu énergétique, la BEI a adopté en 2015 un programme de 400 millions d'euros pour les travaux de rénovation énergétique des logements privés, individuels et collectifs, financés par des Sociétés de Tiers Financement (STF). L'opération ARTÉÉ est la troisième opération financée dans ce cadre après la SEM Energies Posit'if en Ile-de-France, et la Régie SPEE en Picardie.

La Sté EIB - European Investment Bank a publié ce contenu, le 06 novembre 2017, et est seule responsable des informations qui y sont renfermées.
Les contenus ont été diffusés par Public non remaniés et non révisés, le06 novembre 2017 10:46:01 UTC.


© Publicnow 2017
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
14/05Israël-Le ministre émirati des Affaires étrangères appelle à un cessez-le-feu
RE
14/05USA-Biden revient sur une décision de Trump sur l'immigration
RE
14/05USA : les consommateurs hésitent entre reprise économique et crainte d'inflation
AW
14/05Veolia et suez confirment que le prix d’acquisition par action du groupe suez sera relevé à 20,50 €
RE
14/05Le pétrole rebondit, aidé par le dollar et les perspectives de reprise
AW
14/05Veolia et suez ont signé un accord de rapprochement, confirmant les termes de l’accord de principe conclu le 11 avril
RE
14/05Le dollar faiblit sans hausse des taux américains en vue
AW
14/05La Russie considère les USA et la République tchèque comme des Etats "inamicaux"
RE
14/05Coronavirus/France-La baisse des hospitalisations en soins critiques continue
RE
14/05L'Arménie demande l'assistance militaire de la Russie face à Bakou
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"