Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

Fraude chez le "Starbucks chinois": le fondateur de Luckin évincé

14/07/2020 | 08:55
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Pékin (awp/afp) - Le chinois Luckin Coffee, rival affiché en Chine du géant américain Starbucks, a annoncé que son président-fondateur quittait la direction de l'entreprise, dont l'image a été écornée par une retentissante affaire de fraude.

Dans un communiqué transmis lundi soir au gendarme de la Bourse américaine (SEC), Luckin Coffee a annoncé la nomination de Guo Jinyi au poste de directeur général. Jusqu'à présent, il occupait cette fonction en intérim.

Il remplace le co-fondateur milliardaire de l'enseigne au cerf, Charles Zhengyao Lu.

Le communiqué ne précise pas si M. Lu a été démis de ses fonctions ou si son départ relève d'une décision personnelle.

Luckin Coffee a révélé début avril qu'un de ses dirigeants était accusé d'avoir falsifié le chiffre des ventes en 2019 à hauteur de quelque 2,2 milliards de yuans (295,7 millions de francs suisses).

Cette révélation avait fait l'effet d'une bombe: l'action de la société cotée aux Etats-Unis avait dans la foulée chuté de plus de 70%. Et mi-mai, le Nasdaq a prié Luckin Coffee de quitter la cote.

Mi-mai, Luckin Coffee avait débarqué sa PDG et son directeur général.

Créé en 2017, Luckin Coffee a connu un développement ultra-rapide grâce au soutien financier d'investisseurs étrangers.

En début d'année, Luckin comptait en Chine plus de 4.500 points de vente, soit plus que Starbucks (4.200 environ) son concurrent direct pourtant implanté dans le pays depuis 1999.

Pour bousculer la chaîne américaine, qui a largement favorisé le décollage d'une culture du café en Chine, Luckin Coffee a attiré les consommateurs à coups de généreux coupons de réduction.

Et contrairement aux vastes espaces de son rival américain, l'enseigne propose en majorité des points de vente minimalistes, avec des cafés préalablement payés sur une application mobile, puis à emporter ou à se faire livrer à la maison ou au bureau.

L'action Luckin Coffee, qui s'échangeait au plus haut en janvier pour environ 50 dollars l'unité, ne valait plus que 2,90 dollars lundi.

En dépit des turbulences, Luckin Coffee a assuré que l'entreprise continuerait à "se focaliser sur la croissance de ses activités".

afp/al


© AWP 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
LUCKIN COFFEE INC. 1.53%9.3 Cours en clôture.9.41%
NASDAQ COMP. 1.53%13197.179496 Cours en différé.0.86%
STARBUCKS CORPORATION 0.21%102.54 Cours en différé.-4.35%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
11:07RETARDS DES VACCINS : l'Italie prendra des actions en justice contre Pfizer
AW
11:04XPO LOGISTICS : Récompenses "Our Difference"
PU
11:00Eurêka Solutions ouvre son capital à ses collaborateurs
GL
11:00ABN AMRO : pourrait payer plusieurs centaines de millions
CF
10:57VIRBAC : Jefferies reste à Conserver
AO
10:56NOKIA : pilote le découpage du réseau saoudien, avec Mobility
CF
10:52NOVO NORDISK : Credit Suisse neutre sur le dossier
ZD
10:52BASF : lourdes pertes en 2020 malgré une reprise en fin d'année
AW
10:50GLAXOSMITHKLINE : Credit Suisse passe de neutre à vendeur
ZD
10:49ATOS : partenaire stratégique de l'Australie Méridionale
CF
Dernières actualités "Sociétés"