Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

GB: les ventes au détail baisse encore malgré les achats panique d'essence

22/10/2021 | 10:45
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Londres (awp/afp) - Les ventes ont à nouveau légèrement reculé en septembre au Royaume-Uni, où elles baissent depuis le mois de mai, malgré des pénuries et des achats de panique d'essence fin-septembre qui ont dopé les ventes de carburant, a annoncé vendredi l'Office national des statistiques (ONS).

Les ventes en volume au détail ont reculé de 0,2% en septembre, après avoir baissé de 0,6% en août (chiffre révisé), mais elles restaient 4,2% plus élevées que ses niveaux de février 2020, soit avant l'impact de la pandémie de Covid-19, précise l'ONS.

Le mois de septembre a été marqué par une forte hausse (+2,9%) des achats d'essence, alors que le pays a été frappé à la fin du mois par des pénuries d'essence liées au manque de chauffeurs routiers, aggravées par des achats de panique à travers le Royaume-Uni.

Le recul des ventes en septembre "malgré la hausse des ventes d'essence liée aux achats de panique" montre "que la reprise économique s'essouffle rapidement", estime Bethany Beckett, analyste chez Capital Economics, pour qui le retour du PIB britannique à ses niveaux pré-pandémie devra au moins attendre début 2022.

Après un bond spectaculaire de plus de 9% en avril, période marquée par la réouverture des commerces non essentiels comme l'habillement, les ventes de détail baissent au Royaume-Uni. C'est la plus longue période de recul depuis que cet indicateur a été créé en février 1996, relève l'ONS.

Les ventes en septembre ont été pénalisées par les ventes de biens non-alimentaires, qui ont reculé de 1,4%, en raison notamment d'une chute des ventes de biens domestiques (-9,3%), en particulier dans les enseignes de meubles et d'éclairage.

Les ventes de nourriture ont augmenté de 0,6%, à des niveaux 3,9% plus élevés qu'avant la pandémie.

Ce recul dans les magasins de meubles et d'éclairage pourrait refléter "un recul de la demande dans le domaine de la rénovation à domicile, avec la réouverture du secteur des services", selon Bethany Beckett.

En dépit de l'assouplissement des restrictions liées au Covid pendant l'été, les achats en magasin sont restés modérées, relève l'ONS tandis que la proportion des ventes en ligne a augmenté à 28,1% en septembre contre 27,9% le mois précédent, bien au-dessus des 19,7% relevés en février 2020, avant la pandémie.

afp/jh


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
21:19Le fabricant du logiciel Pegasus enquête sur le possible espionnage de
AW
20:33Nigeria-Sept soldats tués par des insurgés dans l'Etat de Borno-sources
RE
19:58USA-Biden signe le projet de loi de financement, évite le "shutdown"
RE
19:42Etats-Unis-Biden signe la loi de financement du gouvernement fédéral
RE
19:42Etats-unis-joe biden signe le projet de loi de financement du gouvernement fédéral
RE
19:39L'avenir pétrolier et gazier de la mer du Nord britannique s'assombrit après le départ de Shell de Cambo
ZR
19:27Nucléaire iranien-Les négociations ont frôlé la crise, vont reprendre
RE
19:12Fortive va racheter le fabricant de logiciels de soins de santé Provation pour 1,43 milliard de dollars.
ZR
19:06La france annonce 49.858 nouveaux cas de coronavirus
RE
18:57Nucléaire iranien-Les Européens peuvent aussi faire des propositions, dit l'Iran
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"