Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

George (Fed) favorable à de nouvelles hausses de taux

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
11/10/2018 | 19:53

11 octobre (Reuters) - La Réserve fédérale américaine devra probablement continuer de relever ses taux d'intérêt, ne serait-ce qu'à cause de tensions prévisibles sur le marché du travail qui entraîneront une accélération de l'inflation pendant les prochaines années, a déclaré jeudi Esther George, la présidente de la Fed de Kansas City.

"Pratiquement tous les indicateurs montrent que l'économie se porte bien", a-t-elle dit selon le texte d'un discours préparé pour une conférence à Tulsa, dans l'Oklahoma.

Avec la baisse du chômage, les firmes risquent d'avoir de plus en plus de mal à trouver de la main-d'oeuvre, ce qui entraînera des tensions sur le marché du travail, a-t-elle souligné.

Cela, a-t-elle ajouté, "pourrait pousser l'inflation quelque peu à la hausse sur les deux prochaines années."

Esther George, qui ne vote pas cette année aux réunions de comité de politique monétaire (Fomc) de la Fed mais participe à ses débats, a dit soutenir la politique de hausses graduelles des taux d'intérêt de la banque centrale.

Les "perspectives requerront probablement d'autres relèvements graduels du taux d'intérêt cible du Fomc", a-t-elle dit, ajoutant que le "rythme et l'ampleur" de ces hausses de taux restaient sujets à débat au sein de la Fed.

Le taux de chômage a reculé à 3,7% aux Etats-Unis en septembre, au plus bas depuis près d'un demi-siècle.

L'inflation mesurée par l'indice PCE Core, suivi de près par la banque centrale, est depuis quatre mois sur son objectif de 2%. (Jason Lange à Washington, Véronique Tison pour le service français)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
21:39TRUMP : Le prince héritier d'Arabie ne sait pas ce qui est arrivé à Khashoggi
RE
21:37Neoen introduit en bourse au prix de 16,50 euros par action
RE
21:12Rexecode pessimiste sur la croissance, prône des réformes
RE
21:10TRUMP : Le prince héritier d'Arabie ne sait pas ce qui est arrivé à Khashoggi
RE
20:53L'Iran dit avoir tué le cerveau de l'attentat d'Ahvaz
RE
20:44La Commission a proposé de prolonger la période de transition post-Brexit - FAZ
RE
20:37France-Macron exclut tout changement de cap politique
RE
20:11France-Ni tournant, ni changement de cap ou de politique-Macron
RE
20:11Macron-l'europe bascule un peu partout vers les extrêmes, il faut que la france garde la maîtrise de son destin
RE
20:09L'agresseur de Cologne est un Syrien de 55 ans
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité