Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

George (Fed) favorable à de nouvelles hausses de taux

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
11/10/2018 | 19:53

11 octobre (Reuters) - La Réserve fédérale américaine devra probablement continuer de relever ses taux d'intérêt, ne serait-ce qu'à cause de tensions prévisibles sur le marché du travail qui entraîneront une accélération de l'inflation pendant les prochaines années, a déclaré jeudi Esther George, la présidente de la Fed de Kansas City.

"Pratiquement tous les indicateurs montrent que l'économie se porte bien", a-t-elle dit selon le texte d'un discours préparé pour une conférence à Tulsa, dans l'Oklahoma.

Avec la baisse du chômage, les firmes risquent d'avoir de plus en plus de mal à trouver de la main-d'oeuvre, ce qui entraînera des tensions sur le marché du travail, a-t-elle souligné.

Cela, a-t-elle ajouté, "pourrait pousser l'inflation quelque peu à la hausse sur les deux prochaines années."

Esther George, qui ne vote pas cette année aux réunions de comité de politique monétaire (Fomc) de la Fed mais participe à ses débats, a dit soutenir la politique de hausses graduelles des taux d'intérêt de la banque centrale.

Les "perspectives requerront probablement d'autres relèvements graduels du taux d'intérêt cible du Fomc", a-t-elle dit, ajoutant que le "rythme et l'ampleur" de ces hausses de taux restaient sujets à débat au sein de la Fed.

Le taux de chômage a reculé à 3,7% aux Etats-Unis en septembre, au plus bas depuis près d'un demi-siècle.

L'inflation mesurée par l'indice PCE Core, suivi de près par la banque centrale, est depuis quatre mois sur son objectif de 2%. (Jason Lange à Washington, Véronique Tison pour le service français)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
11/12CARLOS GHOSN : L'essentiel de l'actualite a 23h00 gmt (10/12)
RE
10/12Washington sanctionne trois responsables nord-coréens pour abus des droits de l'homme
RE
10/12Maîtrise des dépenses confirmée, de la marge pour le déficit-Elysée
RE
10/12L'objectif initial de déficit public pour 2019 hors cice est loin de la limite de 3% du pib, ce qui laisse "un peu de marge" pour la construction du budget 2019-élysée
RE
10/12La france ne remet pas en cause son objectif de maîtrise de la dépense publique, précise l'élysée après les annonces de macron
RE
10/12France-L'opposition déplore un cap maintenu malgré les annonces
RE
10/12REACTIONS politiques aux annonces d'Emmanuel Macron
RE
10/12La livre chute après le report d'un vote sur le Brexit
AW
10/12MINISTRY OF FOREIGN AFFAIRS AND INTERNATIONAL DEVE : Union européenne – Participation de Nathalie Loiseau au Conseil des affaires générales (Bruxelles, 11.12.18)
PU
10/12Brexit-May reporte le vote aux Communes faute de majorité
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité