Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésForexCryptomonnaiesMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCybersécuritéCommuniqués

Grèce: le chômage continue à reculer, à 20,2% au 3ème trimestre

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
14/12/2017 | 12:59

Athènes (awp/afp) - Le taux du chômage en Grèce a poursuivi sa baisse au troisième trimestre 2017, s'établissant à 20,2% contre 22,6% un an plus tôt, même s'il reste le plus haut de la zone euro, a annoncé jeudi le service des statistiques grecques, Elstat.

Grâce à une saison touristique record, le chômage a aussi chuté par rapport au précédent trimestre, où il frappait 22,1% de la population active.

Le nombre des emplois dans l'hôtellerie et la restauration, un des secteurs phares de l'emploi (10,4% du total) a progressé de 6,3% par rapport au précédent trimestre, en hausse aussi de 4,6% sur un an.

Ce reflux du chômage confirme la reprise de l'économie grecque, qui a renoué avec la croissance au début de l'année et enregistré au troisième trimestre une progression de 1,3% du PIB sur un an, selon les premières données d'Esltat.

La Grèce, qui s'apprête à sortir du tunnel de la crise et de la tutelle de ses créanciers, UE et FMI en août 2018, après trois plans successifs de prêts, avait auparavant vécu une récession quasi ininterrompue de neuf ans, qui lui a fait perdre plus d'un quart de son PIB.

Le pays continue toutefois d'être le plus frappé par le chômage au sein de la zone euro, un facteur parmi d'autres alimentant la grogne sociale.

Les principaux syndicats du pays organisaient ainsi jeudi une grève générale, protestant contre la poursuite de l'austérité et de nouvelles mesures de dérégulation du marché du travail.

les jeunes restent les principales victimes du chômage, avec des taux variant de 52,5% chez les 15-19 ans à 29% chez les 25-29.

Cette situation, ainsi que la précarisation accrue du travail, alimente une émigration massive, notamment des jeunes diplômés, estimée à environ un demi-million de personnes depuis l'éclatement en 2010 de la crise grecque.

Le nombre des chômeurs est passé en dessous de la barre du million (970.062 personnes), en recul de 11,2% sur un an, à rapporter à 3,8 millions de personnes dotées d'un emploi.

Le taux du chômage des femmes (à 24,9%) est demeuré beaucoup plus élevé que celui des hommes (16,5%) au troisième trimestre, une constante de l'économie grecque aggravée par la crise.

afp/buc

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Forex"
08:35La France se prépare à une épidémie de coronavirus - Oliver Véran
RE
08:09Buzyn écarte le projet d'un apport de €100.000 à Paris
RE
08:00France-Les emplois présumés fictifs des époux Fillon devant la justice
RE
07:00L'essentiel de l'actualite a 06h00 gmt (23/02)
RE
06:00Agenda de l'actualité internationale politique et générale
RE
04:06USA 2020-Sanders marque les esprits dans le Nevada
RE
04:00L'essentiel de l'actualite a 03h00 gmt (23/02)
RE
03:13Coronavirus-Hausse du nombre de cas de contamination en Chine continentale
RE
00:25Coronavirus-La province chinoise de Hubei rapporte 96 nouveaux décès
RE
00:22Primaires démocrates-Sanders donné en tête des premiers résultats dans le Nevada
RE
Dernières actualités "Forex"