Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Hausse prudente pour les actions, plus marquée pour le pétrole

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
13/06/2019 | 14:05
LES BOURSES EUROPÉENNES PROGRESSENT À MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue en légère hausse jeudi et les Bourses européennes, qui reculaient à l'ouverture, progressent à mi-chemin d'une séance animée entre autres par la montée des cours du baril après ce qui ressemble à des attaques contre deux pétroliers en mer d'Oman, près du détroit d'Ormuz.

Ce facteur joue un rôle de soutien pour les marchés actions dans un contexte général qui reste dominé par les tensions commerciales sino-américaines et les spéculations sur de possibles baisses de taux d'intérêt aux Etats-Unis et en Europe.

Les contrats à terme sur les principaux indices new-yorkais suggèrent une ouverture de Wall Street en progression de 0,3% environ pour le Dow Jones et le Standard & Poor's 500 et de 0,5% pour le Nasdaq Composite.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,05% à 5.377,49 points à 11h35 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,6% et à Londres, le FTSE 100 avance de 0,24%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 est en hausse de 0,28% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro et le Stoxx 600 de 0,26% tous les deux.

A 15 jours maintenant du sommet des chefs d'Etat et de gouvernement du G20 à Osaka, au Japon, l'espoir de voir les Etats-Unis et la Chine profiter de l'occasion pour conclure un accord commercial et écarter le risque d'une nouvelle escalade de la guerre des droits de douane semble s'amenuiser.

Le ministère chinois du Commerce a ainsi réaffirmé que Pékin ne céderait pas aux pressions de Washington visant à forcer le pays à accepter un accord commercial.

"Il y a encore beaucoup d'incertitude pour ce qui est de la géopolitique", explique Manuel Oliveri, analyste de Crédit agricole.

"L'attention est en train de se tourner vers la réunion du G20. Le sentiment vis-à-vis du risque reste relativement instable", ajoute-t-il tout en soulignant que la perspective d'une baisse de taux aux Etats-Unis soutient la tendance.

Les investisseurs surveillent par ailleurs l'évolution de la situation à Hong Kong, où se poursuit la contestation contre un projet de loi autorisant les extraditions vers la Chine.

La situation pourrait notamment affecter le secteur du luxe, estime Mirabaud Securities en rappelant que "l'ex-colonie britannique est une des places fortes mondiales du luxe puisque le marché hongkongais pèse pour plus de 10% du marché mondial".

LES VALEURS EN EUROPE

A Paris, le repli des valeurs du luxe freine d'ailleurs le CAC: LVMH abandonne 0,84% et Kering 0,63%, deux des plus fortes baisses de l'indice.

A la hausse, l'indice Stoxx du pétrole et du gaz progresse de 0,46% après avoir pris jusqu'à 0,74% juste après l'annonce des incidents en mer d'Oman.

Parmi les progressions les plus marquantes du jour, l'opérateur de télécommunications alternatif allemand 1&1 Drillisch bondit de 7,3% après avoir remporté des fréquences lors des enchères pour la 5G organisées par Berlin, qui confortent son statut de numéro quatre du marché. Sa maison mère United Internet gagne 3,98%.

A Paris, Thales affiche une hausse de 2,38% après avoir actualisé ses objectifs annuels de rentabilité opérationnelle et de commandes pour tenir compte du rachat de Gemalto et confirmé sa prévision annuelle de croissance organique.

Lanterne rouge du Stoxx 600, Aurubis, premier producteur européen de cuivre, chute de 7,81% après avoir averti sur ses résultats et annoncé le départ de son président du directoire.

LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

PÉTROLE

Le cours du baril a pris jusqu'à 4% après l'annonce des probables attaques contre deux pétroliers en mer d'Oman, un mois après un incident similaire, qui ravivent les craintes d'une montée des risques dans cette région stratégique pour l'approvisionnement mondial en brut.

Le Brent prend 3,87% à 62,29 dollars après un pic à 62,64 dollars et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) s'adjuge 3,38% à 52,87 dollars après être monté à 53,11 dollars.

CHANGES

Les informations sur les avaries suspectes touchant deux pétroliers en mer d'Oman et la situation encore tendue à Hong Kong ont provoqué une brève poussée à la hausse du yen, valeur refuge par excellence.

Le dollar, qui cédait du terrain en début de journée, est désormais orienté en légère hausse face à un panier de devises de référence; l'euro est revenu sous 1,1290 dollar.

Le franc suisse s'apprécie après les décisions de politique monétaire de la Banque nationale suisse (BNS), qui a maintenu son dispositif de taux négatifs et s'est dite prête à intervenir sur le marché des changes en expliquant que les tensions commerciales USA-Chine étaient la cause de la récente flambée du franc.

La livre sterling reste orientée à la baisse face au dollar et à l'euro au lendemain du rejet par les députés britanniques d'une motion à la Chambre des communes visant à écarter le risque d'un Brexit sans accord.

TAUX

Le rendement des bons du Trésor américain à dix ans cède un peu de terrain face à la hausse des actions pour revenir sous 2,115%.

A moins d'une semaine des décisions de politique monétaire de la Réserve fédérale, le marché étudiera les chiffres hebdomadaires des inscriptions au chômage et les statistiques mensuelles des prix à l'importation et à l'exportation aux Etats-Unis, à 12h30 GMT.

Dans la zone euro, le rendement du Bund allemand à dix ans est pratiquement inchangé à -0,243%. Les rendements italiens, eux, sont repartis à la baisse après leur envolée de mercredi, favorisée par l'émission d'un emprunt à 20 ans.

(Avec Tommy Wilkes à Londres)

par Marc Angrand

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CAC 40 0.43%5390.95 Cours en temps réel.13.46%
DAX -0.09%12085.82 Cours en différé.14.56%
DJ INDUSTRIAL 0.19%26139.8 Cours en différé.11.84%
EURO / SWISS FRANC (EUR/CHF) 0.02%1.12046 Cours en différé.-0.52%
EURO STOXX 50 0.12%3383.21 Cours en différé.12.59%
FTSE 100 INDEX 0.28%7234.11 Cours en clôture.0.00%
NASDAQ 100 0.79%7538.066685 Cours en différé.18.15%
NASDAQ COMP. 0.82%7860.610883 Cours en différé.17.50%
S&P 500 0.25%2894.21 Cours en différé.15.16%
STOXX EUROPE 600 -0.09%378.46 Cours en différé.12.19%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
20:54OPEP : Une rencontre Iran-Russie prend fin sans date de réunion
RE
20:36USA-Des aides accordées à trois pays d'Amérique centrale vont être réaffectées
RE
20:23Stéphane Pallez va être reconduite à la tête de la Française des jeux
RE
20:04LaRem rejette toute idée de primaire pour les municipales à Paris
RE
20:02L'allemand FlixTrain vise le marché français, objectif 2021
RE
19:56France-Signes encourageants sur le plafonnement des frais bancaires
RE
19:44Aucun représentant israélien invité à la conférence de Bahreïn
RE
19:18Mexique-Les renforts anti-immigration en place dès cette semaine
RE
19:00France-Une magistrate de Versailles agressée à son domicile
RE
18:54BONDS EUROPE : le marché de la dette retient son souffle en attendant la Fed
AW
Dernières actualités "Economie / Forex"