Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Hong Kong-La nouvelle loi de sécurité est plutôt modérée, dit Lam

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
07/07/2020 | 05:50

HONG KONG, 7 juillet (Reuters) - La nouvelle loi de sécurité nationale imposée la semaine dernière à Hong Kong par la Chine n'est pas de mauvais augure pour la ville et est plutôt "modérée", a dit mardi la cheffe de l'exécutif local, Carrie Lam.

S'exprimant lors d'une conférence de presse hebdomadaire, elle a par ailleurs réfuté les informations selon lesquelles elle n'aurait pas été mise au courant de la teneur de la loi avant que celle-ci ne soit votée et communiquée par Pékin. Elle a toutefois indiqué n'avoir pas vu la totalité du texte de loi.

Carrie Lam a déclaré que cette loi permettrait de restaurer le statut de Hong Kong comme l'une des villes les plus sûres au monde, après que l'ancienne colonie britannique a été secouée l'an dernier par des manifestations parfois violentes.

"Au regard des lois de sécurité nationale d'autres pays, cette loi est plutôt modérée. Son champ n'est pas aussi étendu que dans d'autres pays, même la Chine", a-t-elle dit, sans nommer d'autres pays.

La loi a été dénoncée notamment par les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, qui y voient une violation du principe "un pays, deux systèmes" censé garantir à Hong Kong un haut degré d'autonomie.

Les autorités de Hong Kong et de Pékin disent la considérer comme indispensable pour garantir la stabilité de la région administrative spéciale après les troubles de l'an dernier. La loi autorise pour la première fois les agences de sécurité chinoises à s'implanter dans le territoire semi-autonome.

Carrie Lam a déclaré que les affaires impliquant l'agence chinoise nouvellement implantée à Hong Kong seraient "rares" et que la sécurité nationale était une "ligne rouge" à ne pas franchir. (Yanni Chow et Clare Jim; version française Jean Terzian)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
07:11USA : Les firmes chinoises ne respectant pas les normes seront radiées de la Bourse
RE
06:46CHINE : forte hausse des ventes de voitures en juillet
AW
06:32Coronavirus-Le nombre de cas confirmés dans le monde dépasse les 20 millions
RE
06:23CORONAVIRUS : appels à la mobilisation face à la crainte d'une deuxième vague
AW
06:22CORONAVIRUS : le point sur la pandémie
AW
06:14Taiwan déplore que la Chine cherche à faire de l'île un autre Hong Kong
RE
05:23USA-Biden devrait annoncer cette semaine le nom de sa colistière
RE
05:08Coronavirus-Près d'un millier de cas supplémentaires en Allemagne
RE
05:05Exclusif-Liban-Les dirigeants prévenus en juillet des risques dans le port-documents
RE
04:08Hong Kong-Le journal de Jimmy Lai appelle à poursuivre la lutte
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"