Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony
BONDAIN

Rédacteur en Chef

Du même auteur
Plus d'articles

Ils ont un plan, mais toujours pas le même

09/10/2020 | 09:03
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1

La saga du plan de soutien économique américain tient toujours en haleine les marchés financiers. Dans le dernier épisode, Donald, peut-être sous l'emprise des médicaments, a oublié qu'il avait dit la veille qu'aucun accord n'était possible avant l'élection présidentielle. Mais Nancy a continué à faire les yeux doux à Steven, qui n'est pas insensible à ses avances mais a du mal à interpréter les consignes de Donald. Pendant ce temps, Gretchen échappe à une tentative d'enlèvement. Bienvenue aux Etats-Unis.

Comme cela s'est produit plus d'une fois ces cinq dernières années, les marchés ont tendance à tourner en boucle sur ce qu'ils perçoivent comme étant un catalyseur haussier. Ce fut le cas par exemple pour les interminables – et interminées - négociations commerciales entre Washington et Pékin, ou pour l'interminable – et interminé – Brexit. Actuellement, la boucle tourne sur le plan de soutien économique bipartisan négocié entre Démocrates et Républicains. On est successivement et dans le désordre "proche d'un accord", "loin d'un accord", "dans la dernière ligne droite", "en profond désaccord", etc, etc. Le tout arbitré par le chapelier toqué de la Maison Blanche. Il sera donc encore question aujourd'hui en séance du "plan".

Pour clore la semaine boursière, faisons un point sur les valeurs technologiques américaines. Les GAFA (Google, Apple, Amazon, Facebook) en tant que moteurs de la croissance des marchés sont un peu cassés depuis les pics du début du mois de septembre : grosso modo entre -9% pour Amazon et -14% pour Apple. Le Nasdaq 100 a cédé dans le même temps un peu moins de 8%. La question ne se pose pas vraiment de savoir si ces entreprises vont continuer à croître. Ce sera le cas. Non, il s'agit plutôt de se demander si elles n'ont pas connu leurs meilleures années. L'étau réglementaire et fiscal est en train de se resserrer sur elles. Aux Etats-Unis, le rapport parlementaire publié en début de semaine évoque plusieurs scénarios, jusqu'à la scission contrainte. L'Europe s'est aussi attaquée aux positions oligopolistiques et aux pratiques douteuses du secteur, ainsi qu'à la suroptimisation fiscale qu'il a érigée en Art.

Je ne pense pas que la domination de ces entreprises va cesser. Je ne crois pas une seconde que les Etats-Unis affaibliront leurs meilleurs remparts technologiques face aux ambitions chinoises en forçant leur démantèlement. Ni que Washington renoncera au formidable "Soft Power" (on dit même "Smart Power" désormais) que cela lui confère dans le monde. Mais l'environnement réglementaire va se durcir et la marge de manœuvre des GAFA va se réduire, ainsi probablement que leur mainmise actuelle sur la cote boursière. Mais ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. Ces entreprises restent de formidables machines d'innovation avec la capacité de recruter les meilleures têtes pensantes du globe en leur offrant des budgets de R&D que seuls les Etats peuvent égaler, l'organisation en moins. De quoi conserver durablement une longueur d'avance, même si rester au sommet devrait à l'avenir leur coûter plus cher.

Pour en revenir à des considérations plus basiques, les marchés actions européens ont démarré dans le vert, sur un gain de l'ordre de 0,2% à 4923 points pour le CAC40, car le curseur de la confiance en un plan de soutien économique aux Etats-Unis est au-dessus de 0. Et sans doute aussi parce que le PMI des services chinois a confirmé sa bonne tenue en septembre.  

Les temps forts économiques du jour

Le PIB mensuel britannique (8h00), la production industrielle française (8h45) et les stocks des grossistes américains (16h00) vont clôturer la semaine. Ce matin, l'indice PMI chinois Caixin / Markit des services a atteint 54,8 points, un peu plus que prévu.

L'euro remonte à 1,1779 USD. L'once d'or a repassé le cap de 1910 USD. Le pétrole rejoint la borne haute de sa récente fourchette, à 43,16 USD pour le Brent et à 41 USD pour le WTI. La dette américaine est rémunérée 0,77% sur 10 ans. Le Bitcoin remonte à 10 900 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Ahold Delhaize : Jefferies passe d'acheter à conserver en visant 25,50 EUR.
  • Amundi : Crédit Suisse passe de neutre à surperformance avec un objectif relevé de 65 à 70 EUR.
  • Carmila : Société Générale démarre le suivi à conserver en visant 7,70 EUR.
  • Dialog Semiconductor : AlphaValue reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 49 à 52 EUR.
  • EssilorLuxottica : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 110 à 125 EUR.
  • Groupe SEB : Oddo BHF passe de neutre à achat en visant 177 EUR.
  • Hammerson : Société Générale démarre le suivi à l'achat en visant 43,90 GBp.
  • Klépierre : Société Générale démarre le suivi à l'achat en visant 18 EUR.
  • Naked Wines : Jefferies démarre le suivi à l'achat en visant 600 GBp.
  • Rolls-Royce : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 270 à 250 GBp.
  • Standard Life : Morgan Stanley passe de souspondérer à pondération en ligne en visant 262 GBp.
  • Svenska Cellulosa : Jefferies passe de conserver à sousperformance avec un objectif de cours ajusté de 100 à 110 SEK.
  • Vesuvius : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 460 à 515 GBp.
  • Wihlborgs : DNB Markets passe de conserver à acheter en visant 195 SEK.
  • Zalando : J.P. Morgan reste neutre avec un objectif de cours relevé de 53 à 63 EUR.

L’actualité des sociétés

En France

Le London Stock Exchange a signé un accord de cession de Borsa Italiana à Euronext pour 4,325 Mds€. L'opération est réalisée sur la base d'un multiple d'Ebitda de 16,7 fois. Elle devrait être bouclée au cours du 1er semestre 2021. Crédit Agricole Assurances monte à 100% de GNB Seguros. Le ministre de l'économie français, Bruno Le Maire, a estimé dans les colonnes du Figaro que la privatisation de Groupe ADP et la cession des parts de l'État dans Engie n'auront probablement pas lieu d'ici la fin du quinquennat. Antoine Vanlaeys nommé directeur général des opérations de L'Oréal. Orange et Proximus vont remplacer les équipements Huawei par Nokia en Belgique et au Luxembourg. Le consortium BidCo Breteuil réunit 85,23% du capital et réussit son OPA amicale à 12 EUR sur Mediawan mais n'emporte pas le nombre de titres nécessaires à un retrait de la cote, avant la réouverture de l'offre. Carbios rachète la participation de 18% de Limagrain dans Carbiolice en numéraire et en actions et confirme sa visibilité financière jusque fin 2022. Groupe Tera satisfait de sa coopération avec Valeo. Enensys, Osmozis, Safe Orthopaedics, Stentys et Medicrea ont publié leurs comptes.

Dans le monde

Le Wall Street Journal a appris qu'Advanced Micro Devices est en négociation avancée pour racheter Xilinx, une opération à plus de 30 Mds$. International Business Machines flambe en bourse après avoir déclaré être prêt à céder sa division "Managed Infrastructure Services", pour se concentrer sur l'intelligence artificielle et le cloud. Novo Nordisk, Zalando et Pandora relèvent leurs perspectives 2020. WarnerMedia (Groupe d'AT&T), prépare un plan de restructuration qui entraînera des milliers de suppressions de postes. Raiffeisen Informatik a vendu 4,4 millions d'actions SoftwareOne, soit 2,78% du capital, dans le cadre d'un placement privé. Takeda et d'autres laboratoires testent du plasma humain pour guérir du coronavirus. DKSH a finalisé l'intégration d'Axieo en Australie et en Nouvelle-Zélande. Liberty Global détient 82% de Sunrise à l'issue de son OPA sur l'opérateur de télécommunications suisse.

Ça publie. Tryg, JD Wetherspoon, Investment AB

Lectures


© Zonebourse.com 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ADVANCED MICRO DEVICES, INC. 0.79%85.31 Cours en différé.84.56%
AHOLD DELHAIZE N.V. -0.85%23.29 Cours en différé.5.36%
ALPHABET INC. -0.51%1727.56 Cours en différé.29.64%
AMAZON.COM, INC. -0.03%3098.39 Cours en différé.67.73%
AMUNDI -0.15%67.95 Cours en temps réel.-2.65%
APPLE INC. -2.97%113.85 Cours en différé.59.84%
CARBIOS 4.12%39.15 Cours en temps réel.296.62%
CARMILA 0.72%11.12 Cours en temps réel.-44.80%
CRÉDIT AGRICOLE SA 4.07%9.312 Cours en temps réel.-30.77%
DIALOG SEMICONDUCTOR PLC 1.71%37.55 Cours en différé.-18.16%
DJ INDUSTRIAL 1.12%29591.27 Cours en différé.2.54%
DKSH HOLDING AG -0.93%63.8 Cours en différé.22.20%
ENENSYS TECHNOLOGIES S.A. -0.47%1.05 Cours en temps réel.22.09%
ENGIE 0.53%12.23 Cours en temps réel.-15.52%
ESSILORLUXOTTICA 1.00%116.5 Cours en temps réel.-15.06%
EURONEXT N.V. -1.51%88.2 Cours en temps réel.23.26%
FACEBOOK INC -0.47%268.43 Cours en différé.31.40%
GROUPE ADP -0.79%112.8 Cours en temps réel.-35.43%
GROUPE SEB S.A. -1.68%146.4 Cours en temps réel.12.46%
GROUPE TERA SA -2.36%4.14 Cours en temps réel.5.99%
INTERNATIONAL BUSINESS MACHINES CORPORATION 2.69%120.09 Cours en différé.-12.76%
INVESTMENT AB LATOUR (PUBL) -5.85%219 Cours en différé.52.23%
KLÉPIERRE -0.47%17.94 Cours en temps réel.-46.75%
L'ORÉAL -1.86%306.3 Cours en temps réel.18.22%
LONDON STOCK EXCHANGE PLC -3.07%7884 Cours en différé.4.95%
MEDIAWAN 0.00%Cours en clôture.10.15%
MEDICREA INTERNATIONAL 0.00%Cours en clôture.134.69%
NAKED WINES PLC 0.00%500 Cours en différé.121.24%
NASDAQ COMP. 0.22%11880.633754 Cours en différé.32.12%
NOKIA OYJ -0.02%3.3055 Cours en différé.0.29%
NOVO NORDISK A/S -1.29%421.4 Cours en différé.10.41%
ORANGE -1.25%10.28 Cours en temps réel.-20.66%
OSMOZIS -0.79%6.3 Cours en temps réel.-34.54%
PANDORA A/S 1.39%613.8 Cours en différé.108.90%
PROXIMUS SA -0.09%17.06 Cours en différé.-33.09%
ROLLS-ROYCE HOLDINGS PLC 7.60%107 Cours en différé.-57.59%
S&P 500 0.56%3577.59 Cours en différé.10.11%
SAFE ORTHOPAEDICS 2.40%0.256 Cours en temps réel.-82.64%
SOFTWAREONE HOLDING AG -1.73%22.75 Cours en différé.-6.46%
STANDARD LIFE ABERDEEN PLC 0.67%271.1 Cours en différé.-17.92%
STENTYS -2.95%0.46 Cours en temps réel.0.00%
SUNRISE COMMUNICATIONS GROUP AG 0.00%110 Cours en différé.44.64%
SVENSKA CELLULOSA 1.91%138.75 Cours en différé.43.32%
TAKEDA PHARMACEUTICAL COMPANY LIMITED 0.66%3649 Cours en clôture.-15.77%
TRYG A/S -0.84%178 Cours en différé.-9.11%
VALEO 1.94%31.6 Cours en temps réel.-1.31%
VESUVIUS PLC 1.83%468.4 Cours en différé.-8.00%
WIHLBORGS FASTIGHETER AB (PUBL) -0.38%185.3 Cours en différé.7.83%
XILINX, INC. 0.70%133.3 Cours en différé.35.40%
ZALANDO SE -0.35%79.76 Cours en différé.77.16%
Réagir à cet article
Sansdents - Il y a 1 mois arrow option
Seule la Chine communiste a une planification à long terme et une politique industrielle forte grâce à un Etat communiste puissant avec des entreprises et services publics, Telecom, Postes, Chemins de fer, métro, Bus, Energie, Mines, Banques, Assurances, Mines, Santé, Ecole, Université, Retraite, Eau, etc... entièrement nationalisés à 100%, ce qui n'est plus le cas en France, en Europe, aux USA, en Inde, au Brésil, en Russie, etc...concurrence débile et non faussée suicidaire oblige.
C'est aussi ce qui explique le succès foudroyant de la Chine communiste face au COVID 19, avec zéro mort depuis 6 mois, et moins de 10 cas de contaminations par jour dans un pays de 1,4 milliard d'habitants et les plus grandes concentrations urbaines au monde. Désolé de vous décevoir.
  
  
  • Publier
    loader