Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Suivre sur
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Indices : ni Value, ni Growth, Défensif !

05/07/2022 | 09:49

Les puristes n'apprécieront pas ce titre plutôt approximatif aux anglicismes douteux, mais il résume un peu ce qui s'est passé au mois de juin sur les marchés actions. Notre tour d'horizon des indices de la semaine passe par des matières premières qui se découplent, des styles d'investissement qui font la part belle au conservatisme et de grandes disparités régionales dans les performances des bourses européennes.

L'Essentiel :

  • Matières Premières : Décrues confirmées pour les métaux industriels et l'agriculture.
  • Styles d'Investissement : la Défense prend le pas sur l'attaque.
  • Indices Actions Européens : le Bel20 inspiré par la santé.

Matières premières : Corrélations étranges

La forte décrue des matières premières liées à l'industrie (aluminium, cuivre, plomb, nickel et zinc) et à l'agriculture (blé, maïs, soja, café, sucre, cacao et coton) s'est confirmée tout au long du mois de juin. L'énergie (pétrole et gaz naturel) fait toujours de la résistance tandis que les métaux précieux (Or et Argent) et le bétail (porcs maigres, bovins vivants et bovins d'engraissement) sont curieusement corrélés.

Matières premières : Corrélations étranges

Exercice de style : Gros dividendes et Volatilité mini en pointe

Nous ressortons un graphique que nous utilisons peu, qui porte sur les styles d'investissement. Sur la période récente, la stratégie volatilité minimum domine les autres. Pour information, l'indice MSCI ACWI Minimum Volatilty a pour principales pondérations Verizon, Waste Management, Roche, Regeneron, Newmont, Nestlé, Merck & Co, PepsiCo, Kroger et Novo Nordisk. On est sur du défensif comme il se doit. L'indice est bâti à partir d'une stratégie de variance minimale visant à obtenir le risque absolu le plus faible. Historiquement, l'indice a montré des caractéristiques de bêta et de volatilité plus faibles par rapport à l'indice MSCI ACWI généraliste.

L'indice MSCI ACWI High Dividend Yield n'est pas non plus un indice d'aventurier puisqu'en tant que polyglotte averti, je peux vous dire qu'il comprend des valeurs à rendement solide (les actions retenues offrent des dividendes à la fois plus élevés que la moyenne et pérennes). Ses principales pondérations sont Taiwan Semiconductor, Johnson & Johnson, Procter & Gamble, Nestlé, Pfizer, AbbVie, Samsung, The Coca-Cola Company, Roche et Merck & Co (un peu de consanguinité donc avec l'indice précité).

A noter, la sousperformance de la stratégie Value sur juin, alors qu'elle faisait partie du trio de tête sur les cinq premiers mois de l'année.

Exercice de style : Gros dividendes et Volatilité mini en pointe

Change : Yen et Rouble s'agitent toujours

Comme l'illustre le graphique qui suit, qui prend un instantané depuis le 1er juin, le rouble a poursuivi sa hausse contre le dollar. Ce mouvement qui paraissait contre-intuitif au début des sanctions visant la Russie pour son agression de l'Ukraine a pris de l'ampleur au fil des semaines, grâce aux astuces de Moscou pour renforcer la demande de monnaie russe. La paire USD/RUB a ainsi cédé 12% sur le mois. Dans le même temps, l'USD/JPY a poursuivi son ascension. Pour les autres paires, c'est l'électroencéphalogramme plat depuis plusieurs jours.

Change : Yen et Rouble s'agitent toujours

Indices Européens : La Belgique écrabouille l'Italie et l'Allemagne

Les disparités étaient encore fortes entre indices européens en juin. Ce sont les caractéristiques de composition qui font la différence. A Bruxelles, le Bel20 a cédé moins de 3% depuis le début du mois de juin, grâce à la hausse de trois de ses poids lourds, ArgenX, UCB et Anheuser-Busch Inbev. A l'inverse le FTSE MIB a été pénalisé par les prises de bénéfices sur les dossiers "value", en particulier les banques, qui pullulent dans l'indice, et les industrielles. En Allemagne, le DAX s'est retrouvé en baisse marquée à cause de ses technologiques (Zalando, Infineon) et de ses industrielles (Siemens, BASF, Covestro…).

Indices Européens : La Belgique écrabouille l'Italie et l'Allemagne

© Zonebourse.com 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ABBVIE INC. 0.49%140.94 Cours en différé.3.58%
ANHEUSER-BUSCH INBEV SA/NV 0.78%52.96 Cours en temps réel.-1.17%
ARGENX SE -3.03%358.5 Cours en temps réel.17.25%
BASF SE 1.02%44.445 Cours en différé.-28.79%
COVESTRO AG 1.76%32.98 Cours en différé.-40.20%
INFINEON TECHNOLOGIES AG 3.58%27.065 Cours en différé.-35.89%
JOHNSON & JOHNSON 0.29%170.67 Cours en différé.-0.52%
KROGER -0.17%46.79 Cours en différé.4.04%
MERCK & CO., INC. -0.37%89.19 Cours en différé.16.81%
NESTLÉ S.A. -1.06%114.34 Cours en différé.-9.32%
NEWMONT CORPORATION 0.97%45.74 Cours en différé.-27.80%
NOVO NORDISK A/S 2.01%781.8 Cours en différé.4.27%
PEPSICO, INC. 0.83%175.94 Cours en différé.0.08%
PFIZER, INC. 0.34%49.95 Cours en différé.-16.05%
PROCTER & GAMBLE COMPANY 0.95%146.3 Cours en différé.-11.40%
REGENERON PHARMACEUTICALS, INC. 3.11%641.49 Cours en différé.-1.48%
ROCHE HOLDING AG -0.44%316.95 Cours en différé.-16.02%
SAMSUNG ELECTRONICS CO., LTD. -1.50%59100 Cours en clôture.-24.52%
SIEMENS AG 2.50%109.18 Cours en différé.-30.23%
TAIWAN SEMICONDUCTOR MANUFACTURING COMPANY LIMITED -1.96%500 Cours en clôture.-18.70%
THE COCA-COLA COMPANY 0.95%63.65 Cours en différé.6.49%
UCB -0.59%73.74 Cours en temps réel.-26.08%
VERIZON COMMUNICATIONS 0.36%44.84 Cours en différé.-14.01%
WASTE MANAGEMENT 0.10%170.07 Cours en différé.1.56%
ZALANDO SE 6.21%31.32 Cours en différé.-58.55%