Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Iran-Fin de non-recevoir des Etats-Unis aux demandes européennes-Le Maire

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
12/07/2018 | 21:26

PARIS, 12 juillet (Reuters) - Les Etats-Unis ont opposé une fin de non-recevoir aux Européens, qui demandaient à être exemptés des sanctions bientôt imposées aux entreprises commerçant avec l'Iran, déclare le ministre français de l'Economie dans une interview au Figaro publiée jeudi.

Bruno Le Maire avait dit ne pas se faire "beaucoup d'illusions" sur le résultat de cette démarche entamée en mai, dans la foulée du retrait des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien à l'initiative de Donald Trump.

"J'ai écrit au printemps à Steven Mnuchin, le secrétaire au Trésor américain, pour lui demander des exemptions pour les entreprises européennes installées légalement en Iran ou des délais supplémentaires dans l'application des sanctions", déclare-t-il au Figaro.

"Nous venons de recevoir sa réponse : elle est négative", ajoute-t-il.

Le ministre français en tire la conclusion que "l'Europe doit se doter d'instruments pour résister aux sanctions extraterritoriales et mettre en place des circuits de financement autonomes" car, poursuit-il, "ce n'est pas aux Américains de décider avec quels pays nous avons le droit de faire du commerce".

La demande de dérogation figurait également dans une lettre commune de la France, de l'Allemagne et du Royaume-Uni adressée le mois dernier au gouvernement américain.

Les Etats-Unis se sont retirés seuls, le 8 mai dernier, du JCPOA, l'accord signé en juillet 2015 par l'Iran et les puissances du P5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne + Allemagne).

Depuis cette date, plusieurs entreprises européennes ont annoncé la suspension ou l'arrêt de leurs activités en Iran, à l'image, la semaine dernière, du groupe de transport maritime français CMA CGM. (Simon Carraud, édité par Jean-Philippe Lefief)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
18:38Les menaces et les critiques de Trump pèsent sur les Bourses
RE
18:38Italien-Accord au gouvernement sur deux postes économiques clés
RE
18:37Suez et azersu indiquent avoir amendé le contrat de formation et de transfert de savoir-faire afin de poursuivre leur coopération jusqu’en 2020
RE
18:36Suez et la societe nationale des eaux d’azerbaïdjan annoncent renforcer leur cooperation
RE
18:30GB-Le Brexit pourrait coûter jusqu'à £960 par an aux ménages
RE
18:24Un enregistrement compromettant saisi chez l'ex-avocat de Trump-NYT
RE
18:09UMIH UNION DES MÉTIERS ET DES INDUSTRIES : Nouvelles victoires pour les hôteliers Européens ! La Belgique et la Suède interdisent les clauses de parité tarifaire
PU
18:06Gfi informatique dit qu'à la suite à la clôture de l'offre de reprise, les actions de realdolmen seront radiées d'euronext bruxelles
RE
18:05Gfi informatique dit détenir 95,75% des actions realdolmen, son offre de reprise est lancée jusqu'au 10 août
RE
18:04Gfi informatique annonce une offre publique d'acquisition amicale sur realdolmen
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité