Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Italie: la confiance des entreprises et des consommateurs en hausse

25/09/2020 | 10:56
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Milan (awp/afp) - Les indices de confiance des entreprises et des consommateurs en Italie ont augmenté en septembre, a annoncé vendredi l'Institut national des statistiques (Istat).

Pour les entreprises, l'indice est passé de 81,4 à 91,1, enregistrant une hausse pour le quatrième mois consécutif. Il avait enregistré en mai son niveau le plus faible (53,3) depuis mars 2005, soit le début des données compilées par l'Istat.

La confiance reste cependant inférieure au niveau de décembre 2019, quand elle s'élevait à 100.

La reprise se constate dans tous les secteurs. Dans l'industrie manufacturière, l'indice a grimpé de 87,1 à 92,1, dans la construction de 132,6 à 138,6 et dans le commerce de détail de 94,3 à 97,4.

La confiance des consommateurs a augmenté de 101,0 à 103,4. Elle avait enregistré en mai son niveau le plus faible depuis décembre 2013, à 94,6.

La perception du climat économique par les ménages a augmenté de 90,5 à 94,9 et celle du futur de 105,6 à 109,5, tandis que leur perception de leur situation personnelle a augmenté de 104,9 à 107,1 et du présent de 98,1 à 100,2.

L'Italie a été le premier pays touché par le nouveau coronavirus en Europe et a payé un lourd tribut à la maladie, avec près de 36.000 morts.

Le pays a été confiné pendant deux mois et l'économie de la péninsule mise quasiment à l'arrêt pendant de longues semaines.

L'Italie va subir cette année sa pire récession depuis la deuxième guerre mondiale, avec une chute du PIB (Produit intérieur brut) attendue entre 8% et 14%, selon les divers scénarios et experts.

afp/lk


© AWP 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
16/09Renault supprime 2.000 emplois supplémentaires en France pour son virage électrique
RE
16/09La Cédéao impose des sanctions aux juntes du Mali et de Guinée
RE
16/09Les problèmes d'approvisionnement en puces et de tests vont encore freiner la production de véhicules légers en 2021 - IHS Markit
ZR
16/09Le dollar au plus haut en deux semaines après un bon indicateur américain
AW
16/09SOUS-MARINS : l'Australie défend sa décision, Blinken flatte la France
RE
16/09SOUS-MARINS : l'Australie s'est décidée "dans l'intérêt de sa sécurité nationale"
RE
16/09L'adoption du bitcoin par le Salvador a des "implications immédiates" pour la notation - S&P Global
ZR
16/09Macron et Merkel promettent de coopérer jusqu'à la formation du prochain gouvernement allemand
RE
16/09FED : mise à plat des règles éthiques pour l'activité financière des dirigeants
AW
16/09MaPrimeRénov' va bénéficier de 2 Mds€ supplémentaires dès 2022
PU
Dernières actualités "Economie & Forex"