Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Italie: un demi-million de chômeurs ont renoncé à chercher un emploi

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
03/06/2020 | 11:25

Milan (awp/afp) - Le taux d'emploi en Italie a diminué en avril en raison de la paralysie de l'économie créée par l'épidémie de coronavirus, tandis que près de 500.000 chômeurs ont renoncé à chercher un emploi, a indiqué mercredi l'Istat.

Le taux d'emploi a diminué de 1,1 point sur un mois, à 57,9%, selon l'Institut national des statistiques. Au total, 274.000 personnes sont employées en moins par rapport à mars. Par rapport à avril 2019, la chute est encore plus marquée, soit 480.000 personnes employées en moins.

Alors qu'en raison des mesures de confinement l'activité économique était paralysée et beaucoup d'entreprises fermées, nombre de personnes ont renoncé à chercher un travail.

Le nombre de personnes à la recherche d'un travail a ainsi diminué en avril de 23,9% sur un mois (-484.000 personnes). Le nombre d'inactifs (personnes sans travail et n'en cherchant pas a augmenté quant à lui de 5,4% (+746.000).

Dans le même temps, le taux de chômage a nettement reculé, passant de 8% à 6,3%, et de 26,5% à 20,3% chez les jeunes, mais ce chiffre est trompeur puisqu'il se réfère aux personnes n'ayant pas d'emploi et en recherchant un activement.

L'Italie, premier pays touché en Europe par l'épidémie, a imposé de strictes mesures de confinement pendant deux mois, en mars et avril, paralysant une grande partie de son activité économique.

Au premier trimestre, son Produit intérieur brut (PIB) a chuté de 5,3% par rapport au précédent, un recul jamais vu depuis 25 ans, selon l'Istat.

Le pays devrait subir cette année sa pire récession depuis la Seconde guerre mondiale, avec un plongeon du PIB, estimé par la Banque d'Italie, entre 9 et 13%.

Selon Carlo Bonomi, le président de la principale organisation patronale, la Confindustria, "de 700.000 à un million de postes sont en danger" dans la péninsule.

afp/lk

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
04:42Coronavirus-L'Arabie Saoudite annonce des mesures sanitaires pour le Hadj
RE
02:28Coronavirus-Quatre nouveaux cas recensés en Chine continentale
RE
00:20Le HDZ au pouvoir en Croatie remporte les législatives
RE
00:07Plus de 26.000 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures au Brésil
RE
05/07Le gouvernement britannique débloque £1,5 milliard au secours de la culture
RE
05/07Pas de "bannissement total" de Huawei dans la 5G en France, dit le patron de l'Anssi aux Echos
RE
05/07L'incendie sur le site nucléaire iranien de Natanz a provoqué des dégâts importants
RE
05/07Pas de "bannissement total" de Huawei dans la 5G en France, dit le patron de l'Anssi aux Echos
RE
05/07Il n’y aura pas de bannissement total de huawei dans le déploiement de la 5g en france, annonce le directeur général de l'anssi dans les echos
RE
05/07La reprise économique se passe "un peu mieux que prévu", selon la BdF
AW
Dernières actualités "Economie / Forex"