Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Juncker ne veut pas d'un budget pour la zone euro

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
13/09/2017 | 18:49

(Actualisé avec réaction de l'Elysée)

STRASBOURG, 13 septembre (Reuters) - Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a rejeté mercredi les propositions françaises visant à doter la zone euro d'un budget et d'un parlement séparés de ceux de l'UE, une idée à laquelle Berlin n'est désormais plus hostile.

Seule la proposition française de nommer un ministre des Finances de la zone euro a trouvé grâce à ses yeux dans son discours sur l'état de l'Union européenne à Strasbourg.

"L’efficacité requiert que les instruments de gestion de la zone euro soient intégrés. Nous n’avons pas besoin de structure parallèle. Nous n’avons pas besoin d’un budget à part de la zone euro. Il nous faut une ligne budgétaire forte de l’Eurozone dans le cadre de notre budget de l’Union", a-t-il dit.

"Je demande pour des raisons d’efficacité que le commissaire de l’Economie et des finances soit aussi le vice-président de l’Eurogroupe", a-t-il ajouté devant le Parlement européen.

Le président français a répété jeudi dernier à Athènes qu'il souhaitait la création d'"un vrai budget de la zone euro", avec un ministre des Finances permanent et un contrôle démocratique.

Il devra, pour y parvenir, convaincre les dirigeants allemands, dont les propositions vont jusqu'à présent bien moins loin et avec lesquels il prévoit d'écrire une feuille de route de réformes européennes d'ici la fin de l'année.

"Sur la zone euro, Jean-Claude Juncker ouvre surtout des pistes et renvoie les propositions détaillées à décembre", a réagi l'Elysée en fin d'après-midi.

Le "calendrier" du président de la Commission européenne, est "cohérent avec la feuille de route que le président de la République a annoncé vouloir présenter rapidement et construire avec nos partenaires d’ici la fin de l’année", a-t-on ajouté. (Gilbert Reilhac, avec Michel Rose à Paris, édité par Marine Pennetier)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
18:53Une semaine compliquée finit bien grâce au pétrole
RE
18:33En Gironde, le biométhane du producteur au consommateur
RE
18:14Migrants-Le HCR demande à l'UE "une approche nouvelle"
RE
18:12Accord à l'Opep sur une modeste hausse de la production
RE
18:05Le Kremlin accusé de réformer discrètement pendant le Mondial
RE
18:01Caddie en passe d’être repris par un industriel polonais
RE
17:58Le préposé fédéral à la protection des données porte plainte contre Helsana
AW
17:45L'or souffre de la fermeté du dollar
AW
17:39MIGRANTS : Merkel minimise les résultats à attendre du mini-sommet de dimanche
RE
17:35Clinton accuse Poutine de diriger un mouvement xénophobe hostile aux USA
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité