Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Kansai Elec a utilisé des produits peut-être falsifiés

20/12/2017 | 09:57
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
KANSAI ELEC A UTILISÉ DES PRODUITS PEUT-ÊTRE FALSIFIÉS

TOKYO (Reuters) - Kansai Electric Power a déclaré mercredi qu'il avait employé dans des équipements de sécurité de deux de ses centrales nucléaires des produits fournis par une filiale de Mitsubishi Materials et comportant peut-être des données falsifiées.

L'électricien a découvert qu'il employait des joints de caoutchouc fournis par Mitsubishi Cable Industries, dont la certification a pu être falsifiée, en divers endroits de ses centrales nucléaires de Takahama et d'Ohi, a dit un porte-parole, confirmant ainsi des informations des médias nippons.

Cette découverte a été faite après que Kansai Electric eut reporté le redémarrage de l'une de ses centrales nucléaires pour pouvoir vérifier des pièces fournies par Kobe Steel, le sidérurgiste étant, comme Mitsubishi Materials, empêtré dans un scandale de certifications douteuses.

Kansai Electric a informé son autorité de tutelle qu'il n'avait détecté aucun problème de sécurité dans l'immédiat, a ajouté le porte-parole.

L'électricien ne compte pas fermer la centrale de Takahama pour procéder à des vérifications et ne pense pas non plus que le redémarrage d'Ohi souffrira de nouveaux retards, a encore dit le porte-parole.

Mitsubishi Materials, le numéro trois japonais de la fonte de cuivre, a dit mardi qu'il avait détecté d'autres cas de falsification de données concernant des produits dans le cadre d'une enquête relative à un scandale qui a déjà touché plus de 300 de ses clients.

Le secteur industriel japonais est secoué par une vague de scandales liés à des pratiques de contrôle présumées négligentes. En dehors de Kobe Steel, des carences en matière de certification ont également été trouvées chez Toray Industries, tandis que des procédures d'inspection finale incorrectes ont été décelées chez les constructeurs automobiles Nissan et Subaru.

(Osamu Tsukimori et Aaron Sheldrick, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)


© Reuters 2017
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
8X8, INC. -0.37%21.52 Cours en différé.-37.57%
AVANT CORPORATION -0.43%1374 Cours en clôture.18.65%
KOBE STEEL, LTD. -2.84%581 Cours en clôture.5.44%
MITSUBISHI MATERIALS CORPORATION -1.49%2053 Cours en clôture.-5.39%
NISSAN MOTOR CO., LTD. -1.63%628.9 Cours en clôture.12.30%
SUBARU CORPORATION -2.43%2287 Cours en clôture.10.88%
THE KANSAI ELECTRIC POWER COMPANY, INCORPORATED -1.52%1036 Cours en clôture.6.40%
TORAY INDUSTRIES, INC. -1.67%701.8 Cours en clôture.14.88%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
16:41Migrants-Darmanin reçoit des ministres européens à Calais, sans les Britanniques
RE
15:58La France va commencer à rapatrier des ressortissants d'Ethiopie - sce
RE
15:58La france a affrété un vol spécial pour faciliter le rapatriement des ressortissants français en ethiopie - source quai d'orsay
RE
15:51Coronavirus-Le Maroc suspend provisoirement les liaisons aériennes avec l'étranger
RE
15:08Suisse-La loi Covid approuvée par référendum
RE
14:43Italie-Des dizaines de migrants secourus au large de la Calabre
RE
14:16Coronavirus-13 cas de variant Omicron parmi des passagers à Amsterdam
RE
13:40Coronavirus-13 cas de nouveau variant parmi des passagers à Amsterdam
RE
13:14France-Zemmour n'a pas réussi "sa mue de polémiste à candidat" - Le Pen
RE
12:42REPORTAGE-A la frontière polonaise, les migrants pris au piège des passeurs
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"