Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

L'Algérie, le Niger et le Nigeria relancent les discussions sur le gazoduc saharien

23/06/2022 | 10:33

L'Algérie, le Niger et le Nigeria ont tenu des discussions cette semaine sur la relance d'un projet vieux de plusieurs décennies visant à acheminer du gaz à travers le Sahara, une opportunité potentielle pour l'Europe de diversifier ses sources de gaz.

Les trois pays ont mis en place un groupe de travail pour le projet et désigné une entité chargée de mettre à jour l'étude de faisabilité, a déclaré le ministère nigérien du pétrole dans un communiqué mercredi, à l'issue d'une réunion de deux jours dans la capitale du Nigeria, Abuja.

Le gazoduc transsaharien est un projet estimé à 13 milliards de dollars qui pourrait envoyer jusqu'à 30 milliards de mètres cubes par an d'approvisionnement vers l'Europe.

L'idée a été proposée pour la première fois il y a plus de 40 ans et un accord a été signé entre les pays en 2009, mais les progrès se sont arrêtés.

La relance intervient à un moment stratégique, alors que l'Union européenne cherche à se sevrer du gaz russe suite à l'invasion de l'Ukraine par la Russie, et cherche des sources alternatives.

"(Le gazoduc) devrait permettre à l'Europe de diversifier ses sources d'approvisionnement en gaz naturel, mais aussi à plusieurs États africains d'accéder à cette source d'énergie de grande valeur", indique le communiqué.

D'une longueur de 4 128 kilomètres (2 565 miles), le gazoduc commencerait à Warri, au Nigeria, et se terminerait à Hassi R'Mel, en Algérie, où il se connecterait aux gazoducs existants qui vont vers l'Europe.

Le Nigeria a également pris des mesures ce mois-ci pour faire avancer un autre pipeline attendu depuis longtemps, qui traverserait l'Afrique de l'Ouest et le Maroc pour rejoindre l'Europe.

Les ministres de l'énergie des trois pays se réuniront à nouveau à Alger à la fin du mois de juillet pour valider les propositions de la task force nouvellement installée, selon la déclaration du Niger.


© Zonebourse avec Reuters 2022
Dernières actualités "Economie & Forex"
14:33France-"Tout notre système de santé est à bout de souffle"-Braun
RE
14:33France-notre système de santé est à bout de souffle-braun…
RE
14:25La mission des Nations Unies pour les droits de l'homme découvre des fosses communes "probables" en Libye.
ZR
14:24Le Kenya conclut un accord pour mettre en place la première bourse de compensation du carbone d'Afrique de l'Est
ZR
14:24COVID EN CHINE : 1,7 million d'habitants confinés dans l'est du pays
AW
14:23Des États-Unis polarisés célèbrent le jour de l'indépendance
RE
14:23Le Rwandais Kagame n'a aucun problème à être exclu de la force militaire régionale du Congo
ZR
13:55La Chine affirme ne pas vouloir s'emparer de la Lune après un avertissement de la Nasa
RE
13:50Point marchés-Les Bourses européennes en hausse prudente en l'absence de Wall Street
RE
13:49Forte accélération de l'inflation en juin
AW
Dernières actualités "Economie & Forex"