Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Taux

Actualités : Taux
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

L'Arabie saoudite a emprunté 7,5 milliards de dollars, taux relativement stables

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
10/01/2019 | 15:56

Paris (awp/afp) - L'Arabie saoudite a emprunté 7,5 milliards de dollars mercredi à des taux d'emprunts relativement stables, a précisé à l'AFP jeudi, à l'issue de l'opération, la banque HSBC, qui fait partie des établissements pilotes.

Dans le détail, le pays a levé 4 milliards de dollars à échéance avril 2029, avec un coupon (taux d'intérêt annuel) nominal de 4,375%.

Le rendement effectif, c'est-à-dire l'intérêt annuel que paiera l'Arabie Saoudite sur l'ensemble du prêt, est de 4,489%.

Ces niveaux sont similaires à la dernière opération comparable d'avril 2018.

Le Royaume a aussi émis 3,5 milliards de dollars à échéance janvier 2050. Pour ces titres à 31 ans, le coupon est de 5,25% et le rendement effectif est de 5,342%.

Ces niveaux sont légèrement supérieurs à la dernière opération comparable d'avril 2018.

Il s'agit de la première opération sur les marchés internationaux du pays depuis le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi le 2 octobre, une affaire au retentissement international qui a terni l'image du royaume pétrolier et dans laquelle Ryad continue à nier toute implication du prince héritier.

La demande a été élevée, atteignant 27 milliards de dollars, selon HSBC.

Outre HSBC, quatre autres établissements bancaires pilotaient cet emprunt: BNP Paribas, Citi, JPMorgan et NCB Capital Company.

Le Royaume avait fait une entrée remarquée en 2016 sur le marché international, en inscrivant d'emblée un record historique avec le plus gros emprunt syndiqué (emprunt placé auprès des investisseurs par plusieurs établissements bancaires, ndlr) jamais réalisé -- d'un montant de 17,5 milliards de dollars.

Depuis, le pays est revenu régulièrement sur le marché international de la dette, en levant à plusieurs reprises des montants conséquents, avec toujours une demande élevée de la part des investisseurs.

afp/rp

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir
Publier
loader
Lexaco
Le 12/01/2019 01:30
arrow option
L'Arabie se félicite de milliards empruntés sur les marchés alors qu'elle devrait plutôt s'inquiéter de devoir justement se rendre sur les marchés pour éponger ses déficits. Même assis sur des milliards de barils de pétrole, le système économique et politique est si médiocre que dans quinze ans, ce pays sera comme tous les autres : à la merci des spéculateurs. Les secousses seront alors brutales.
  
  
Dernières actualités "Taux"
14/06BONDS EUROPE : le marché de la dette finit la semaine sur une détente
AW
14/06TAUX : nouvelle série de records, rendement de +en + négatifs
CF
14/06HYPOTHÈQUES : caisses de pensions et assurances en alternatives moins onéreuses
AW
14/06ESPAGNE : la dette publique gonfle à 98,7% du PIB au 1er trimestre
AW
13/06BONDS EUROPE : détente de l'Espagne et de l'Italie, marché toujours recherché
AW
13/06TAUX : la détente se poursuit, bien plus nettement en Italie
CF
13/06EMPRUNT : le canton d'Appenzell lève 70 millions à 0,00%, échéance 2029
AW
12/06TAUX : toujours proches des planchers absolus après le CPI US
CF
12/06BONDS EUROPE : le marché reprend sa respiration, sur fond de troubles commerciaux
AW
12/06BONDS : la France a emprunté 5,355 milliards d'euros à court terme
AW
Dernières actualités "Taux"