Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

L'Argentine porte à 71% son taux directeur pour freiner une chute du peso

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
25/04/2019 | 23:00

Buenos Aires (awp/afp) - La Banque centrale d'Argentine a relevé jeudi son taux directeur de 68 à 71% pour enrayer une chute du peso argentin, qui a quand même cédé 2,62% par rapport à la cotation de mercredi.

Alors que le dollar s'échangeait à presque 48 pesos à mi-séance, l'intervention de l'autorité monétaire à ramener du calme et à la clôture du marché des changes, le billet vert s'échangeait à 46,13 pesos.

Le gouvernement de centre-droit de Mauricio Macri a du mal à rassurer les marchés, à six mois d'une élection présidentielle très incertaine.

M. Macri brigue un second mandat, mais les sondages l'annoncent au coude à coude avec l'ex-présidente de gauche Cristina Kirchner, sa principale adversaire, malgré les scandales de corruption qui l'accablent.

"Il y a une augmentation significative de la demande de dollars de la part d'investisseurs étrangers qui optent pour la vente de leurs bons (en pesos)", a expliqué à l'AFP l'économiste Pablo Tigani.

En marge de la dévaluation du peso, le risque-pays de la banque JP Morgan s'est envolé à 950 pesos.

Le gouvernement argentin a annoncé mercredi le gel des prix des produits de base et des services publics pour tenter de limiter l'impact de l'inflation galopante qui pourrait menacer sa réélection en octobre.

Accablés par la hausse des prix de 55% sur les 12 derniers mois, de nombreux Argentins réclament un changement de politique économique.

Depuis le début de l'année, le peso a perdu 15,82% face au dollar. Pour le gouvernement, cette dévaluation stimule l'inflation qui a atteint 4,7% sur le seul mois de mars.

Sous la pression du Fonds monétaire international (FMI) qui lui a octroyé en 2018 un prêt de 56 milliards de dollars sur trois ans pour sortir de la crise monétaire, le gouvernement argentin a lancé un plan de rigueur, pour réduire le déficit de l'Etat, autre facteur d'inflation.

afp/rp

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
21:55La livre britannique en petite baisse après de fortes fluctuations
AW
21:06A la Fed, les ratés passés sur l'inflation posent problème
RE
20:50EUROPEENNES-Ferrand et d'ex-présidents de l'Assemblée fustigent "les populistes"
RE
20:29A la Fed, les ratés passés sur l'inflation posent problème
RE
20:06Brexit-L'Irlande juge acceptable le "nouvel accord" de May
RE
19:00L'essentiel de l'actualite a 17h00 gmt (21/05)
RE
18:52Société générale-les actionnaires ont voté le renouvellement du mandat de frédéric oudéa à près de 96%
RE
18:51FRÉDÉRIC OUDÉA : Société générale-les actionnaires ont approuvé le renouvellement du mandat d'administrateur de frédéric oudéa pour quatre ans
RE
18:42Brexit-May offre un nouveau compromis pour sortir de l'impasse
RE
18:26Société générale n'a pas de dossiers de litiges en cours-dg
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité