Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 22H00 GMT (26/06)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
26/06/2019 | 00:00

CANICULE-LE GOUVERNEMENT APPELLE À LA RESPONSABILITÉ

PARIS - La ministre de la Santé Agnès Buzyn a appelé mardi à la responsabilité et à la solidarité face à la canicule qui touche actuellement la France et s'est défendue de tout "alarmisme", balayant les critiques émises par des membres de l'opposition qui accusent l'exécutif d'en faire trop.

"Il n'y a pas d'alarmisme particulier, ce sont des périodes de canicule qui vont se reproduire, peut-être s'intensifier dans les années ou dans les décennies qui viennent en raison du réchauffement climatique", a déclaré la ministre lors du compte rendu du conseil des ministres à l'Elysée.

"Nous demandons aussi à la population un effort de responsabilité parce qu'il faut être vigilants vis-à-vis de ses voisins (...), des personnes à la rue, ne pas hésiter à apporter des bouteilles d'eau, faciliter l'accès à l'eau et l'accès à l'ombre", a-t-elle ajouté. "Je demande à chacun de se sentir responsable à la fois de soi-même, de sa famille et de ses voisins".

Quant aux critiques émises par le patron des députés Les Républicains (LR) Christian Jacob - qui a notamment accusé les ministres de faire trop de "zèle" - et du Rassemblement national reprochant à l'exécutif de "faire peur aux Français", Agnès Buzyn a défendu des messages de prévention essentiels à ses yeux.

---

LA FRANCE PEINE À RÉDUIRE SES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE

PARIS - La France n'a pas rempli ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre entre 2015 et 2018, ce qui interroge sur sa capacité à respecter ses engagements dans le cadre de l'accord de Paris sur le climat, a annoncé mardi le Haut Conseil pour la climat (HCC).

Dans son premier rapport depuis sa mise en place par le chef de l'Etat en novembre dernier, l'instance explique que la baisse annuelle des émissions de gaz à effet de serre sur cette période n'a été que de 1,1%, quand l'objectif à atteindre était de 1,9%.

Ce rythme de réduction devra donc tripler à partir de 2025 pour atteindre l'objectif de neutralité carbone en 2050, cible que les députés souhaitent inscrire dans le projet de loi sur l'énergie et le climat actuellement débattu à l'Assemblée nationale.

"Les engagements de la France sont ambitieux, mais, au rythme actuel de mise en œuvre, ils ont peu de chance d'être tenus. Tant que l’action en réponse au changement climatique restera à la périphérie des politiques publiques, la France n'aura aucune chance d'atteindre la neutralité carbone en 2050", a déclaré par communiqué la présidente du HCC, Corinne Le Quéré.

---

MACRON AU JAPON MERCREDI AVANT UN G20 ÉLECTRISÉ PAR TRUMP

PARIS - Emmanuel Macron et Shinzo Abe, qui noueront de nouveaux liens économiques et stratégiques mercredi à Tokyo, se veulent les fers de lance du multilatéralisme avant un sommet du G20 à nouveau bousculé par Donald Trump sur le commerce et le climat.

Le président français et le Premier ministre japonais entendent créer un élan, qui, du G20 japonais vendredi et samedi au G7 français fin août à Biarritz, pare aux attaques du président américain et pousse les grandes économies à lutter davantage contre le réchauffement planétaire.

"Le multilatéralisme est aujourd'hui en risque ou en jeu", explique l'Elysée. "Il ne faut pas que le G20 devienne un club d'affrontement bilatéral entre les Etats-Unis et la Chine."

Le président américain et son homologue chinois, Xi Jinping, se rencontreront en marge du sommet pour la première fois depuis que les négociations commerciales entre les deux pays sont tombées dans l'impasse début mai, lorsque les responsables américains ont accusé Pékin d'être revenu sur ses engagements.

Donald Trump considère l'entretien qu'il doit avoir samedi avec son homologue chinois Xi Jinping comme une chance de connaître la position de Pékin sur le conflit commercial sino-américain, a déclaré un haut représentant de l'administration américaine.

---

ACCORD SUR LE NUCLÉAIRE:

L'IRAN PRÉSENTERA LE 7 JUILLET DE NOUVELLES "ENTORSES"

GENEVE - L'Iran présentera le 7 juillet les nouvelles mesures qu'il entend prendre pour s'affranchir de l'accord sur le nucléaire de 2015 dénoncé par les Etats-Unis, a annoncé mardi le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale.

Selon Ali Shamkhani, dont les propos sont rapportés par l'agence Fars, les pays européens signataires (France, Allemagne et Royaume-Uni) n'ont pas fait suffisamment d'efforts pour sauver l'accord, qui prévoyait que l'Iran réduises ses capacités nucléaires en échange d'une levée des sanctions économiques.

Une violation par l'Iran de l'accord de 2015 sur son programme nucléaire serait "une grave erreur" et "une mauvaise réponse" à la pression américaine, a déclaré mardi le chef de la diplomatie française.

"L'Iran a annoncé sa volonté de ne plus respecter certaines obligations de l'accord de Vienne en particulier sur les stocks autorisés d'uranium faiblement enrichi à partir du gaz. Ils ont annoncé cette initiative pour les prochains jours", a rappelé Jean-Yves Le Drian lors de la séance des questions au gouvernement, à l'Assemblée nationale.

IRAN-BOLTON TEMPORISE, TRUMP MENACE

JERUSALEM - Les Etats-Unis riposteront avec une "force considérable et destructrice" à toute attaque iranienne, a menacé mardi Donald Trump, peu de temps après les propos apaisants de son conseiller à la Sécurité nationale, John Bolton.

Ce dernier assurait que les Etats-Unis étaient toujours disposés à négocier avec l'Iran malgré l'alourdissement des sanctions américaines annoncé la veille, mais un communiqué véhément adressé à la présidence américaine par le président Hassan Rohani s'est attiré une réponse virulente de Donald Trump.

"Le communiqué insultant et idiot publié aujourd'hui montre tout simplement qu'ils ne comprennent rien à la réalité. Toute attaque de l'Iran contre n'importe quoi d'américain fera face à une force considérable et destructrice. Dans certains cas, destructrice signifiera anéantissement", a ajouté le président américain sur Twitter.

Donald Trump a annoncé lundi un nouveau train de sanctions visant le régime iranien, notamment l'ayatollah Ali Khamenei, guide suprême de la Révolution islamique. Téhéran a répondu mardi par la voix du président Hassan Rohani qui a estimé que la Maison blanche avait un comportement "d'attardé mental".

John Bolton affirmait plus tôt que la porte de la Maison blanche restait ouverte pour "de véritables négociations en vue d'une élimination complète et vérifiable du programme d'armement nucléaire de l'Iran, de ses systèmes balistiques, de son soutien au terrorisme international et d'autres comportements malveillants à travers le monde. Tout ce que l'Iran a à faire, c'est franchir cette porte ouverte", a déclaré John Bolton au cours d'une visite à Jérusalem.

---

PROCHE-ORIENT

LES USA PRÉSENTENT LE VOLET ÉCONOMIQUE DE LEUR PLAN DE PAIX

MANAMA - La première phase du plan de paix pour le Proche-Orient établi par Washington a été lancée mardi à Bahreïn avec la présentation du volet économique qui ambitionne d'investir 50 milliards de dollars sur dix ans dans la région, même si les Palestiniens ont dénoncé la primauté de l'aspect économique sur le politique et seront absents.

Les Palestiniens ne pourront vivre dans la prospérité sans qu'une solution politique équitable leur soit proposée, mais il ne saurait y avoir de paix entre Israéliens et Palestiniens sans projet économique préalable, a déclaré mardi Jared Kushner, gendre et conseiller de Donald Trump et promoteur du projet.

"Ce que nous avons élaboré, c'est le projet économique le plus exhaustif jamais créé pour les Palestiniens et le Proche-Orient", a-t-il déclaré. "Nous pouvons transformer cette région pour qu'elle passe de victime des conflits passés en modèle de commerce et de progrès partout dans le monde".

"Ce que je veux dire aux Palestiniens, c'est que, malgré ce que disent ceux qui vous ont abandonnés par le passé, le président Trump et l'Amérique ne vous ont pas abandonnés. Cet atelier est pour vous."

Lors de cet "atelier", pour reprendre le terme employé par Jared Kushner, les Etats-Unis entendent présenter des investissements pour les territoires palestiniens, afin, notamment d'édifier d'un "corridor" reliant la Cisjordanie à la bande de Gaza.

Aucun représentant de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) ou de l'Autorité palestinienne n'a pris part à la conférence de Manama, les Palestiniens refusant tout dialogue avec l'administration Trump depuis que le président américain a reconnu Jérusalem comme capitale d'Israël en décembre 2017.

---

ROYAUME-UNI

LE NOM DU NOUVEAU PREMIER MINISTRE CONNU LE 23 JUILLET

LONDRES - Le nom du nouveau Premier ministre britannique - Boris Johnson ou Jeremy Hunt - sera annoncé le 23 juillet, a fait savoir mardi le Parti conservateur.

D'ici là aura lieu un vote par correspondance auquel sont invités à participer les 160.000 adhérents du Parti conservateur. Le scrutin visant à départager les deux finalistes doit prendre fin le 22 juillet. La passation de pouvoir devrait avoir lieu dans l'après-midi du 24 juillet.

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CORN FUTURES (C) - CBR (FLOOR)/C1 0.17%436 Cours en clôture.17.60%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
20:04Incident dans une centrale nucléaire près de Tver en Russie
RE
19:52Juin 2019, mois de juin le plus chaud sur Terre depuis 140 ans-NOAA
RE
19:32Juin 2019, mois de juin le plus chaud sur Terre depuis 140 ans-NOAA
RE
19:17Meurtre de Scandinaves dans l'Atlas-Trois Marocains condamnés à mort
RE
19:00L'essentiel de l'actualite a 17h00 gmt (18/07)
RE
19:00Publicis-l'amélioration de 30 à 50 pdb attendue du taux de marge opérationnelle en 2019 sera dans le bas de la fourchette-dirfin
RE
18:45Un pétrolier étranger arraisonné par l'Iran dans le Golfe
RE
18:35Les actions européennes reculent dans un climat tendu
RE
18:30Gecina annonce un résultat récurrent net (rrn) pdg de €218,8 mlns au 30 juin 2019 en baisse de 5% (+3,3% hors effets des cessions)
RE
18:30Gecina dit s'attendre pour 2019 à un rrn par action en hausse de plus de +3% (hors effet des cessions non stratégiques 2018 du périmètre eurosic), soit entre €5,80 et €5,85 contre €5,70 à €5,75 précédemment
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité