Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Jordan Dufee

Analyste Senior
Suivre
Grand amateur de l'or, féru des questions pétrolières, enthousiaste des métaux rares et inconditionnel du cuivre, Jordan Dufee est sans surprise le spécialiste des matières premières sur ZoneBourse.
Expert de nos process d'investissements techniques et fondamentaux, véritable couteau suisse de l'équipe, il met sa vaste culture financière à votre disposition.

L’Edito des Commo : Saudi Aramco subit une attaque, pétrole & backwardation et boom du cuivre

24/11/2020 | 16:38
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Pour cet édito dédié aux matières premières, nous braquons nos projecteurs sur le pétrole et les métaux industriels. Concernant le brut, Saudi Aramco a subi une nouvelle fois une attaque sur ses installations. Toujours dans le registre du pétrole, sur un thème plus léger mais plus technique, l'évolution de la structure des prix à terme en dit long sur l'état d'esprit du marché, qui devient plus optimiste à court terme. Enfin, le cuivre inscrit un nouveau record annuel, tout comme certains producteurs en Europe.

Plus de peur que de mal. Le gouvernement saoudien a confirmé qu’une attaque a visé l’une de ses installations pétrolières à l’ouest du Royaume, à Djeddah. Il s’agit d’une énième attaque des rebelles yéménites Houthis, soutenus par l’Iran, qui ont affirmé avoir lancé un missile visant les infrastructures de distribution du géant saoudien près de la Mer rouge.

La frappe, qui n’a pas fait de victimes, a provoqué l’explosion et l’incendie d’un réservoir de pétrole, rapidement contrôlé par les autorités saoudiennes. Saudi Aramco a déclaré ce matin que ses stocks n’ont pas été affectés et que l’ampleur et le coût des dégâts sont toujours en cours d’évaluation. En somme, plus de peur que de mal, même si cette attaque, qui rappelle celle perpétrée en septembre 2019 soulève de nombreuses questions. Il est effectivement légitime de se demander comment un missile, lancé depuis le Yémen, peut traverser plus de 600 kms sans être intercepté par les défenses saoudiennes.

Pour en savoir plus sur la crise entre Houthis et Saoudiens, je vous invite à lire ce papier, qui est certes daté mais toujours d’actualité compte tenu de l’enlisement de la situation au Yémen.  

La route tourne ? L’évolution de la structure des prix à terme prend un autre visage sur les principales références du brut. La structure dite en contango, en vigueur sur le WTI et le Brent, tend à se contracter vers une structure en backwardation. Dit d’une manière plus prosaïque, les prix cash (échéance courte) tendent à devenir plus chers que les prix à terme (échéance longue).

A noter que ce n’est pas encore le cas mais cette évolution indique clairement que les opérateurs s’attendent à ce que la demande de pétrole rebondisse significativement dans un avenir proche, favorisant les livraisons aux échéances courtes par rapport aux échéances plus longues. En attendant, les cours du brut poursuivent leur rebond et débordent des résistances clés.

Les métaux de base en ébullition. Bonnes données économiques en provenance de Chine, bonnes nouvelles sur le front des candidats-vaccins et baisse du dollar, autant de facteurs qui soutiennent les cours des métaux industriels.

En toile de fonds, certaines « hard commodities » souffrent d’un déséquilibre offre/demande. C’est notamment le cas du cuivre, qui a atteint cette semaine un nouveau record annuel à 7215 USD la tonne métrique. En effet, l’International Copper Study Group indique dans sa dernière note que le marché mondial du cuivre a enregistré un déficit de 293.000 tonnes sur les huit premiers mois de l’année.

Vous trouverez ici une piqure de rappel pour comprendre les facteurs de ce déséquilibre.

Ce boom du cuivre profite évidemment aux principaux producteurs, qui réalisent ce jour des sommets historiques/annuels. C’est notamment le cas en Europe pour l’allemand Aurubis, le suédois Boliden ou encore le britannique Antofagasta.

 


© Zonebourse.com 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
WTI 0.05%52.977 Cours en différé.8.53%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader