Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

L'Europe a stagné, entre PMI, commerce et résultats

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
24/07/2019 | 20:05
LES BOURSES EUROPÉENNES TERMINENT SANS RELIEF

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé sans relief mercredi, des indicateurs PMI d'activité décevants en zone euro ayant refroidi l'optimisme des investisseurs après l'annonce de la reprise des négociations commerciales sino-américaines, dans un marché marqué par une nouvelle salve de résultats trimestriels.

À Paris, l'indice CAC 40 a terminé en baisse de 0,22% à 5.605,87 points. Le Footsie britannique a fini en repli de 0,73%, plombé par les valeurs minières, alors que le Dax allemand gagné 0,26%.

L'indice EuroStoxx 50 a fini sur une note stable, le FTSEurofirst 300 a cédé 0,03% et le Stoxx 600 a gagné 0,05%.

Le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin a annoncé que le représentant au Commerce, Robert Lighthizer, et lui-même partiront pour la Chine lundi et discuteront avec leurs homologues chinois mardi et mercredi à Shanghai, avant de poursuivre leurs discussions à Washington.

Dans la zone euro, la croissance du secteur privé a marqué le pas en juillet, sous le coup d'une contraction qui s'est accentuée dans le secteur manufacturier, notamment en Allemagne, et les indicateurs d'anticipation laissent prévoir une nouvelle détérioration en août, selon les résultats provisoires des enquêtes IHS Markit auprès des directeurs d'achat.

"Les PMI décevants de la zone euro ne feront que renforcer encore les perspectives que (Mario) Draghi, (président de la Banque centrale européenne), délivre un message accommodant demain, dans lequel il devrait laisser clairement entendre que la BCE prendra des mesures de baisse des taux et d'assouplissement quantitatif", dit Mohammed Kazmi, gérant de portefeuille chez UBP.

"L'assouplissement monétaire étant désormais largement intégré dans les cours, il y a un risque de retombée des marchés dans un scénario où les messages de la BCE et la Fed décevraient", ajoute-t-il toutefois.

VALEURS

Deutsche Bank a perdu 1,85% à Francfort, plus forte baisse du Dax, après avoir publié une perte nette de 3,15 milliards d'euros au deuxième trimestre en raison des coûts liés à sa réorganisation.

L'indice des banques en Europe en a souffert et a reculé de 0,72%, deuxième plus net repli sectoriel.

La plus forte baisse sectorielle a été pour les ressources de base (-1,28%), pénalisées par une baisse des prix du minerai de fer et le recul de plus de 4,6% du groupe minier Rio Tinto après une dégradation de la recommation de Credit Suisse à "sous-performance".

ArcelorMittal figure parmi les plus fortes baisses de l'indice CAC 40 avec une perte de 1,35%.

Les indices technologiques (+1,47%) et de l'automobile (+1,36%) affichent les plus fortes hausses sectorielles.

TechnipFMC a pris 2,8% après avoir remporté un contrat important en Russie et STMicroelectronics a gagné 3,56% dans le sillage d'ASM International et de Texas Intruments. L'équipementier néerlandais des semi-conducteurs est à un record après un chiffre d'affaires meilleur que prévu et un plan de rachat d'actions.

Dassault Systèmes a gagné 4,68% après avoir relevé son objectif de bénéfice par action 2019.

Le spécialiste des paiements Ingenico s'est adjugé 6,43% après avoir lui aussi relevé ses objectifs annuels.

Nexans a progressé de 3,27% car il a remporté un contrat important en Russie, et Nexans progresse de 3,66% après avoir relevé sa perspective de résultat d'exploitation.

Tarkett a chuté de 17,83%, plus net recul du CAC, après la publication par le spécialiste des revêtements de sols de résultats décevants au premier semestre, une baisse de 73% de son bénéfice.

A WALL STREET

La Bourse de New York est mitigée à la clôture en Europe, affaiblie par les annonces d'une enquête de la Justice sur le secteur technologique et d'une amende imposée à Facebook, auxquelles s'ajoutent des résultats décevants de Caterpillar et Boeing qui aggravent les inquiétudes sur la croissance.

Caterpillar, dont l'exposition à la Chine en a fait un baromètre de l'impact en général des tensions commerciales, perd 3,83% après publié un bénéfice trimestriel inférieur aux attentes en raison d'une contraction de la demande d'engins de chantier dans la région Asie-Pacifique et d'une réduction des ventes de sa division transport et énergie.

Boeing de son côté recule de 2,75% après avoir fait état d'une perte de près de trois milliards de dollars au deuxième trimestre en raison d'une charge déjà annoncée de cinq milliards liée à l'immobilisation à travers le monde du 737 MAX à la suite de deux catastrophes aériennes.

Facebook a réduit ses pertes (-0,45%) après un arrangement avec la FTC et l'annonce d'une enquête sur les grands groupes d'internet et avant la publication de ses résultats trimestriels après la clôture.

Le réseau social va verser une amende record de cinq milliards de dollars pour clore une enquête sur la protection de la vie privée, a annoncé mercredi la Commission fédérale du commerce (FTC).

Mardi, le département de la Justice (DoJ) a annoncé l'ouverture une enquête antitrust pour déterminer si les grandes firmes des technologies numériques étaient engagées dans des pratiques anticoncurrentielles.

LES INDICATEURS DU JOUR

Après les PMI en Europe, le département américain du Commerce a annoncé un fort rebond des ventes de logements individuels neufs en juin mais une révision en baisse pour les trois mois précédents suggèrant que le marché immobilier a continué à stagner malgré la baisse des taux et un emploi soutenu.

CHANGES

L'euro est tombé à un plus bas de deux mois face au dollar, affecté par les PMI et les spéculations selon lesquelles la BCE va ouvrir la voie à de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire lors de sa réunion de demain.

Les marchés monétaires parient sur une probabilité de 54% d'une baisse de 10 points de base du taux de dépôt de la BCE. La probabilité a augmenté à la suite de la publication d'un PMI au plus bas depuis trois mois dans la zone euro. La banque centrale pourrait aussi annoncer de nouvelles mesures à venir.

Le dollar recule légèrement face à un panier de devises de référence après avoir été soutenu la veille par l'accord budgétaire entre la Maison Blanche et le Congrès qui lui a permis d'inscrire un pic de cinq semaines.

TAUX

L'aggravation de la récession dans l'industrie a entraîné les rendements des emprunts d'Etat en zone euro près des plus bas records touchés au dénut du mois. Le 10 ans allemand est à -0,380%%, un creux de deux seamines.

Le rendement des Treasuries à 10 ans suit le mouvement et recule de deux points de base à 2,051%.

PÉTROLE

Les cours du brut évoluent dans les deux sens, soutenus par l'annonce d'une forte baisse des stocks américains de brut et les tensions avec l'Iran alors que les inquiétudes concernant la demande mondiale ont elles limité les gains.

Le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) prend 0,74% à 66,35 dollars le baril alors que le Brent perd 0,41% à 63,74 dollars.

Les stocks américains de pétrole brut ont diminué la semaine dernière bien plus qu'on ne le pensait, en raison d'une baisse de la production des raffineries, tandis que les stocks d'essence ont fléchi moins que prévu et que ceux de fioul domestique ont augmenté plus qu'on ne s'y attendait, a annoncé mercredi l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

L'armée américaine a réaffirmé mardi avoir abattu un drone iranien la semaine dernière dans le détroit d'Ormuz et n'exclut pas d'en avoir abattu un second.

A SUIVRE JEUDI :

Jeudi sera marqué par la réunion de politique monétaire de la BCE et une longue série de résultats.

(Édité par Wilfrid Exbrayat)

par Juliette Rouillon

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ARCELORMITTAL 1.06%13.194 Cours en différé.-27.27%
ASM INTERNATIONAL N.V. -0.61%84.84 Cours en différé.134.36%
BOEING COMPANY (THE) -6.79%344 Cours en différé.14.44%
CAC 40 -0.65%5636.25 Cours en temps réel.19.92%
CAC 40 INDEX FUTURE (FCE) - LIF/C1 -0.64%5636.5 Cours en différé.19.97%
CATERPILLAR INC. -0.25%130.71 Cours en différé.2.86%
DASSAULT SYSTÈMES SE -1.20%136.1 Cours en temps réel.31.24%
DAX -0.17%12633.6 Cours en différé.19.65%
DEUTSCHE BANK AG -0.63%7.092 Cours en différé.1.79%
DJ INDUSTRIAL -0.95%26770.2 Cours en différé.14.76%
EURO STOXX 50 -0.26%3579.41 Cours en différé.19.56%
FACEBOOK -2.38%185.85 Cours en différé.41.77%
INGENICO GROUP 0.31%91.34 Cours en temps réel.84.38%
NASDAQ 100 -0.93%7868.490778 Cours en différé.25.47%
NASDAQ COMP. -0.83%8089.54332 Cours en différé.22.93%
NEXANS 0.24%34.05 Cours en temps réel.39.95%
RIO TINTO PLC 0.00%3961.5 Cours en différé.6.21%
S&P 500 -0.39%2986.2 Cours en différé.19.12%
SMI -0.43%9965.49 Cours en différé.18.74%
STOXX EUROPE 600 -0.32%391.84 Cours en différé.16.42%
TARKETT -2.32%13.46 Cours en temps réel.-23.17%
TEXAS INSTRUMENTS -0.51%129.46 Cours en différé.36.99%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Indices / Marchés"
18/10Bousculée par Boeing et J&J, Wall Street finit en baisse de 0,95%
RE
18/10Wall Street recule, plombée par les déboires de Boeing et Johnson & Johnson
AW
18/10EUROPE : Les Bourses européennes sur la défensive avant un vote sur le Brexit
AW
18/10CAC40 : après 4 séances en lévitation, un net alourdissement
CF
18/10Vers un retour en force des fondamentaux et de la volatilité sur les marchés
AW
18/10Bourse Zurich: le SMI finit la semaine sous la barre des 10'000 points
AW
18/10Bourse de Francfort: le Dax "léthargique" continue de regarder vers Londres
AW
18/10Point marchés-La Chine, le Brexit et les résultats font reculer l'Europe
RE
18/10BOURSE DE PARIS : Paris lestée par des avertissements sur résultats
AW
18/10BOURSE DE LONDRES : Londres méfiante à la veille du vote sur le Brexit
AW
Dernières actualités "Indices / Marchés"