Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

L'Otan rejette les demandes russes de retrait de Roumanie, Bulgarie

21/01/2022 | 14:22

MOSCOU, 21 janvier (Reuters) - L'Otan ne se retirera ni de Roumanie ni de Bulgarie, a déclaré vendredi l'Alliance atlantique en réponse à une demande formulée dans la journée par la Russie dans le cadre des garanties de sécurité exigées par Moscou pour apaiser les tensions autour de l'Ukraine.

"L'Otan ne renoncera pas à sa capacité à se protéger et défendre mutuellement, y compris par la présence de troupes sur le flanc oriental de l'alliance", a dit Oana Lungescu, porte-parole de l'organisation, dans un communiqué.

L'Otan réagissait ainsi aux déclarations du ministère des Affaires étrangères russe, Sergueï Lavrov, qui a indiqué que les garanties de sécurité demandées par la Russie auprès des puissances occidentales comprenaient des dispositions exigeant que les forces de l'Otan quittent la Roumanie et la Bulgarie.

Moscou demande à l'Alliance atlantique des garanties juridiquement contraignantes sur un arrêt de l'expansion de l'Otan et le retour à ses frontières de 1997.

Interrogé sur ce que cela signifiait pour la Roumanie et la Bulgarie, qui ont rejoint l'Otan après 1997, le ministère russe a répondu que Moscou souhaitait que toutes les troupes étrangères, armes et autres matériels militaires soient retirés de ces pays.

"Nous rejetons toute idée de sphères d'influence en Europe. Nous répondrons toujours à toute détérioration de notre environnement de sécurité, notamment en renforçant notre défense collective", a dit Oana Lungescu.

La Bulgarie décidera seule de ses plans de défense en coordination avec ses alliés de l'Otan, a de son côté répondu le Premier ministre Kiril Petkov, qui a appelé la Russie à engager un dialogue constructif avec l'Occident sur la désescalade des tensions au sujet de l'Ukraine.

"La Bulgarie est un pays souverain, qui a fait son choix il y a longtemps en devenant membre de l'Otan. En tant que tel, nous décidons seuls d'organiser la défense de notre pays en coordination avec nos partenaires", a ainsi déclaré le Premier ministre bulgare devant le Parlement. (Reportage Tsvetelia Tsolova; rédigé par Olzhas Auyezov; Blandine Hénault et Dina Kartit pour la version française, édité par Tangi Salaün et Sophie Louet)


© Reuters 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ORIENTAL ENTERPRISE HOLDINGS LIMITED -1.52%0.65 Cours en différé.-1.49%
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) -3.72%58.5758 Cours en différé.-17.60%
Dernières actualités "Economie & Forex"
01:44La Russie pas sûre qu'il soit nécessaire de rétablir les liens avec l'Occident
RE
01:12FACTBOX : Sept courses à suivre en Géorgie, primaires de mi-mandat en Alabama, second tour du Texas
ZR
00:36Snap s'attend à manquer son objectif de revenus et à ralentir les embauches
ZR
00:34Burkina Faso-Au moins 11 civils tués dans un village du nord du pays
RE
00:30La Corée du Nord dit avoir l'épidémie de COVID-19 "sous contrôle"
RE
00:27Les migrants au Mexique désespèrent ; les États-Unis étendent les limites d'asile en cas de pandémie
ZR
00:08Variole du singe-Trois cas confirmés en France, indique SPF
RE
23/05Le représentant américain en difficulté Cawthorn fait l'objet d'une enquête éthique à la Chambre des représentants après sa défaite électorale.
ZR
23/05Spirit Airlines déclare qu'il est peu probable que les actionnaires votent contre l'accord Frontier
ZR
23/05DEVISES : Lagarde donne un coup de 'boost' à l'E vers 1,07/$
CF
Dernières actualités "Economie & Forex"