BRUXELLES, 14 juin (Reuters) - Les ambassadeurs de l'Union européenne sont convenus vendredi de formellement ouvrir des négociations d'adhésion avec l'Ukraine et la Moldavie lors de conférences intergouvernementales qui se tiendront le 25 juin, a annoncé la présidence belge de l'UE.

La Belgique a indiqué sur le réseau social X que la décision devrait être officiellement approuvée par les ministres des Finances des Vingt-Sept lors d'une réunion prévue vendredi prochain.

Cet accord signifie que la Hongrie ne s'est, pour l'instant, pas opposée à l'adhésion de l'Ukraine à l'UE. Budapest, qui entretient des liens étroits avec Moscou, s'est montré sceptique quant à l'ouverture de négociations d'adhésion avec Kyiv.

Le Premier ministre hongrois, Viktor Orban, a estimé par le passé que les conditions n'étaient pas réunies pour entamer de telles négociations, en dépit de la recommandation en ce sens formulée en novembre par la Commission européenne.

La Commission européenne a indiqué la semaine dernière que l'Ukraine et la Moldavie répondaient aux critères nécessaires pour que les négociations d'adhésion commencent formellement.

L'ouverture de négociations d'adhésion doit être approuvée à l'unanimité par les Vingt-Sept. Le processus d'adhésion, assorti de multiples critères politiques, économiques et juridiques, prend des années. (Philip Blenkinsop; version française Camille Raynaud)