Les exportations d'électricité du pays, qui ont commencé peu avant l'invasion par les troupes russes en 2022, ont été interrompues après les nombreuses attaques russes contre les infrastructures électriques et la saisie de la plus grande centrale nucléaire à Zaporizhzhia.

Toutefois, l'Ukraine a exporté d'importants volumes d'électricité vers l'Europe de l'Est en février et en mars, ce qui a contribué à accroître les recettes de son économie en difficulté, mais elle a également importé de l'électricité pendant les heures de pointe.

"Aucune importation d'électricité vers l'Ukraine n'est prévue pour la journée en cours. Il est prévu d'exporter jusqu'à 12 200 mégawattheures vers les pays voisins", indique un communiqué du ministère.

Ce chiffre est trois à quatre fois plus élevé que celui de la semaine précédente.

Le mois dernier, le ministre de l'énergie, German Galushchenko, a déclaré à Reuters que l'Ukraine pourrait reprendre des exportations d'énergie substantielles dès ce printemps en raison de la baisse de la consommation intérieure, sans donner de détails sur les chiffres.