Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

L'Union européenne veut prolonger de trois ans la compensation à Londres

18/01/2022 | 15:03
L'UNION EUROPÉENNE VEUT PROLONGER DE TROIS ANS LA COMPENSATION À LONDRES

LONDRES (Reuters) - L'Union européenne propose de reconduire pour trois ans à partir de juin l'autorisation accordée aux banques du bloc monétaire d'utiliser les chambres de compensation londoniennes, a annoncé mardi la commissaire européenne des services financiers.

Mairead McGuinness avait déjà annoncé en novembre dernier que cette autorisation serait prolongée pour une période non spécifiée à partir de juin 2022, date à laquelle elle doit expirer, afin de donner plus de temps pour transférer les opérations de compensation de Londres vers un pays de l'UE à la suite du Brexit.

"Nous consultons actuellement les États membres sur ce projet de décision d'équivalence, qui prendra la forme d'un acte d'exécution. Nous envisageons de proposer une prolongation de la décision d'équivalence de trois ans - jusqu'à fin juin 2025", a déclaré un porte-parole de Mairead McGuinness dans un communiqué.

Les chambres de compensation interviennent comme intermédiaires entre vendeurs et acheteurs sur les marchés d'actions, d'obligations et de produits dérivés pour assurer la bonne exécution des transactions même en cas de défaut de l'une des parties.

Bruxelles cherche en vain à convaincre les banques de l'UE de délocaliser ces activités assurées par des opérateurs boursiers comme le London Stock Exchange - dont la branche LCH traite plus de 90% des opérations de compensation sur les couvertures ("swaps") de taux d'intérêt en euros - vers la Deutsche Börse à Francfort.

Les banques ont prévenu que le fait de rendre obligatoire la relocalisation de la compensation se retournerait contre elles.

Mairead McGuinness a déclaré qu'elle lancerait dans les semaines à venir une consultation publique sur les mesures nécessaires pour faire de l'UE un centre de compensation attractif.

"Cette consultation publique alimentera une stratégie de compensation visant à réduire à moyen terme notre dépendance excessive vis-à-vis des chambres de compensation ("CCP") britanniques", a déclaré le porte-parole de Mairead McGuinness.

(Reportage Huw Jones, version française Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)

par Huw Jones


© Reuters 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
DEUTSCHE BÖRSE AG 0.58%165.15 Cours en différé.11.66%
Dernières actualités "Economie & Forex"
15:21L'action orpéa perd plus de 11% en bourse de paris…
RE
15:18Exclusif - Le Panama va développer la plus grande bioraffinerie avancée pour fabriquer du carburant d'aviation à faible teneur en carbone.
ZR
15:18Commerzbank et UniCredit en hausse malgré l'échec des discussions sur les fusions et acquisitions.
ZR
15:13UNION EUROPÉENNE : quatre pays s'engagent à décupler la capacité éolienne en mer d'ici 2050
RE
15:12TARGET : le bénéfice au premier trimestre diminue de moitié en raison de la hausse des coûts
RE
15:08SYRIE : Lafarge va contester la confirmation de sa mise en examen en France
RE
15:07L'or chute en raison de la hausse du dollar et des commentaires belliqueux de Powell.
ZR
15:05Vue instantanée-Le taux d'inflation annuel du Canada s'accélère à 6,8% en avril
ZR
15:05Les couvertures des investisseurs poussent les paris sur la hausse des taux de la BCE au-delà des prévisions.
ZR
15:03Une fabrique de savon à base de café aide les femmes de l'est du Congo à joindre les deux bouts
ZR
Dernières actualités "Economie & Forex"