Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie & Forex

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

L'annulation des épreuves du bac en mars, la "solution la plus juste", selon Blanquer

22/01/2021 | 08:31
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

PARIS, 22 janvier (Reuters) - Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer a estimé vendredi que l'annulation des épreuves de spécialité du baccalauréat, prévues au mois de mars, était la "solution la plus juste" au regard de la situation sanitaire dans le pays.

Le ministre a annoncé la décision d'annuler ces épreuves dans un courrier adressé jeudi soir aux enseignants. Elles seront remplacées par un contrôle continu portant sur les premier, deuxième et troisième trimestres, "de façon à ce qu'on travaille jusqu'au bout", a expliqué vendredi Jean-Michel Blanquer sur RTL.

"Pour créer les (...) conditions les plus sereines possibles pour nos élèves, j'ai pris cette décision", a-t-il dit. "Je pense que c'est la solution la plus juste qu'on pouvait avoir".

"Un établissement pourra évidemment organiser à ces jours (de mars, ndlr) s'il en a envie des épreuves qui compteront pour le contrôle continu. Donc ceux qui se préparent peuvent tout à fait continuer à le faire avec cette échéance là mais ce qui comptera pour la note, c'est la moyenne de l'année", a expliqué le ministre.

Les épreuves finales de philosophie et du grand oral prévues en juin sont maintenues, a assuré Jean-Michel Blanquer.

Le ministre a par ailleurs redit que les vacances scolaires de février "ont vocation à être à la date prévue, de durée deux semaines pour chacune des zones et de ne pas être changées".

Cela "peut encore évoluer en fonction de la situation mais mon objectif (...) c'est de tenir au maximum les calendriers", a indiqué Jean-Michel Blanquer. (Blandine Hénault)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
05/03USA-Un juge demande de réexaminer le meurtre de troisième degré dans l'affaire Floyd
RE
05/03USA et UE suspendent les surtaxes liées au conflit Airbus-Boeing
RE
05/03Le dollar au plus haut en trois mois face à l'euro après l'emploi US
AW
05/03Coronavirus-La Belgique vise une réouverture des bars et restaurants le 1er mai
RE
05/03Coronavirus-Le rapport de mission de l'OMS en Chine attendu mi-mars
RE
05/03Washington condamne le projet de réforme électorale à Hong Kong
RE
05/03Coronavirus-La France fait état de 23.507 nouveaux cas en 24 heures
RE
05/03Des tirs de missiles font un mort dans le nord de la Syrie - source
RE
05/03CORONAVIRUS : L'EMA autorise sous conditions un traitement aux anticorps d'Eli Lilly
RE
05/03DEVISE  : le $ poursuit sur sa lancée, dopé par son rendement
CF
Dernières actualités "Economie & Forex"