Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

L'armée américaine admet avoir tué par erreur dix civils afghans

17/09/2021 | 21:33
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1

WASHINGTON, 17 septembre (Reuters) - Un drone américain a tué par erreur le mois dernier à Kaboul dix civils dont sept enfants, a déclaré vendredi le chef du Commandement central de l'armée américaine.

"C'était une erreur et je présente mes sincères excuses", a déclaré à la presse le général Frank McKenzie.

Dans un premier temps, le Pentagone avait déclaré que cette frappe, survenue le 29 août dernier dans la capitale afghane, avait touché un véhicule "représentant une menace imminente du groupe Etat islamique en Afghanistan". Une deuxième explosion après la frappe, avait-il ajouté, "indiquait la présence d'une quantité importante de matériel explosif".

"Au moment de cette frappe, j'étais certain qu'elle avait prévenu une menace imminente contre nos troupes à l'aéroport", a déclaré le général McKenzie. "Notre enquête conclut désormais que cette frappe était une tragique erreur."

Le véhicule touché par le drone, a-t-il expliqué, ne transportait pas des membres du groupe Etat islamique et ne présentait aucune menace directe contre les troupes américaines basées à l'aéroport de Kaboul.

Le Pentagone envisage des réparations pour les personnes tuées, a ajouté le chef du Central Command, qui supervise les opérations militaires américaines au Moyen-Orient.

Dans les jours consécutifs à cette frappe, la mort de civils avait été évoquée. Le porte-parole des taliban Zabihullah Mujahid avait déclaré que la frappe avait coûté la vie à sept civils.

Les troupes américaines se sont retirées d'Afghanistan à la fin août, quinze jours après l'arrivée au pouvoir des taliban dans le pays, et après avoir organisé dans des circonstances chaotiques un pont aérien pour évacuer des dizaines de milliers d'Afghans et de ressortissants étrangers. (Reportage Phil Stewart, Idrees Ali; version française Jean-Stéphane Brosse)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Réagir à cet article
maxx34000 - Il y a 1 mois arrow option
et les morts avaient été présenté comme des terroristes par notre bonne presse ...
  
  
  • Publier
    loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
11:26La Fed devrait attendre 2023 pour relever les taux
RE
11:21Corr Le yen au plus bas en quatre ans, le bitcoin frôle sa cime
AW
11:14ZONE EURO : L'inflation dopée par l'énergie et les services en septembre
RE
10:59Débuts hésitants en Europe, Nestlé brille, Kering et ASML sanctionnés
RE
10:55Roche relève ses perspectives pour 2021, les tests COVID-19 continuant à stimuler les ventes
ZR
10:41Les marges d'Unilever sous les feux de la rampe en raison de la hausse de l'inflation
ZR
10:36L'inflation au Royaume-Uni ralentit légèrement mais reste élevée
AW
09:12ROYAUME-UNI : l'inflation ralentit légèrement à 3,1% en septembre
AW
09:07Akzo Nobel prévoit la persistance de l'inflation des matières premières jusqu'à la mi-2022
ZR
09:05BOURSE DE PARIS : Où il est question de résultats d'entreprises, de bitcoin et de Métavers
Dernières actualités "Economie & Forex"