Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Laurent Pignot

Analyste
Suivre
Diplomé de Montpellier Business School et de Paris 1-Sorbonne, passé par les univers de la banque et de l'assurance, Laurent Pignot entretient une telle passion pour les cryptomonnaies qu'il ambitionne, un jour, de lancer un média dédié à la vulgarisation de ces actifs alternatifs. Ce qui attire ce fan de sport et de gastronomie ? En bon représentant de sa génération, la dimension décentralisée et désintermédiée de ces devises. Ce qui l'anime ? L'adrénaline liée au jeu de l'investissement.

L’effondrement de Bitcoin sur les plateformes d’échange

26/10/2021 | 14:24
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
5

J’ai bien conscience de la dissonance cognitive que j’ai pu provoquer en affichant ce titre. Car oui, si nous regardons le cours du Bitcoin ces dernières semaines, nous sommes en pleine ascension d’un col hors catégorie avec des portions de dénivelés positifs à deux chiffres. Mais la vérité est bien là, une quantité colossale de de Bitcoin fuit les plateformes d’échange de cryptomonnaies. A la lecture de ces lignes, en tant qu’investisseur crypto, vous pourriez avoir des sueurs froides. Le bear market vous hante. La dégringolade des profits réalisés vous terrorise. Vous vous revoyez au mois de mai, là où le doute planait sur l’avenir de votre portefeuille cryptomonnaie. Trêve de suspense, rassurez-vous, cet effondrement est plutôt positif et nous allons ici voir pourquoi.

Après cet ascenseur émotionnel que je me suis permis de vous infliger, passons à l’analyse “on-chain” de l’actif numérique. Tout d’abord, j’imagine que vous avez gardé en tête le mot “effondrement” et dans nos représentations mentales, celui-ci n’est pas de bon présage. Les cryptomonnaies n’ont pas fini de vous surprendre. Oui car derrière ce mot terrifiant, dans le cadre de notre métrique, se cache un véritable phénomène bullish. Pour vous le démontrer, nous allons fréquenter les couloirs du temps. Nous appellerons ce premier épisode “Les visiteurs chez Satoshi Nakamoto” (“Per Horus et per Ra et per Sol Invictus duceres”, les plus cinéphiles d’entre vous auront la référence).

Les visiteurs chez Satoshi Nakamoto

Bitcoin : Exchange Net Position Change - All Exchanges
(2011-2014)
Source : Glassnode

Nous avons atterri sur le bullrun de 2013, là où le vert domine. Vous avez de grandes chances de vous dire que c’est bon signe à vue d'œil. Encore une fois les cryptomonnaies aiment jouer avec vos sens. Concrètement, cette métrique” on-chain” nous permet de constater le nombre de BTC entrant et sortant des échangeurs en prenant une moyenne sur 30 jours. Il s’agit d’une variation sur cette période, de l’offre de pièces Bitcoin dans les portefeuilles des échangeurs. Ainsi, si le nombre de pièces augmente, les barres apparaissent vertes et l’inverse pour des barres rouges. Pour schématiser, lorsque vous vendez vos pièces, vous les rendez à la plateforme (barre verte), lorsque vous en achetez, vous les retirez de la plateforme (barre rouge). Ceci étant dit, nous pouvons commenter ce bullrun qui nous ramène tout de même quasiment 10 ans en arrière. Pour vous donner une idée, le prix du Bitcoin gravitait autour de 800$ à l’époque. Je sais que vous vous dites “pourquoi je n'en ai pas acheté à l’époque”. Il est trop facile de refaire le passé et nous serions tous multimillionnaires à ce compte là. Revenons-en à la métrique “on-chain” en question. Nous observons que celle-ci affiche un nombre colossal de BTC rentrant sur les échangeurs (autrement dit, des détenteurs qui rendent leurs pièces sur le marché). On remarque une chute du prix après ce gros déversement de BTC sur les échangeurs. Cerise sur le gâteau les pics de la métrique apparaissent juste avant les pics du cours du prix. Les plus chartistes d’entre vous y verront une magnifique divergence baissière. Allez empruntons à nouveau les couloirs du temps, direction l'épisode 2  “Les visiteurs chez les"early adopters”.

 

Les visiteurs chez les early adopters

Bitcoin : Exchange Net Position Change - All Exchanges
(2011-2014)
Source : Glassnode

Le vert domine la scène. Certains y verront la référence à Molière qui portait un costume vert (dit-on) lors de sa disparition pendant une représentation du “Malade Imaginaire”. Par superstition le vert à la réputation de porter malheur en France. Superstition qui s'adapte plutôt bien à notre actif en question. Une fois de plus pendant toute l’ascension du cours le nombre de Bitcoins déversé sur les plateformes ne cessent de croître. Nous observons uniquement des barres vertes entre septembre 2017 et mars 2018. Ce phénomène s'est traduit par la suite par un long bear market. Après ce court passage à notre poste d’observateur “on-chain” rempruntons une dernière fois les couloirs du temps pour notre dernière épisode que l’on nommera : “Les visiteurs chez les institutionnels”.

Les visiteurs chez les institutionnels

Bitcoin : Exchange Net Position Change - All Exchanges
(2020-2021)
Source : Glassnode

Le rouge domine la scène. Cette fois, partons au pays de l’empire du milieu pour y dénicher une signification. Pour les chinois, le rouge représente la chance, le bonheur, la joie et la bonne fortune. A en croire que le gouvernement aurait dû attendre de lire cet article avant de prendre la décision d’interdire le minage en Chine. D’ailleurs pour eux, le vert est culturellement associé à une signification négative comme être "cocu" et être en colère. Contentons-nous d’analyser la métrique. Comme nous l’avons vu, par le passé, les dernières phases haussières ont été associées à une prédominance de barres vertes et donc à un déversement des BTC sur les échangeurs. La tendance actuelle est claire en un coup d'œil, les pièces sortent des échangeurs sur ces derniers mois, signe que les pièces ne rentrent pas massivement sur les échangeurs à l’heure actuelle. Si nous prenons du recul sur l’ensemble de notre voyage on remarque que les derniers mois ont été des périodes de fortes accumulations :

Bitcoin : Exchange Net Position Change - All Exchanges
(2011-2021)
Source : Glassnode

Ce voyage spatio-temporel en 3 temps nous a permis d'observer les comportements “on-chain” durant les phases de bullrun. Après vous avoir provoqué une frayeur en début d’article, nous finissons sur une bonne note. Finalement cet effondrement se révèle être bon signe pour le Bitcoin, alors que comme nous l’avons vu par le passé, la tendance inverse serait alarmiste à l’égard de nos investissements. Ne partez pas en “all-in” sur le Bitcoin car une seule métrique ne suffit pas pour juger de la poursuite d’une tendance, un grand nombre de facteurs sont à prendre en compte et on le sait un renversement peut vite arriver sur ce marché impitoyable des cryptomonnaies.

 


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
5
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BITCOIN (BTC/EUR) -1.22%49824 Cours en temps réel.116.24%
BITCOIN (BTC/USD) -1.22%56469 Cours en temps réel.100.67%
Réagir à cet article
BSDM - Il y a 1 mois arrow option
Cela ne présage en rien l’avenir du BTC qui dépend avant tout des mesures qui seront prises par les banques centrales
3
1
vincgva - Il y a 1 mois arrow option
Le régulateur est la pièce du puzzle à ne pas négliger, si il juge le BTC illégal alors là c'est le retour à la case départ.
2
1
Laurent Pignot - Il y a 1 mois arrow option
Nous observerons de près les décisions de la SEC et des banques centrales en la matière. Effectivement c'est une ligne directrice dans l'avenir des actifs numériques. Merci pour vos retours.
2
  
AL02 - Il y a 1 mois arrow option
Les banques centrales et la SEC ne rendront jamais le BTC illégal voyons! Cela tuerait la poule aux oeufs d'or... C'est l'avidité de Wall Street qui portera le BTC et le reste au plus haut. Dorénavant c'est trop tard pour l'interdire, l'oiseau est sorti de sa cage et s'est envolé. C'est en 2017/2018 qu'ils auraient pu l'interdire. Aujourd'hui, ils veulent leur part du gâteau... Tout au plus ils restreindront son usage, mais ne pourront plus l'interdire. Trop d'argent est en jeu, les institutionnels sont dedans. Encore une fois, c'est l'avidité de WS qui dicte le tempo et la suite des évènements, il ne faut pas être naïf.
1
1
Toudoudou - Il y a 1 mois arrow option
Vivement que les banques centrales s'unissent pour bouter la crypto sauvage hors de notre économie, c'est vraiment un non sens ce truc ...
  
  
  • Publier
    loader