Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

L'emploi à domicile accentue son recul au 4e trimestre

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
19/04/2019 | 07:15
L'EMPLOI À DOMICILE ACCENTUE SON RECUL AU 4E TRIMESTRE

PARIS (Reuters) - L'emploi à domicile a poursuivi son recul au quatrième trimestre 2018 avec un nombre d'employeurs qui est repassé sous la barre de 1,9 million pour la première fois depuis début 2007, selon les données CVS-CJO publiées vendredi par l'Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss).

Il s'élevait à 1,896 million au 31 décembre, soit un recul de 0,8% sur un trimestre, après une baisse de 0,2% les trois mois précédents, et une diminution de 1,5% sur un an.

Mais les hausses en parallèle de 0,6% du volume horaire moyen déclaré par employeur et de 1,5% du salaire moyen versé, sur fond de baisse des cotisations sociales, se sont traduites par une progression de 0,6% de la masse salariale nette, à 1,21 milliard d'euros, au quatrième trimestre.

Sur un an, le salaire moyen versé par employeur bondit de 2,3% et la masse salariale progresse de 0,8%.

Pour la seule garde d'enfant, le nombre d'employeurs a diminué de 0,4% au 4e trimestre 2018 mais les heures qu'ils ont déclarées ont augmenté dans le même temps de 1% en moyenne. Si l'on ajoute la hausse des salaires, la masse salariale de cette activité a progressé de 1,5% sur le trimestre (+2,4% sur un an).

S'agissant du champ distinct des assistantes maternelles, le nombre de comptes a reflué de 1,5% au cours du 4e trimestre 2018, à 828.000, et le volume d'heures déclaré s'est replié de 1,0%. La masse salariale nette est restée quasi stable (-0,1%) à 975 millions d'euros.

(Yann Le Guernigou, édité par Myriam Rivet)

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CORN FUTURES (C) - CBR (FLOOR)/C1 2.84%371 Cours en clôture.-3.80%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
22:14Le Groenland n'est pas à vendre, dit la Première ministre danoise
RE
21:32Fin de la grève des chauffeurs de matières dangereuses au Portugal
RE
20:51Italie-Salvini n'est plus un partenaire crédible, juge le M5S
RE
19:41Italie-Salvini n'est plus un partenaire crédible, juge le M5S
RE
19:00L'essentiel de l'actualite a 17h00 gmt (18/08)
RE
17:36Un incendie entraîne l'évacuation de 4.000 personnes à la Grande Canarie
RE
17:02Angela Merkel recevra Boris Johnson mercredi
RE
16:01Gibraltar rejette la demande US de saisie du pétrolier iranien Grace 1
RE
15:57L'Allemagne peut "contrer pleinement" une crise économique - Scholz
RE
15:37Gibraltar rejette la demande US de saisie du pétrolier iranien Grace 1
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité