Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés  >  Toute l'info

Actualités : Sociétés

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

L'industrie chimique allemande voit son activité ralentir

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
04/12/2018 | 13:12

Francfort (awp/afp) - La fédération allemande de la chimie VCI a indiqué mardi s'attendre à une année 2019 moins dynamique en raison des tensions commerciales, signe que le ralentissement de la première économie européenne va durer.

Le chiffre d'affaires de l'industrie de la chimie-pharmacie allemande, qui compte de grands noms comme BASF et Bayer et plus d'un millier d'entreprises de taille moyenne, devrait augmenter de 2,5% l'an prochain, contre 4,5% attendus cette année, selon le VCI.

"Nous pensons qu'une croissance modeste des activités dans la chimie est atteignable l'an prochain", a déclaré le président du VCI, Hans Van Bylen.

"En l'absence de coups durs majeurs", la production pourrait augmenter de 1,5% en s'accompagnant d'une hausse de 1% des prix des produits chimiques, a-t-il précisé.

Les conflits sur les taxes douanières opposant les États-Unis à la Chine et à l'Union européenne, les suites du Brexit et le coup de faiblesse de l'économie allemande cet été pèsent lourd pour le 3e secteur industriel allemand, qui emploie 462.000 personnes dans le pays, est un grand exportateur et fournit quantité d'autres secteurs.

En 2018, les recettes dans la chimie devraient atteindre 204 milliards d'euros, selon les données provisoires du VCI, tirées par l'industrie pharmaceutique dont la production a bondi de 11,5%.

Le ralentissement de la croissance attendu l'an prochain dans la chimie intervient après un recul du PIB allemand (-0,2%) lors des mois d'été, surtout en raison des difficultés de la branche auto.

La banque publique KfW a indiqué fin novembre s'attendre à une croissance de 1,6% du PIB allemand cette année, corrigeant sa précédente estimation de 1,8%, et a confirmé sa prévision d'une croissance de 1,6% pour 2019.

La Banque fédérale allemande (Bundesbank) fera connaître sa prévision pour 2019 le 14 décembre.

afp/jh

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
17:36ALTRAN TECHNOLOGIES : Altran crée un nouvel institut de recherche et d'innovation pour la mobilité urbaine avec 47 partenaires européens
GL
17:26TEVA : rebond de +4%, un analyste passe à l'achat
CF
17:00CEVA LOGISTICS : Moody's confirme "B1", perspective abaissée à négative
AW
17:00DAIMLER : en baisse malgré les propos d'un broker
CF
16:48LEGRAND : Oddo BHF dégrade à Neutre
AO
16:46LA VALEUR DU JOUR À WALL STREET UNITED TECHNOLOGIES : bonne publication, le marché apprécie
AO
16:46AVAST : gagne 1%, valeur préférée d'un analyste
CF
16:45PETER WENNINK : ASML ne voit pas la demande chinoise en semi-conducteurs faiblir
RE
16:40CARREFOUR : résiste face "Gilets Jaunes", et flambe
AO
16:30LEGRAND : sous-performe sensiblement le CAC 40 sur un an
CF
Dernières actualités "Sociétés"
Publicité