Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anaïs
Lozach

Analyste

198
Publicité
Du même auteur
Plus d'articles

LA MINUTE MACRO : Accord Londres-Bruxelles, Washington versus Pékin, Risque du budget italien.

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
01/11/2018 | 11:18

Une nouvelle étape a été franchie dans les négociations d'un accord post-Brexit. Outre-Atlantique, Kudlow a estimé que les EU étaient prêts à retirer d'importants droits de douane en cas de conclusion d'un accord sur le commerce avec la Chine à l'amiable. Mike Pompeo, quant à lui, appelle l'Empire du Milieu à agir "comme une nation normale" et à cesser de voler la propriété intellectuelle. Le gouverneur de la Banque d'Italie avertit des conséquences du budget 2019.

Londres aurait conclu un accord partiel avec Bruxelles. Le secteur financier britannique pourra conserver l'accès au marché unique après la sortie du Royaume-Uni de l'UE, le 29 mars 2019, rapporte le Times. Cette question constituait l'un des points de friction entre les deux parties, chacun souhaitant préserver ses propres intérêts. Le gouvernement britannique souhaitait un régime d'équivalence élargi par rapport à celui qui existe entre l'UE et ses partenaires, comme les Etats-Unis, afin de faciliter ses activités dans l'UE après la date butoir. C'est un grand pas qui a été fait vers l'accord final post-Brexit, qui devrait voir le jour d'ici au 21 novembre, affirme Dominic Raab, le ministre britannique du Brexit. Il reste encore un point à régler : la question de la frontière irlandaise.

Washington vs Pékin, le combat continue. Le Secrétaire d'Etat, Mike Pompeo a déclaré dans une interview à la radio, que les Etats-Unis ont redoublé d'efforts pour respecter le droit international et invite la Chine à en faire de même et à se comporter comme "une nation normale sur le commerce". Ces propos font suite à l'arrestation de ressortissants chinois par le Département américain de la justice, qui les accuse de vol de propriété intellectuelle. En parallèle, Larry Kudlow, le conseiller économique de la Maison Blanche, a révélé que Trump était prêt à retirer de nombreux droits de douane si les deux parties arrivaient à conclure un accord à l'amiable sur le commerce. Donald Trump et Xi Jinping doivent se rencontrer fin novembre en marge du sommet du G20 à Buenos Aires.

L'Italie sous pression. Alors que l'Italie a jusqu'au 13 novembre pour modifier son budget et que Rome semble décidé à ne pas céder, Ignazio Visco, le gouverneur de Banque d'Italie, a averti qu'une hausse des coûts d'emprunt, induite par ce budget, pénaliserait les ménages et les entreprises italiennes et augmenterait la dette publique. Il incite le gouvernement à assurer la stabilité budgétaire et à lever "les incertitudes autour de la participation sans réserve de l’Italie à l’Union européenne et à la monnaie unique".

En Bref. A quelques jours des élections de mi-mandat aux Etats-Unis, Trump cherche à mobiliser ses partisans sur le thème de l'immigration et prévoit de mettre fin au droit du sol. La Banque centrale turque a relevé ses prévisions d'inflation (à 23.5% pour 2018, contre 13.4% auparavant, et 15.2% pour 2019, contre 9.3%) en raison de la chute de la livre depuis le début de l'année. 

Anaïs Lozach
© Zonebourse.com 2018
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader