Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anaïs
Lozach

Analyste

174
Publicité
Du même auteur
Plus d'articles

LA MINUTE MACRO : Limogeage et nouvelles sanctions américaines, Brexit et BPC

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
08/11/2018 | 12:52

Les négociations sur le Brexit avancent trop lentement pour le négociateur européen Michel Barnier et l'UE s'interroge sur la constitution du budget européen pour la période 2021-2027. Les réserves de change de la Chine sont au plus bas d'un an et demi. L'administration Trump annonce de nouvelles taxes sur les importations chinoises de certaines feuilles d'aluminium, ainsi que le départ de son ministre de la justice. Le vice-président du Conseil se dit "fatigué" des tensions persistantes au sein du gouvernement italien.

ByeBye London. Hier, Michel Barnier a jugé insuffisantes les avancées avec Londres pour un accord sur la sortie du Royaume-Uni de l'UE et a stoppé tout espoir d'un sommet extraordinaire en novembre en publiant sur son compte twitter "il est clair que du travail est encore nécessaire dans les négociations du Brexit."
De plus, le groupe de réflexion Terra Nova a publié un rapport dévoilant que le Royaume-Uni était l'un des trois principaux contributeurs au budget européen (avec l'Allemagne et la France) et que sa sortie de l'Union européenne obligeait l'UE à trouver de nouvelles ressources pour boucler le budget 2021-2027.

Repli des réserves de change de la Chine. Après les nombreuses interventions de la Banque centrale pour lutter contre la dépréciation du yuan (-1.5% face au dollar en octobre) en raison de la guerre commerciale qui fait rage, les réserves de change de la Chine, les plus importantes au monde, ont reculé de 34 milliards de dollars au mois d'octobre, pour se retrouver à un plus bas niveau d'un an et demi, à 3.053 milliards de dollars.
 

Cliquer sur l'image pour l'agrandir - (Source : Bloomberg)

Jeff Sessions démissionne "à la demande" de Donald Trump. Quelques heures après les élections législatives de mi-mandat, Donald Trump a annoncé sur twitter le départ de son ministre de la justice Jeff Sessions - sur la sellette depuis l'ouverture de l'enquête en mars 2017 sur une éventuelle collusion entre Moscou et Trump lors des élections présidentielles de 2016 – attirant les foudres de l'opposition démocrate. 

Les américains dénoncent "le gain important de part de marché des importations chinoises au détriment de l'industrie américaine". Le département du Commerce des Etats-Unis va imposer de nouveaux droits anti-dumping et anti-subventions sur des importations d'aluminium chinoises, surtaxées de 96.3% à 176.2%.

Mamma Mia. Le gouvernement populiste composé de la ligue d'extrême droite et du Mouvement 5 Etoiles n'arrive pas à s'entendre sur la question du prolongement du délai de prescription des actions en justice pour de nombreux délits comme la corruption. Luigi Di Maio a averti qu'en cas d'absence d'accord entre les deux partis, le pacte de coalition serait caduc.
De plus, La Commission européenne a déclaré, ce jour, que le déficit italien allait considérablement augmenter (+2.9% en 2019 et +3.1% en 2020, contre 2.4% et 2.1% selon la péninsule) si Rome ne modifie pas son projet de budget 2019.

Anaïs Lozach
© Zonebourse.com 2018
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader