LE PDG D'AT&T STANKEY ESTIME QUE LE CONGRÈS DEVRAIT DONNER AUX RÉGULATEURS LE POUVOIR D'EXIGER DES GRANDES ENTREPRISES TECHNOLOGIQUES QU'ELLES CONTRIBUENT AU FONDS GOUVERNEMENTAL QUI SUBVENTIONNE L'ACCÈS AUX SERVICES DE TÉLÉCOMMUNICATION