Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés

Actualités : Toute l'info
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

La Chine passée de chasseresse à cible des entreprises occidentales (étude)

25/09/2020 | 15:31
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Paris (awp/afp) - Les investissements étrangers en Chine ont dépassé sur les cinq premiers mois de 2020 les investissements chinois à l'étranger, en conséquence des barrières érigées par les Etats pour s'en protéger, selon une étude du cabinet de conseil Baker McKenzie parue vendredi.

De crainte que des entreprises jugées stratégiques, en particulier dans le secteur pharmaceutique, ne passent sous pavillon chinois à la faveur de la récession provoquée par la pandémie de Covid-19, plusieurs États ont durci les règles régissant les investissements directs à l'étranger (IDE).

Ils ont en particulier abaissé les seuils de prises de participation à partir desquels un feu vert des autorités est requis.

C'est le cas de l'Australie, qui a abaissé ce seuil à zéro, mais aussi de la France (25%), de l'Espagne (10%) ou de l'Allemagne, qui seront bientôt rejoints par la Grande-Bretagne. Seuls les États-Unis se sont tenus à l'écart de ce mouvement.

Résultat, au cours des cinq premiers mois de 2020, les investissements chinois ont chuté de 93% en Europe et de 89% en Amérique du Nord, pour tomber respectivement à 1,4 milliard et 700 millions de dollars.

Des chiffres à mettre en rapport avec les acquisitions étrangères en Chine, qui ont atteint 9 milliards de dollars entre janvier et mai, dépassant "pour la première fois en dix ans" les IDE chinois à l'étranger.

"C'est aujourd'hui l'Asie qui constitue la principale cible des appétits chinois, avec 4,3 milliards de dollars investis" entre janvier et mai, précise cette étude.

Si les "entreprises chinoises ayant des ambitions mondiales sont aujourd'hui confrontées à un environnement" beaucoup moins porteur, les grandes entreprises européennes et américaines de leur côté ont multiplié les acquisitions d'actifs chinois depuis 18 mois, ce que l'étude attribue à trois facteurs.

D'abord, elles "continuent de parier sur le développement de la classe moyenne chinoise", comme en témoigne le rachat récent du groupe chinois de distribution alimentaire Be & Cheery par l'américain Pepsi pour 700 millions de dollars.

Ensuite, "les entreprises étrangères rachètent des parts dans leurs propres sociétés communes, après l'abaissement en Chine des seuils de participation étrangère" : Volkswagen va ainsi prendre le contrôle de sa coentreprise avec le constructeur automobile Anhui Jianghuai pour 1,1 milliard, tout comme JP Morgan de sa coentreprise chinoise de fonds communs de placement (1 milliard).

Enfin, "les entreprises chinoises sont devenues des leaders dans certains secteurs", si bien que, "pour la première fois, il est plus intéressant pour les étrangers d'acheter des technologies et des actifs industriels plutôt que de partir de zéro".

Le cas de Volkswagen, qui prévoit d'acquérir 26% du fabricant de batteries Guoxuan High-Tech pour 1,2 milliard de dollars, en est un bon exemple.

afp/rp


© AWP 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
IDE GROUP HOLDINGS PLC -7.23%1.925 Cours en différé.148.39%
VOLKSWAGEN AG -0.07%151.88 Cours en différé.-0.35%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
08:03FUIR "LA PRESSION", "EFFET D'AUBAINE" : paroles de salariés partis
AW
05:13VELODYNE LIDAR : recommande le Plan de la NHTSA pour mettre à jour le NCAP
BU
04:07FACEBOOK : empêche la création d'événements à Washington avant l'investiture de Joe Biden
RE
04:01INDE : coup d'envoi de la méga-campagne de vaccination contre le Covid-19
AW
04:01La CDU élit son président, Merkel plaide pour un cap centriste
AW
04:01INDE : sa superlative campagne de vaccination en chiffres
AW
04:01COVID-19 : début de la vaccination en Inde, retards de livraison en Europe
AW
02:27Exclusif-Couche-Tard renonce à son offre sur Carrefour-source
RE
02:04ASTRAZENECA : Coronavirus-L'Inde s'apprête à débuter sa campagne de vaccination
RE
01:32COUCHE-TARD ET CARREFOUR : Paris dit "non", le canadien jetterait l'éponge
AW
Dernières actualités "Sociétés"